Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 ☼ Terra incognita ☼ [Mayuri - Sayuri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
O-Shana
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 221
» Age : 22
» PUF : O-Shana, LittleNouss
» Date d'inscription : 23/01/2017
» Personnages :
E
ZHEKIEL
Ethelkrus [J] - Alpha
5 ans (21/07/17)


M
AYURI
Ethelkrus - Louveteau
1.5 ans (31/08/17)


N
EPHTHYS
Ethelkrus - Louveteau
1 an (19/09/17)


» Feuille de perso'
» Points: 650

MessageSujet: ☼ Terra incognita ☼ [Mayuri - Sayuri]   Mer 13 Sep 2017, 11:22





☼ Terra incognita - SAYURI ☼ MAYURI




Les bouleversements engendrés par les derniers évènements avaient perturbé la jeune louve. Son cœur avait tremblé, ses pattes avaient désespérément cherché à retrouver les siens. Sa famille, tous ceux qui composaient cette meute qu’était les Brethens, souffraient. Si Chronos avait fini par disparaître, les stigmates de son passage étaient présents partout autour de ces âmes perdues. Son monde avait explosé, ses repères et ses relations, tout était sans dessus-dessous. Mayuri avait tenté de percevoir au-delà des taches colorées que lui montraient ses yeux aveugles. Mais rien n’avait suffi à apaiser ses craintes et faire taire ses pensées négatives.
C’est ainsi que la jeunette se contenta de coller sa mère, ne sachant pas trop vers quels horizons elle les mènerait, elle et sa fratrie. On pouvait parler de confiance sans borne, si l’on devait qualifier sa relation avec Winnifred, et c’est pourquoi le mouvement s’était fait sans questions. Tous avaient assisté à la modification de leur monde, des terres et des clans. Amis devenant ennemis, familles éparpillées et tension formaient l’enveloppe de cette nouvelle ère. Certes les choses rentreraient dans l’ordre avec le temps, mais à l’heure actuelle il fallait reconnaître que tout était assez flou.

Et pourtant au milieu de ce désordre, la louve aux yeux clos ne pouvait s’empêcher de rechercher son rythme de vie de l’ancien temps. Une stabilité. C’est pourquoi très vite le besoin d’explorer, de trouver nouvelles odeurs et nouvelles rencontres. Son innocence n’avait pas été touchée plus que cela par les horreurs du combat : elle était passée au travers comme tant d’autres louveteaux gardés à l’abri. Seules les émotions des adultes donnaient une transparence sur ce qui s’était passé là-bas.
Un balancement de queue plus tard, la petite se leva et pris la tangente. Elle avait suivi les odeurs des chasseurs pour s’éclipser du nouveau lieu de vie des siens. La rosée matinale lui rafraichissait les pattes agréablement et c’est avec entrain qu’elle partit sur la route inconnue. Quelques trébuchages et gamelles plus tard, elle sentit son environnement changer. Une odeur salée lui parvint à la truffe, et elle associa aussitôt cela à la mer. Les souvenirs affluèrent lorsqu’elle repensa à sa rencontre avec sa mère adoptive, et un sourire doux se plaqua sur son fin visage. Elle se sentit rassurée un minimum suite à cette association, et poussa ses fins membres à accélérer la cadence. Heureusement pour elle, le passage des adultes était récent et le chemin lui était donc tout indiqué.

Peu à peu, son corps se frotta à une végétation nouvelle, plus dense. L’ambiance était toute autre et pourtant une douce chaleur planait dans l’air. C’était agréable à n’en pas douter. La claire ralentit le rythme pour laisser ses sens analyser ces nouveaux éléments. La faune lui envoyait moult informations olfactive et son cerveau habitué à l’exercice classait, triait et liait ce qu’elle sentait. A côté de cela, le toucher lui faisait prendre conscience du rythme et des choses auxquelles faire attention telles les racines, les ronces ou autres fougères qui pourraient la blesser si elle ne faisait pas attention. Si ses yeux lui étaient quasi inutiles, ses autres sens s’étaient développés en conséquence et rattrapaient ce manque.

Cela faisait près d’une heure que la jeunette déambulait sans but précis, lorsqu’elle entendit bruisser des herbes non loin d’elle. Son hésitation ne dura qu’un instant, entre s’évader sans demander son reste ou laisser sa curiosité naturelle la mener vers l’inconnu. S’ébrouant un coup, elle bifurqua en direction de ce que ses oreilles avaient enregistré. Une odeur inconnue mais certainement lupine lui chatouilla la truffe. Un sourire innocent et juvénile s’empara d’elle : elle allait enfin croiser du monde dans cet univers méconnu.


Code (c) Miss Yellow


Revenir en haut Aller en bas
 
☼ Terra incognita ☼ [Mayuri - Sayuri]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Terra Mitica en Espagne...
» Terra existe vraiment ! [libre et pas obligé de faire plus de 15 lignes]
» Terra sur Wikipédia?
» 05 - Légendes de Terra Mystica
» « Je te zlatanne, chéri. » ▲ Terra G. Hertz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Etelkru
 :: → Île Abysse
-
Sauter vers: