Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 → Ascension

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3069
» Age : 27
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: → Ascension   Sam 12 Aoû 2017, 22:18

La mer s'agite, et on croirait à une tempête sur le ciel n'était pas si blanc. Cela pourrait être normal, cependant.
Il se trouve que non.

Ici aussi, la terre se met à trembler. Le sable s'écoule vers la mer alors que le sol se déforme.
Il faut fuir au plus vite.

La terre grince et gronde, et de hautes falaises grimpent vers le ciel, remplaçant les petites plages des Criques du Soleil.

Tout ce qui s'y trouvait est projeté dans la mer, et il ne reste plus rien de la bande de forêt qui marquait la frontière du territoire.
La terre continue de trembler, ne laissant rien augurer de bon.

Bien que le camp des Raeder reste praticable, il est déconseillé de s'y aventurer au risque d'une chute mortelle.
Revenir en haut Aller en bas
Oysteria
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 268
» Age : 19
» Date d'inscription : 04/02/2017
» Personnages :
WINNIFRED
8 ans (04/02)
Brethen | Lanterne


ÉLAINE
1 an (13/05)
Brethen | Louveteau


ARLESTON
3 ans (27/01)
Brethen | Éclaireur


AGRAVAIN
5 ans (30/01)
Brethen | Lieutenant


» Feuille de perso'
» Points: 130
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1WINNIE044
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: → Ascension   Lun 14 Aoû 2017, 14:13

    Élaine

    L'apocalypse semblait proche, les Dieux les avaient laissé tomber. Élaine sortait à peine d'un sommeil léger qu'elle avait entendu un horrible fracas. Elle sortit la tête de sa tanière, et vit que les galeries qui constituaient l'endroit où les Brethens dormaient étaient en train de s'effondrer. Une once de panique naquit en elle, et elle se précipita sans réfléchir vers la tanière parentale, sachant parfaitement que sa mère et son père y étaient avec les nouveaux-nés. Elle zigzagua entre les rochers et une fois dans la tanière, elle aida sa mère à transporter Korra, Gloriel et le petit dernier. Une fois dehors et à l'abri, elle serra son corps contre celui de sa mère dans un élan de tendresse et les larmes lui vinrent aux yeux. Voir l'endroit où elle avait grandi s'effondrer la rendait terriblement triste. Elle s'écarta et après avoir judicieusement aidé sa mère à s'installer plus ou moins dans un coin à l'abri du vent avec ses petits, elle s'assit et attendit de voir tous les membres de sa famille en vie. Elle vit rapidement son père qui accourut auprès de sa femelle et de ses petits, puis elle aperçut Anastasia qui avait l'air de grogner, comme d'habitude, songea Élaine. Mais aucune trace d'Athelstan. Elle se leva d'un bond et huma l'air, en vain. L'odeur de la peur était bien trop présente et elle ne sentit aucune piste de son frère. Elle réfléchit alors un instant, et un souvenir lui vint : il avait commencé l'entraînement avec leur père et il s'entraînait souvent au bord de la mer, aux Criques. Alors Élaine allait partir quand la voix de sa mère la retint.

    "Où allez-vous, ma fille ?"

    Élaine s'approcha de sa mère, et vit Salazar sur son épaule, la fixant d'un regard paternel et désapprobateur. Il siffla quelque chose, imitant Winnifred/.

    "Mère, je vais chercher Athelstan."

    Salazar secoua sa tête fine de gauche à droite et attendit la réponse de Winnifred. Cette dernière leva ses yeux vairons vers sa fille. Winnifred esquissa un sourire tandis qu'elle observait sa fille, elle ressemblait tant à son père, elle était si belle et son courage l'emplit de fierté.

    "N'allez pas contre les Dieux. Et faites attention à vous."

    Élaine sourit, et hocha la tête, et elle se mit ainsi à courir en direction des Criques ensoleillées. Au lieu de trouver le paysage idyllique qu'elle avait l'habitude de voir, elle vit un spectacle chaotique et inquiétant. Le nuage noir pesait toujours et rendait l'endroit menaçant. Elle huma l'air et son cœur se serra, Athelstan était passé par là. De hautes montagnes se dressaient, fières, et la mer semblait se déchaîner sans aucune raison, il n'y avait aucun vent. Élaine sentit quelque chose d'étrange, sous ses pattes, le sol tremblait, et les minuscules cailloux sur le sol sautillaient sans relâche. Elle recula un instant, et regarda le ciel d'un blanc laiteux, comme si la fin du monde était proche. Elle baissa les yeux sur ses pattes et elle prit son courage à deux pattes, elle devait retrouver Athelstan coûte que coûte. Elle s'aventura alors sur une petite falaise, et elle faillit tomber, s'entaillant la patte avant droite sur une roche extrêmement pointue. Elle sauta de plateformes en plateformes avec une agilité presque féline, manquant malgré tout de tomber au moins une quinzaine de fois. Le tremblement de terre ne s'était pas atténué et Élaine se demanda comment c'était possible que la terre vibre ainsi sans aucune pause. Elle leva la tête et vit que les falaises s'étendaient encore au-dessus d'elle, elle n'arriverait jamais à aller plus haut que sa position actuelle. Elle baissa la tête et le vide en-dessous d'elle lui donna un haut-de-cœur. Elle ferma les yeux, tachant de ne plus y penser, de se concentrer sur sa mission première : retrouver son frère. Elle profita de la hauteur pour hurler :

    "ATHELSTAN ?"

    Et l'écho de sa voix lui donna un frisson. La plage d'habitude si accueillante, si paradisiaque, avait laissé place à une forêt de roches, mortellement dangereuse. Si Élaine tombait, elle se romprait sans aucun doute le cou. Elle s'avança pour chercher des yeux son frère, mais son champ de vision était restreint par les nombreuses pierres qui jonchaient le sol, certaines pierres étant trois fois plus grosses qu'un loup. Elle poussa un gémissement de plainte et d'angoisse, son cœur de chevalière battant à tout rompre. Qu'est-ce que ce monde était en train de devenir ? Elle se recula pour faire demi-tour et sa patte glissa dans le vide, et par la même occasion, s'ouvrit sur un rocher extrêmement tranchant. Elle hurla de douleur, dans la panique, elle sursauta, et sa deuxième patte arrière rejoint la première, en tombant, sa gueule heurta la pierre, elle se mordit la langue. Elle se rattrapa avec ses pattes avant, paniquée, tandis que son corps glissait vers le vide, comme appelé par la mort. Elle plissa les yeux et fronça les sourcils et à la force de ses pattes, elle réussit à se maintenir sur la plateforme. Elle gronda, maudissant cet endroit, maudissant les Dieux de les avoir tous abandonner de la sorte et avec une douleur extrême, elle parvint à se hisser sur le sol mais à peine ses quatre pattes posées au sol, elle sentit sa patte blessée se rompre sous son poids, elle resta alors un instant couchée, léchant avec soin la plaie béante, le sang se répandant à une vitesse phénoménale. Elle grogna et se remit debout après quelques minutes, sa patte saignait encore mais elle pouvait marcher. Elle sauta sur une plateforme plus basse, espérant se rapprocher du niveau initial de la terre le plus vite possible. Elle couina quand elle atterrit lourdement sur les pattes avant, et elle reposa son regard émeraude sur le vaste océan devant elle. Dans un espoir vain, elle hurla une fois de plus :

    "ATHELSTAN !"

    Mais cette fois-ci, une pointe de désespoir se trahit dans son cri, et les larmes lui montèrent aux yeux, l'inquiétude asséchant sa gueule.
Revenir en haut Aller en bas
 
→ Ascension
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ascension du Vendeur de Breloques.
» Ascension Démoniaque
» [ Partenariat] Star Wars : Ascension
» Le monde de Mage l'Ascension
» N'Ange → A mettre à la poubelle /!\

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Libres
 :: → Les Criques du Soleil
-
Sauter vers: