Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 → Ascension

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3108
» Age : 27
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: → Ascension   Sam 12 Aoû 2017, 22:18

La mer s'agite, et on croirait à une tempête sur le ciel n'était pas si blanc. Cela pourrait être normal, cependant.
Il se trouve que non.

Ici aussi, la terre se met à trembler. Le sable s'écoule vers la mer alors que le sol se déforme.
Il faut fuir au plus vite.

La terre grince et gronde, et de hautes falaises grimpent vers le ciel, remplaçant les petites plages des Criques du Soleil.

Tout ce qui s'y trouvait est projeté dans la mer, et il ne reste plus rien de la bande de forêt qui marquait la frontière du territoire.
La terre continue de trembler, ne laissant rien augurer de bon.

Bien que le camp des Raeder reste praticable, il est déconseillé de s'y aventurer au risque d'une chute mortelle.
Revenir en haut Aller en bas
Oysteria
» Modo'
» Modo'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 365
» Age : 20
» Date d'inscription : 04/02/2017
» Personnages :
WINNIFRED
8 ans (04/02)
??? | ???


ÉLAINE
3 ans (13/05)
Etelkru | Alpha


ARLESTON
6 ans (27/01)
Lazuli | Combattant


AGRAVAIN
7 ans (30/01)
Etelkru | Guerrier


» Feuille de perso'
» Points: 415

MessageSujet: Re: → Ascension   Lun 14 Aoû 2017, 14:13

    Élaine

    L'apocalypse semblait proche, les Dieux les avaient laissé tomber. Élaine quitta avec rapidité le Dolmen des Perdus, pensive. Les deux petites Séides lui avaient donné une impression si froide et si catastrophique qu'elle en avait presque la nausée. Elle partit alors voir sa mère, en quête de réconfort maternel, et en trottant doucement vers le Squat, elle pensait au regard bicolore de sa génitrice, empli de tant d'amour et de douceur qu'une once de chaleur parcourut son échine. Elle entra dans les tunnels et vit que les galeries qui constituaient l'endroit où les Brethens dormaient étaient en train de s'effondrer. Une once de panique naquit en elle, et elle se précipita sans réfléchir vers la tanière parentale, sachant parfaitement que sa mère et son père y étaient avec les nouveaux-nés. Elle zigzagua entre les rochers et une fois dans la tanière, elle aida sa mère à transporter Korra, Gloriel et le petit dernier. Une fois dehors et à l'abri, elle serra son corps contre celui de sa mère dans un élan de tendresse et les larmes lui vinrent aux yeux. Voir l'endroit où elle avait grandi s'effondrer la rendait terriblement triste. Elle s'écarta et après avoir judicieusement aidé sa mère à s'installer plus ou moins dans un coin à l'abri du vent avec ses petits, elle s'assit et attendit de voir tous les membres de sa famille en vie. Elle vit rapidement son père qui accourut auprès de sa femelle et de ses petits, puis elle aperçut Anastasia qui avait l'air de grogner, comme d'habitude, songea Élaine. Mais aucune trace d'Athelstan. Elle se leva d'un bond et huma l'air, en vain. L'odeur de la peur était bien trop présente et elle ne sentit aucune piste de son frère. Elle réfléchit alors un instant, et un souvenir lui vint : il avait commencé l'entraînement avec leur père et il s'entraînait souvent au bord de la mer, aux Criques. Alors Élaine allait partir quand la voix de sa mère la retint.

    "Où allez-vous, ma fille ?"

    Élaine s'approcha de sa mère, et vit Salazar sur son épaule, la fixant d'un regard paternel et désapprobateur. Il siffla quelque chose, imitant Winnifred/.

    "Mère, je vais chercher Athelstan."

    Salazar secoua sa tête fine de gauche à droite et attendit la réponse de Winnifred. Cette dernière leva ses yeux vairons vers sa fille. Winnifred esquissa un sourire tandis qu'elle observait sa fille, elle ressemblait tant à son père, elle était si belle et son courage l'emplit de fierté.

    "N'allez pas contre les Dieux. Et faites attention à vous."

    Élaine sourit, et hocha la tête, et elle se mit ainsi à courir en direction des Criques ensoleillées. Au lieu de trouver le paysage idyllique qu'elle avait l'habitude de voir, elle vit un spectacle chaotique et inquiétant. Le nuage noir pesait toujours et rendait l'endroit menaçant. Elle huma l'air et son cœur se serra, Athelstan était passé par là. De hautes montagnes se dressaient, fières, et la mer semblait se déchaîner sans aucune raison, il n'y avait aucun vent. Élaine sentit quelque chose d'étrange, sous ses pattes, le sol tremblait, et les minuscules cailloux sur le sol sautillaient sans relâche. Elle recula un instant, et regarda le ciel d'un blanc laiteux, comme si la fin du monde était proche. Elle baissa les yeux sur ses pattes et elle prit son courage à deux pattes, elle devait retrouver Athelstan coûte que coûte. Elle s'aventura alors sur une petite falaise, et elle faillit tomber, s'entaillant la patte avant droite sur une roche extrêmement pointue. Elle sauta de plateformes en plateformes avec une agilité presque féline, manquant malgré tout de tomber au moins une quinzaine de fois. Le tremblement de terre ne s'était pas atténué et Élaine se demanda comment c'était possible que la terre vibre ainsi sans aucune pause. Elle leva la tête et vit que les falaises s'étendaient encore au-dessus d'elle, elle n'arriverait jamais à aller plus haut que sa position actuelle. Elle baissa la tête et le vide en-dessous d'elle lui donna un haut-de-cœur. Elle ferma les yeux, tachant de ne plus y penser, de se concentrer sur sa mission première : retrouver son frère. Elle profita de la hauteur pour hurler :

    "ATHELSTAN ?"

    Et l'écho de sa voix lui donna un frisson. La plage d'habitude si accueillante, si paradisiaque, avait laissé place à une forêt de roches, mortellement dangereuse. Si Élaine tombait, elle se romprait sans aucun doute le cou. Elle s'avança pour chercher des yeux son frère, mais son champ de vision était restreint par les nombreuses pierres qui jonchaient le sol, certaines pierres étant trois fois plus grosses qu'un loup. Elle poussa un gémissement de plainte et d'angoisse, son cœur de chevalière battant à tout rompre. Qu'est-ce que ce monde était en train de devenir ? Elle se recula pour faire demi-tour et sa patte glissa dans le vide, et par la même occasion, s'ouvrit sur un rocher extrêmement tranchant. Elle hurla de douleur, dans la panique, elle sursauta, et sa deuxième patte arrière rejoint la première, en tombant, sa gueule heurta la pierre, elle se mordit la langue. Elle se rattrapa avec ses pattes avant, paniquée, tandis que son corps glissait vers le vide, comme appelé par la mort. Elle plissa les yeux et fronça les sourcils et à la force de ses pattes, elle réussit à se maintenir sur la plateforme. Elle gronda, maudissant cet endroit, maudissant les Dieux de les avoir tous abandonner de la sorte et avec une douleur extrême, elle parvint à se hisser sur le sol mais à peine ses quatre pattes posées au sol, elle sentit sa patte blessée se rompre sous son poids, elle resta alors un instant couchée, léchant avec soin la plaie béante, le sang se répandant à une vitesse phénoménale. Elle grogna et se remit debout après quelques minutes, sa patte saignait encore mais elle pouvait marcher. Elle sauta sur une plateforme plus basse, espérant se rapprocher du niveau initial de la terre le plus vite possible. Elle couina quand elle atterrit lourdement sur les pattes avant, et elle reposa son regard émeraude sur le vaste océan devant elle. Dans un espoir vain, elle hurla une fois de plus :

    "ATHELSTAN !"

    Mais cette fois-ci, une pointe de désespoir se trahit dans son cri, et les larmes lui montèrent aux yeux, l'inquiétude asséchant sa gueule.
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4819
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
8 ans (21/09)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
8 ans (23/10)
Lazulis - Herboriste
Vert

Méléagant
8 ans (29/09)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
4 ans (11/10)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
2 ans (14/09)
Etelkrus - Garde
Futur rouge

♦ Azkaban ♦
Nouveau-né
Nakhu - Adepte

» Feuille de perso'
» Points: 1300

MessageSujet: Re: → Ascension   Dim 20 Aoû 2017, 09:43

    Cette journée aurait pu être, au fond, une journée comme les autres.
    Lorsqu'elle avait commencé en tout cas, rien ne laissait supposer que tant de choses s'y dérouleraient. La menace des Precursors était toujours bien présente, en filigrane de leur existence, mais pour le moment ces derniers n'avaient pas eu la hardiesse de pénétrer ouvertement dans leurs terres. Athelstan savait que l'une des jeunes du clan, Luna, avait été capturée lorsqu'elle s'était visiblement risquée un peu trop près du feu. Il était d'ailleurs assez surpris que son père ait eu la patience de ne pas aussitôt monter une expédition à son secours. Le mélange de sa volonté de secourir la veuve et l'orphelin et de son tempérament de feu ne lui faisait pas toujours adopter la bonne stratégie. Une chance qu'Esterno et Agravain, au caractère plus réfléchis, soient à ses côtés. La mésaventure de Luna avait eu ceci de bon qu'elle avait montré à toutes les potentielles têtes brûlées Brethens - qui grouillaient de jeunes âmes en peine d'aventure ces derniers temps - qu'il y avait effectivement danger.

    Aussi était-ce très surprenant, pour qui le connaissaient, de trouver Athelstan ici en ce début de journée.
    Le jeune loup n'avait jamais été très réputé pour sa joie à braver les interdits. Il respectait les règles, dans une figure d'enfant presque parfait qui pouvait avoir le don d'agacer d'autres petits loups. Fort heureusement, il avait une fratrie et des camarades sympathiques. Mais depuis quelques temps, l'idée lui trottait dans la tête. Il était grand désormais, plus grand que s amère mais pas autant que son père, et se sentait de moins en moins enfant. De plus en plus... autre chose. Adulte était un mot encore bien trop intimidant pour lui, mais il avait l'impression d'avoir laissé derrière lui les affres de la prime jeunesse. Et qu'une large palette de possibilités se dessinait devant lui désormais, un monde qui lui avait été inaccessible. Un monde dans lequel il n'avait plus besoin de sortir sous le couvert d'une surveillance adulte et protectrice.
    Il avait longuement réfléchi, puis s'était décidé ce matin-là.

    Ce jour-là, il irait s'entraîner seul sur les territoire, et en profiterait pour patrouiller les alentours. S'il ramenait quelque information utile à la meute, il n'en serait que plus satisfait de lui-même.
    Il quitta donc la tanière familiale - bien remplie, il tait largement temps que les aînés de la famille décident d'aller camper ailleurs, hélas - un peu avant l'aube. Sa chaîne cliqueta lorsqu'il émergea du Squat. Une brume matinale recouvrait les environ du Dolmen, et il faisait déjà chaud malgré l'heure peu avancée. D'une foulée régulière, il prit une allure de course lente et s'engagea dans les terres alentours. L'exercice et l'air frais du matin chassèrent de son regard vairon les dernières onces de sommeil qui y perduraient. Il eut un sourire léger, goûtant à une solitude qu'il ne s'était presque jamais accordée et qui n'était pourtant pas pour lui déplaire. La terre bruissait sous ses griffes, au rythme de ses pas. Et seul son souffle semblait briser la quiétude matinale, accompagné par quelques chants d'oiseaux discrets lorsqu'il s'approchait d'un bosquet.

    Ses pas le menèrent jusqu'aux Criques du Soleil, où il ralentit l'allure, le souffle court. Son entraînement était loin d'être terminé encore, mais il état satisfait de sa performance. Il s'accorda quelques instants d'une marche tranquille sur le sable, avant de décrocher d'un coup de crocs le mécanisme qui maintenant sa chaîne enroulée autour de ses épaules. Elle se déploya avec un petit bruissement sur le sol. Il inspira profondément, puis s'élança en avant. Répétant les passes que lui avaient enseignées son père et son oncle, perfectionnant sa technique, il se mit pas après pas en harmonie avec sa compagne de combat. Une vision pour le moins originale, aurait jugé Méléagant, mais dans laquelle le jeune loup se retrouvait parfaitement. Il était conscient d'avoir encore un long chemin à parcourir, mais également d'avoir déjà parcouru beaucoup dans son apprentissage. Dans cette danse violente et voltigeante, il perdit la notion du temps.

    Lorsqu'il s'arrêta, ce ne fut pas faute d'énergie ou de motivation. Il aurait sans doute mieux valu, d'ailleurs. Il avait senti sous ses pattes le sol vibrer, trembler. Immobile, il attendit, comme pour se convaincre que ce n'était qu'une illusion. Puis le tremblement reprit, plus violent. Il fut saisi d'un mauvais pressentiment. D'un geste adroit, il rattacha la chaîne atour de ses épaules et fit volte-face pour rejoindre le continent au plus vite.
    C'était sans compter sur la fissure qui s'ouvrit devant ses pattes, le forçant à un arrêt brutal. De la terre émergea alors un immense bloc rocheux qui fila vers le ciel avec un grondement assourdissant. Le coeur d'Athelstan bondit dans son poitrail alors qu'il reculait de quelques pas, les pupilles étrécies par la peur. Il parcourut rapidement les alentours du regard De partout émergeaient de la terre de hautes falaises, qui déversaient le sable des Criques dans une mer devenue sauvage, détruisaient les arbres de la bande de forêt qui isolait le lieu des plaines environnantes. Il bondit sur le côté, et sentit le sol se déchirer sous ses pattes. Un autre bond salvateur le propulsa sur un bloc de roche en ascension. Il se put que se recroqueviller et tâcher de garder son équilibre alors que le tout l'emmenait loin vers le ciel. Ses cheveux fouettaient l'air autour de lui en une tornade de jais.
    Il sentit un bloc projeté non loin de lui entailler son épaule d'un éclat perdu, mais ne bougea pas. Il ne pouvait rien faire qu'attendre, au milieu de ce chaos. Du sable et de la poussière saturaient l'air désormais et, lorsqu'il releva enfin la tête, iol ne vit rien de prime abord. Il fallut quelques instants, qui lui parurent une éternité, pour que tout ne retombe et qu'il constate ce qui s'était passé. Les Criques du Soleil avaient disparu, happées par ces immenses falaises hostiles qui tenaient leur de plage désormais. A leurs pieds, la mer se jetait férocement contre la roche. Le tranquille coin de paradis était devenu l'un des cercles de l'enfer.

    La respiration haletante et le pelage poussiéreux, Athelstan se redressa. Au même instant, ses oreilles captèrent une voix lointaine, aux sonorités familières.
    Elaine ?
    Il voulut répondre mais fut pris d'une toux violente. En désespoir de cause, il bondit dans la direction de laquelle lui semblait parvenir l'appel. Avec précaution, il passa d'un rocher à l'autre, tâchant d'ignorer le vide terrible qui s'étendait sur l'un des côtés. La chute serait mortelle, si elle devait arriver. Mais il ne voulait pas mourir. Pas tout de suite, pas avoir la voix de sa soeur qui l'appelait toute proche. Car il l'entendit de nouveau, plus déchirante qu'il ne l'avait encore jamais entendue. Cette fois-ci, il put lui répondre.

    "Elaine ! Je suis ici !"

    Sa voix était rauque.
    Soudain, il l'aperçue, au détour d'un rocher. Elle se tenait face à l'océan, sur une protubérance de grès, une patte blessée et une expression apeurée sur le visage. Il lança un jappement pour lui indiquer sa présence et progressa vers elle. Que faisait-elle ici ? L'avait-elle suivi ? Son instinct protecteur le poussait à voler à son secours.

    Lorsqu'il la rejoignit, il fourra le museau dans les cheveux de la jeune louve avec soulagement et la serra contre lui dans une délicate étreinte fraternelle. Puis il recula d'un pas et posa son regard dans celui d'Elaine. Il y avait tant de questions à se poser, mais ce n'était sans doute ni l'heure ni l'endroit. Au-dessus d'eux, le ciel était devenu d'un blanc pur, et il sentait naître dans son esprit une sorte de torpeur légère.
    Puis cette certitude, cette pensée presque fugace qui lui apporta la vision du Palais.
Revenir en haut Aller en bas
Oysteria
» Modo'
» Modo'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 365
» Age : 20
» Date d'inscription : 04/02/2017
» Personnages :
WINNIFRED
8 ans (04/02)
??? | ???


ÉLAINE
3 ans (13/05)
Etelkru | Alpha


ARLESTON
6 ans (27/01)
Lazuli | Combattant


AGRAVAIN
7 ans (30/01)
Etelkru | Guerrier


» Feuille de perso'
» Points: 415

MessageSujet: Re: → Ascension   Mer 23 Aoû 2017, 15:38

Élaine

Élaine se sentait perdue, elle voulait pleurer toutes les larmes de son corps, et une immense faiblesse l'assaillit, face à ses immenses crocs de roche, elle redevenait une petite louvette. Son regard se posa malgré elle sur le vide qui s'étendait jusqu'à perte de vue sous ses pattes, elle pensa alors que les Enfers s'ouvraient sous ses yeux. Elle ravala un sanglot et un jappement la tira de ses funestes méditations. Elle sentit une vague de chaleur détendre son cœur, Athelstan était là. Ses longs cheveux noirs voletaient autour de son visage, et ses yeux d'habitude si tranquilles, si doux étaient couvert d'une fin voile de panique. Elle couina et voulut sauter sur un rocher plus bas pour se rapprocher de lui mais à peine elle fit un pas, elle sentit contre elle la chaleur fraternelle. Sentant son museau dans ses cheveux, elle blottit son crâne contre son poitrail, et pleura à chaudes larmes, balbutiant des phrases sans-queue ni tête :

"Oh, Athel... J'ai eu si peur... Je voulais te ... oh par les Dieux..."

Malgré leur éducation, Élaine tutoyait son frère depuis longtemps, et entre eux, la noblesse de leurs sentiments étaient préservée, ils s'aimaient comme les enfants d'un roi et d'une reine, prince et princesse s'entendaient à ravir, se promener ensemble et lisaient les mêmes livres. Toutefois, rapidement, son esprit lui fit apparaître Anastasia. Elle aimait sa sœur mais elle avait plus de mal avec elle, elles étaient toutes deux très différentes, et la vie ne cessait de leur rappeler. Elle laissa libre court à ses sanglots un court moment, se délectant de l'odeur de son frère, si rassurante, et en fermant les yeux, elle s'imagina contre le ventre maternelle avec Athelstan à ses côtés, la chaleur et la promesse d'une sécurité à toute épreuve lui donna le courage suffisant pour arrêter de pleurer. Elle releva la tête et adressa un sourire plein de larmes à son frère, elle était heureuse qu'il soit en vie et face à elle.

"Il faut qu'on..."

Et d'un coup, ses yeux se vidèrent de toute émotion, une seule envie se manifestait en elle : il fallait qu'elle aille au Palais. Il le fallait, aux dépens de sa vie, elle devait s'y rendre, maintenant, tout de suite, sur le champ. Elle acheva sa phrase d'un ton absent :

"...aille au Palais, tout de suite."

Elle sauta sur un rocher plus bas en prenant soin de ne pas tomber tout en lançant des regards derrière elle pour être sûr qu'Athelstan était bien sur ses talons. Elle grogna quand elle posa sa patte blessée sur une pierre tranchante, et un de ses coussinets s'ouvrit, laissant un longue trace de sang à chaque pas. Elle se sentait fiévreuse mais en même temps une caresse froide parcourait son échine, mais elle se sentait terriblement apaisée, sa douleur n'était qu'un lointain bourdonnement à ses oreilles. Elle leva les yeux et le ciel laiteux lui donna la confirmation qu'elle n'avait rien à craindre, il fallait juste qu'ils sortent de là, et surtout, il fallait qu'ils aillent au Palais, même si cet effort lui coûtait une patte.
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4819
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
8 ans (21/09)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
8 ans (23/10)
Lazulis - Herboriste
Vert

Méléagant
8 ans (29/09)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
4 ans (11/10)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
2 ans (14/09)
Etelkrus - Garde
Futur rouge

♦ Azkaban ♦
Nouveau-né
Nakhu - Adepte

» Feuille de perso'
» Points: 1300

MessageSujet: Re: → Ascension   Lun 28 Aoû 2017, 07:41

    Malgré l'ouate qui étouffait ses pensées et ses sentiments, il eut un pincement au coeur lorsque sa soeur fit volte-face, révélant la blessure qui balafrait son beau pelage. Mais le temps n'était pas à la lamentation. Outre le fait qu'ils ressentaient tous les deux le besoin impérieux de rejoindre le Palais coûte que coûte, le sol continuait à vibrer par intermittences sous leurs pattes, les rochers à se mouvoir autour d'eux avec des grondements sinistres.
    Il fallait quitter cet endroit s'ils ne voulaient pas y laisser leur peau.

    Cette étrange torpeur avait l'avantage de masquer une partie de la douleur qu'il ressentait lui aussi. Ignorant ses muscles fatigués et son coeur au battement si rapide qu'il aurait pu s'envoler, il s'élança à la suite d'Elaine à travers le chaos qui régnait. Plusieurs fois, il fut pris qu'une quinte de toux lorsqu'un rocher s'abattit non loin, soulevant une poussière épaisse et poisseuse qui saturait l'air. Le sang de sa jumelle tâcha ses coussinets lorsqu'il marcha sur ses traces. Une partie de son être voulait combattre cette platitude de ses émotions, cette absence d'une inquiétude qu'il aurait dû ressentir si fort d'ordinaire.
    Mais rien n'y faisait.
    Ils continuaient leur chemin en silence, dans le grondements de la terre qui se cabrait autour d'eux. Il leur fallut une éternité pour sortir enfin de cet amas vivant de roches qui montaient vers le ciel, pour retrouver le sol rassurant des plaines immenses du continent. L'une de ses pattes était rougie par la blessure qui cisaillait son épaule droite. Mais il en fallait bien plus, à l'heure actuelle, pour le ralentir.

    Au-dessus d'eux, le ciel était devenu plus lumineux encore. Ou peut-être n'était-ce qu'une impression. Il n'en était pas certain. Sa foulée vint graduellement s'accorder au rythme de celle d'Elaine et, durant un instant, leur mouvement sembla se fondre pour n'en faire plus qu'un.
    Qui les dirigeait immanquablement vers l'immense silhouette qui se découpait déjà à l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
 
→ Ascension
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ascension du Vendeur de Breloques.
» Ascension Démoniaque
» [ Partenariat] Star Wars : Ascension
» Le monde de Mage l'Ascension
» N'Ange → A mettre à la poubelle /!\

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: Archives Event
-
Sauter vers: