Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 La chose ! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dee
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 451
» Age : 21
» Date d'inscription : 02/01/2015

» Feuille de perso'
» Points: 20

MessageSujet: La chose ! [Libre]   Mer 08 Nov 2017, 19:53

«The wood mouse is primalery a seed eater. Partciuraly seeds of trees such as oak, beach and arsh. They are mainly active during the dark. Yet, sometimes, they are out at daytime. The mouse compasatate for his poor eyesight relying on his sens of smell to locate food and to avoid predators. It must be causious, ennemies are everywhere. »*

BZZZZZzzzzZZZzzzzzZZZ, BBBBBBBBZZZZZZZZZZZZ. SHLACK.



Putain d’insecte nématocère, femelle de surcroit, qui arrête pas de me sucer pour me piquer mon sang. WAT . Vraiment, j’en ai marre. On a beau garder le moins de lumière possible, y’a PAS moyen de pas se faire avoir à chaque mètre carré. Comment un véritable bête sanguinaire, à la détermination sans faille qui, même lorsqu’on tue l’un de leurs congénères ou leur famille entière en asséchant des marais, continue de vouloir nous sucer le sang ? Moustique qui bourdonne qui vibrent, en nué, en meute. Je vous jure, j’ai beau lutter, je suis dévoré vivant. Le pas presser, je me dirigea vers le seul endroit qui pourrait me procurer un peu de repos, la grotte qui jaillissait de naissance, sur les côtes de la plage de Nâcre était entouré de petit galet. Petit caillou généralement noir, polie, arrondie par la houle de la mer. Plusieurs d’entres eux était déplacer chaque jours et pouvait, toute leur vie, à peine parcourir plus de 1 km alors que d’autre…ne s’arrêtait probablement jamais. Merci la mer, encore une fois…Les yeux rivé vers ses galets, je pensai à moi, un peu rond, un peu arrondi, sans cesse repousser sur la terre ferme par la houle. J’étais un galet…Un galet qui se faisait BOUFFER PAR LES MOUSTIQUES ! Ramener à la réalité par un pincement sur une fesse, mon cul se rattrapa et se faufila sans tarder entre les crêtes et entra sans difficulté, quoique c’était serrer dans la grotte. Assombris par les murs qui ne laissait passer aucune lumière, je du avancer à tâtons pendant quelques minutes avant de voir l’aura chaleureuse d’une torche. Allumer par on ne sait qui, mais je le remercia.

Mon corps entier me brulait, me piquait, se boursouflait. Ne cessant de me piquer, je nu d’autre choix que de continuer d’avancer tout en suant de plaisir lorsque mes piqûres se frottait contre les parois .Au bout d’un moment, j’arrivai à un mur. La lumière du feu se réfléchissais sur celui ci, comme des millions d’étoiles, lors d’une nuit étoilée. Cependant, en s’avançant un peu, on découvrit le subterfuge. Ce qui, à première vu ressemblait à de magnifique tâche blanche sur un fond noir, n’était nul autre que des verres de soie, qui, ne se doutant pas de ma présence, avait fait litige de se mettre en spectacle, dans cette noirceur. Un sourire s’étira sur mes lèvres. C’était une bien belle vu, tout de même…Son propre ciel de nuit, toujours là, silencieux. Lorsque mon regards s'éleva vers les cieux étoilés, pendant ces heures étincelantes où le plafond de la grotte apparaît constellée d'une véritable poussière lumineuse, de nouvelle constellation dont personne n’en connaissait le nom, je me suis arrêté sur un quelconque de ces points brillants qui scintillait. Gigotant, tout petit, minuscule, le verre ne faisait rien d’autre que d’attendre un repas. Un moustique peut-être. Dans un élan de gentillesse, dans ce monde infiniment petit, j’extirpa un cadavre encore tremblant d’entre mes poiles et le souffla doucement, du bout des lèvres, l’insecte dans les toiles luminescente, celle-ci tremblante d’agitation. Agiter de frisson, je repartis de mon côté, gambadant, sans m’en rendre compte.

«Bonn app’ mon vieux !»


Continuant mon chemin, un peu plus profond, un peux plus loin, un peu plus haut, le chemin commença à devenir plus terreux. Au fond, juste un peu avant la sortie, un grand tableau incrusté à même la pierre. Des mots y étaient inscrit et brillait légèrement grâce à la lumière du soleil qui sortait par l’entré de celle-ci.

..........

Un peu plus bas, d’autre inscription, beaucoup moins agiles se suivait…Plissant les yeux, le nez collé sur la paroie, je renifla celle-ci et manqua de m’étouffer. Cette odeur était familière. Presque jumelle….

«Chulhei et Daehwan.»

Soupirant, je regardai la date et sortie, à la hâte, ne me préocuppant ni plus de mes piqûres, ni moins de mes angoisses. Je n’étais peut-être pas le meilleur des pères, mais il était hors de question de laisser les deux jumeaux sur une mission aussi dangereuse qu’importante et quelque part, c’était un occasion de travailler ensemble, leur montrer des trucs, ou du moins essayer de leurs apprendre. Je m’arrêta à la lisière des arbres et poussa un hurlement court, très profond, presque sec, sur la limite du rauque. L’attente commença, en espérant que les jeunes n’étaient pas trop loin.

«En attendant, aussi bien profiter du soleil et me griller la pilule, juste ici.»

*1: Alt-J In cold Blood
Revenir en haut Aller en bas
Feather
».Fidel'
».Fidel'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1028
» Age : 20
» PUF : Feather, Fea' ou bien Frigo 8D
» Date d'inscription : 25/07/2014
» Personnages : Paprika
Femelle
13 ans
Capitaine Raeders (solitaire)

Quartz
Mâle
5 ans
Coursier Lazuli
Célibataire

Chulhei
Mâle
4 ans
Canonnier Raeders (solitaire)
Célibataire

Daehwan
Mâle
4 ans
Médecin Raeders (solitaire)
Célibataire

Luna
Femelle
3 ans
Nakhu


» Feuille de perso'
» Points: 457

MessageSujet: Re: La chose ! [Libre]   Dim 12 Nov 2017, 00:30

Après les marais, les Rougelandes sauf qu'à la différence, ces terres, Chulhei les avait un peu connu. Ces herbes rouges, ces plaines dégagées et cette odeur surchargé de bison lui donnait l'impression d'avoir violer une double frontière, celle des séides et celle des … des nouveaux. En fait, on pourrait même forcer un peu et dire qu'il violait ces frontières quadruple fois puisque aujourd'hui il était venu avec son double bleuté. Ah Daehwan, n'es-tu pas heureux ainsi, à faire une balade interdite avec ton très cher frère jumeau préféré ? Non à la tête du bleu, visiblement pas, surtout qu'il se demandait encore à quoi ça servait de mettre absolment partout de la poudre à canon si précieuse. Chulhei avait un don particulier de la gâcher en inutilité et à se la faire exploser au visage mais en général on ne lui faisait pas trop de commentaire puisque c'était lui qui la fabriquait. Si on commençait à lui dire des choses, il risquait fort bien de la garder pour lui et de l'utiliser encore plus pour des broutilles.

« Tu n'as pas peur que dans l'herbe sèche comme ça, tout se mette à flamber si on allume ? » 

Dae restait très suspicieux aux idées de son frère. En général elles étaient rarement bonnes mais souvent utiles, très rarement elles étaient bonnes et utiles et trop fréquemment mauvaises et dangereuses. Chulhei s'affala sur son frère, un grand sourire aux babines, sa pattes atrophiée par dessus les épaules du bleuté.

« Justement imagine un peu, l'herbe s'enflammant, la terre rougeoyante partant en fumée pour le ciel qu'elle rougeoie, la chaleur qui contraste avec le froid de la saison tandis que les grands herbivores, pris de panique s'enfuient à grands galop telle une marée inarrêtable et meurtrière. 

-Sérieux ? Mais t'es con ou quoi ? On a trois quarts des chances d'y passer dans tes conneries.

-Mais nooon, nous on a du skill.

-M'en bats les parties, files ta pierre à feu! »


Ok, Chulhei voulait bien avouer que c'était peut-être un poil risquer cette histoire alors il accepta en bougonnant, les oreilles rabattues en arrière, à donner sa précieuse petite pierre déclencheuse d'événements à son double bleu. Celui-ci satisfait, il semblait ravie d'avoir un peu le contrôle sur ce plan foireux même si maintenant qu'il était gardien du feu, celui-ci lui brûlait les coussinets. Après tout, ils étaient nés même loup à la base.

« N'empêche pourquoi tu veux foutre le feu ?

-Pour ce qu'on a à faire, ça peut-être notre salut. »


Daehwan aurait bien répondu mais un son plus que familier attira son attention. Les deux frères s'y dirigèrent alors sans plus de réflexions et sans se consulter. Après tout, quel enfant pourrait résister à l'appel parental ? En tout cas chez les Aeno, même s'ils ne cassaient pas forcément des briques, les vieux, c'était sacré.

« Hé Padre, qu'est-ce tu fais là ? »

Intéressé lui aussi par la mission ? Nooon c'était impossible, pas lui.
Revenir en haut Aller en bas
O-Shana
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 303
» Age : 22
» PUF : O-Shana, LittleNouss
» Date d'inscription : 23/01/2017
» Personnages :
E
ZHEKIEL
Ethelkrus [J] - Alpha
5 ans (21/09/17)

#ccffff


M
AYURI
Nakhus - Adepte
2 ans (15/10/17)

#cc3366


N
EPHTHYS
Ethelkrus - Louveteau
2 an (19/11/17)

#9933cc

» Feuille de perso'
» Points: 690

MessageSujet: Re: La chose ! [Libre]   Lun 13 Nov 2017, 11:09

NEHPTHYS


La fraîcheur automnale m’avait convaincue de m’activer dès l’instant où mes paupières s’étaient écartées. L’humidité à l’extérieur s’engouffrait sans vergogne entre mes courts poils pour rafraîchir ma peau d’une manière peu agréable. Les mois à venir allaient me mettre de bonne humeur, je le sentais déjà. Morose, je pris la direction des terres dans l’optique d’aller, si ce n’est patrouiller, au moins errer dans l’espoir de ramener un quelconque gibier au camp. Nous devions faire les réserves avant que l’hiver ne nous frappe en dissimulant une partie de nos proies.

Mes pattes m’avaient portée jusqu’aux Rougelandes, où les hautes herbes ondulaient au rythme de la brise qui s’était levée quelques jours plus tôt. Levant la truffe vers le ciel chargé, je penchais la tête sur le côté. Quelque chose clochait. Et ce n’était pas dû aux couleurs mélangées des plantes qui viraient du rouge au vers, proposant une multitude de nuances dans la lande. Non, le problème résidait ailleurs, dans l’air, sur la terre : une odeur perturbante, qui n’avait nulle raison d’être présente ici. Mon arcade sourcilière se fronça en échos à l’interrogation inquiète qui commençait à germer. Je me mis à inspecter le sol pour m’assurer de la possibilité de ce que j’avais envisagé, et mes tripes se nouèrent. Bordel, c’était de la poudre. Identique à celle qui était décrite dans les livres de la bibliothèque, et dont mon très cher frère Grimm m’avait parlé autrefois. Et son utilisation faisait peur, surtout au vu du lieu où elle se trouvait. Si jamais Ce qu’il m’avait lu était vrai, alors je devrai prier les Dieux pour que celui ou ceux qui l’avaient déposé n’avaient pas de quoi à la faire flamber. Un frisson me parcouru l’échine. Devais-je foncer prévenir les alphas ? J’allais partir pour les chercher, lorsqu’un mouvement au loin attira mon attention. Je grondais avant de m’élancer.

Il était fort probable que les mouvements que je distinguais au loin appartenaient à l’être responsable de ce danger. Je courrai, d’une foulée svelte et entrainée, tandis que l’ombre s’engouffrait dans la grotte. J’adorai cet endroit, où une deuxième voute stellaire apparaissait selon le bon vouloir des vers qu’elle abritait. Je m’y engouffrai, le cœur battant.
Et évidemment, la découverte me fit quelque peu regretter d’être intervenue. Car devant moi étaient présents trois solitaires totalement inconnus de ma personne. Réfléchissant à toute vitesse, je décidais de faire comme si tout était sous contrôle.

« Bonjour messieurs, pourrai-je savoir ce que des solitaires viennent trafiquer sur nos terres ? Car ce n’est pas tout, mais balancer de la poudre au gré du vent sur les territoires en pleine période de coups de vent ne me semble pas très sain ni éclairé. »

Je gardais mes appuis prêts à une fuite imminente. Mon regard était de marbre, mais mon cœur lui palpitait comme si je venais de me jeter dans un immense traquenard. La nervosité tentait de s’exprimer, tandis que je poussais ma carcasse à garder une immobilité parfaite
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4882
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
8 ans (21/09)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
8 ans (23/10)
Lazulis - Herboriste
Vert

Méléagant
8 ans (29/09)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
4 ans (11/10)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
2 ans (14/09)
Etelkrus - Garde
Futur rouge

Azkaban
Nouveau-né (14/10)
Nakhu - Adepte

» Feuille de perso'
» Points: 1300

MessageSujet: Re: La chose ! [Libre]   Lun 13 Nov 2017, 11:29

    "Pénétrer sur un territoire qui n'est pas le sien ne l'étant pas non plus." Ajouta une voix plus grave, alors qu'une seconde silhouette s'avançait dans l'embrasure.

    Athelstan n'était pas spécialement parti pour chasser le solitaire ce jour-là. Il avait quitté Grand Castel à l'aube et avait suivi la rivière jusqu'aux Falaises Littorales pour les longer. Depuis qu'il y avait découvert Kaylee en désespoir, accrochée à la paroi rocheuse au-dessus de la mer, et qu'il l'avait sauvée très certainement de justesse, il ne pouvait s'empêcher de jeter quelques regards par-dessus le bord à chaque fois qu'il empruntait la sente familière qui bordait l'océan. Pour le moment, le rôle de mentor n'était pas pour lui déplaire. Il n'avait certes pas véritablement le sentiment d'être à la hauteur de ceux qu'il avait eus - à savoir son père et son oncle - mais il tâchait de faire de son mieux et si son élève n'était pas toujours un modèle de douceur et d'attention, il devait reconnaître qu'elle faisait de très respectables progrès. Il n'avait pas prévu d'entraînement ce matin-là, mais peut-être un nouveau tour des territoires dans l'après-midi pour vérifier qu'elle avait bien acquis les savoirs de leur dernière expédition. Dans le pire des cas, la patrouille du soir serait un bon prétexte pour ce petit tour.

    Il revenait donc de cette excursion matinale sans anicroches quand il avait à son tour senti une odeur étrangère au niveau de la Rougelande. Une odeur d'autant plus dérangeante qu'elle se trouvait sur un territoire qui était au coeur de leurs terres, ce qui signifiait que le responsable avait sans nul doute déjà bien avancé sa gentille promenade d'intrusion pour arriver jusqu'ici. Il n'était visiblement pas le seul à avoir remarqué ce détail clochant puisqu'il aperçut au loin la silhouette de Nephtys qui filait entre les hautes herbes aux couleurs changeantes. Il obliqua légèrement sa trajectoire et fila dans son sillage, constatant sans surprise que la piste enflait au fil de ses foulées. Son regard vairon s'accrocha à la silhouette sombre de la jeune louve jusqu'à ce qu'elle ne disparaisse dans l'ombre de l'entrée d'une grotte. Il ne la connaissait que très peu - à peine plus que de nom - mais les temps étaient assez peu propice à ce qu'on jeune louve aille seule au devant d'un potentiel dangereux solitaire. Au passage, ses pattes furent tâchées d'une poudre noire à l'odeur âcre qui avait visiblement était étalée avec soin en large arabesques à travers la lande. Il fronça le museau en en reconnaissant la saveur. De la poudre explosive ? Qu'est-ce que cela signifiait ?

    Il était donc arrivé juste à temps pour entendre les mots de la jeune louve, et venir placer sa haute silhouette à côté d'elle, protecteur. D'autant qu'ils n'avaient pas affaire à un, mais à trois intrus. Certes, son regard l'informa rapidement que physiquement, ils ne semblaient pas individuellement être particulièrement dangereux - deux d'entre eux avaient une patte atrophiée et repliée contre leur corps, et le troisième était étalé au sol d'un air qui laissait assez peu présager un combattant féroce - mais il pouvait se tromper.
    Il resta donc soigneusement sur ses gardes, le regard allant de l'un à l'autre des intrus en attendant leur réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Feather
».Fidel'
».Fidel'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1028
» Age : 20
» PUF : Feather, Fea' ou bien Frigo 8D
» Date d'inscription : 25/07/2014
» Personnages : Paprika
Femelle
13 ans
Capitaine Raeders (solitaire)

Quartz
Mâle
5 ans
Coursier Lazuli
Célibataire

Chulhei
Mâle
4 ans
Canonnier Raeders (solitaire)
Célibataire

Daehwan
Mâle
4 ans
Médecin Raeders (solitaire)
Célibataire

Luna
Femelle
3 ans
Nakhu


» Feuille de perso'
» Points: 457

MessageSujet: Re: La chose ! [Libre]   Lun 13 Nov 2017, 19:39

Le trio fut rapidement déranger dans sa petite réunion familiale. Deux loups se pointèrent pour venir casser l'ambiance comme semblait savoir si bien le faire la totalité des membres de la meute occupante. Il y avait un mâle et une femelle, un marron et une noir, un chieur et une chieuse bien qu'aujourd'hui, la volonté de rencontrer du monde était présente.
DaeHwan fut le premier à réagir aux paroles de la louve coupant toute potentielle d'un autre loup (ou d'une autre joueuse qui donne gentiment sa place AWESOME by susu), en même temps, du point de son frère, il était chiant à jamais le laisser utiliser sa poudre à canon comme bon lui semblait. Il en était le fabriquant après tout merde !

« AH MERCI ! On se tue à lui dire qu'il faut faire gaffe avec la poudre à canon. Tu vois Chul, écoute la dame ! »


En guise de réponse, le jumeau marron répondit par un magnifique fuck à son frère, ignorant totalement la présence de l'autorité parentale, sa patte atrophiée étant particulièrement pratique pour ce geste. Effectivement, la mal formation lui donnait des doigts plus fins, plus osseux, garnis de magnifiques griffes trop longues d'un cyan éclatant. Daehwan ne rétorqua pas à son double, préférant avoir un minimum de politesse envers le mâle en lui offrant autre chose qu'un vent. Il eut le droit à un haussement d'épaule cependant.

« On est plus à ça près. »

Les Raeders s'en moquait éperdument des frontières, alors si en plus elles avaient été tracé par des dieux pour des meutes créées par les dieux et garder par ces meutes divinement artificielles, il n'y avait pas la moindre chance qu'ils les respectent un jour. Ah quelle belle bande de chieurs ils faisaient.

Chulhei semblait lui très intéressé par le mâle, ignorant complètement la femelle pour une fois. Chose étonnante car même si le brun pouvait parfois aller faire les yeux doux à des messieurs, héritage de famille faut croire, il était habituellement beaucoup plus intéressé par les demoiselles, surtout quand il y en avait une de présente. Il fixa un certain moment l'espèce de métalleux avec un regard suspicieux. Attendez... si on relevait un peu les cheveux et qu'on le transformait en meuf... ça faisait... D'un seul coup il releva les oreilles, assez content de sa trouvaille toute fraîche.

« Héééé, t'aurais pas une sœur ? »

Hééé ta mère ça serait pas Winni ? Mais combien de gosse avait-elle ? Ils allaient finir par se croiser entre comme... Comme ses parents en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Dee
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 451
» Age : 21
» Date d'inscription : 02/01/2015

» Feuille de perso'
» Points: 20

MessageSujet: Re: La chose ! [Libre]   Mer 15 Nov 2017, 13:46

L’attitude, le geste, la physionomie, l’expression du regard ont leur accent et, quelque part, sans même avoir à ouvrir les yeux, il ne me pris pas beaucoup de temps pour dénicher ceux des jumeaux, qui…même de loin, réussissait à faire parler leur corps en entier, comme s’ils eussent par miracle recouvert toute leur faculté. Je vous jure, c’est pas même avec une patte en détritus que ces deux là s’empêche de vivre. Toujours ensemble, toujours solennels, beaucoup trop dramatique. Tous deux restèrent sans paroles alors qu’ils s’avançaient sans regarder autour d’eux. Même de loin, il me sembla que l’impression sensible des sons de leurs approche, à demi articulé, ou des caractères émoussés de leur parole, qui avait pris habitude de trouver refuge dans la vulgarité et le mélodrame, ne puisse passer inaperçu. Je l’ai connaissais, mais les deux tourtereaux avait définitivement encore beaucoup à apprendre avant d’être moins repérable. Les yeux en chien de traineaux, je me releva, au même moment ou je ressentis l’odeur, moins scellé, moins familière d’une jeune louve. Sa silhouette se défila autour de l’horizon, tâche noir sur fond rouge, de sang. Cette image ressembla vaguement à un conte cruel que j’avais eu tendance à raconter aux p’tits, avant. Je me dépêcha de rejoindre les deux jumeaux, mais me laissa dépasser la jeune femelle au allure palote, le corps cliquetant comme un squelette laisser accrocher au vent. Certains jours, la vie…elle laissait vivre de drôle de chose. Sans laisser passer la moindre attention à mon arriver, les babines de la jeune femelle se fit aller, à mesure que les jumeaux cèsserent de se chamailler.

-Hé Padre, qu’est-ce que tu fais là ?

Définitivement, certains jours, la vie paraissait pouvoir vivre sans moi. Légèrement essouffler, mais ne laissant rien paraître, transfusant des répits courts au travers de mes nombreuses inspiration, ils étaient là, tout simplement. Ils étaient venus et n’avait encore pas été prudent. Mon regard se partagea entre les trois loups avant de se concentrer uniquement sur la jeune louve qui, par le simple regard, semblait n’être plus âgé que Chutlei et Daewan. Encore, je pouvais me tromper, ces temps-ci, l’âge ne fait pas le corps….En regardant un peu de plus près, je remarquai que Chutlei contenait autour du coup, la pierre à feu de son frère. J’haussa un sourcil, tenant mon regard accusateur et curieux vers lui, tentant tant bien que mal de comprendre pourquoi il en était le nouveau propriétaire et me contenta de me dire qu’il était probablement le gardien de nouvelle bêtise, des bêtises qui finirait par me mettre dans le pétrin, encore.

-Faut…


Je plissai le nez en captant les dernières paroles de la jeune femelle, qui, sans caractère jeta une insulte bien camoufler. Je ne pu m’empêcher de m’esclaffer en saccade en direction des jumeaux. Pour une fois, ce n’était pas moi qui allait porter le blâme. Quelqu’un d’autre comprenait enfin la déchéance dont faisait preuve les jumeaux et quelque part, cela amusa mon vieux p’tit cœur de père. Cela ne pris pas de temps avant que Daewhan bondissent en aboyant, pour prouver son point à son frère. Puis, doucement, il est apparu, dans l’embrasure de mon regard, comme un coup d’éclair, drapeau fluorescent de l’insubordination, un jolie fuck you, atrophié, bien placé. Je ne pu m’empêcher de punir ce geste. Ici, chez les Aeno, on a beau être des connards, parfois, on se respecte, tout de même. Je passai derrière Chul et lui offri un énorme coup de patte sur la tête, lui écrasant la casquette au sol. Quelque part aussi, c’était une petite vengeance pour m’avoir couper la parole. On ne coupe pas la parole aux vieux, ça les rends grincheux, c’est connu ( AWESOME by susu )

«Soyons respectueux envers le jeune dame, elle est dans son territoire, après tout…»

J’espérais que quelque part, le message serait clair, que les jumeaux comprendrait que cette jeune femelle, était notre mission et qu’il fallait faire les choses proprement. Bien que l’idée de faire la chose ne me plaisait guère plus que ça, quand le boss avait des trucs à dire, il fallait respecter la chose.

«Hahaha, je ne cesse de leur répéter ça tous les jours, mademoiselle. Sinon pour ton information, fiston, je suis ici parce que je me suis encore mis les pattes ou vous auriez pas du dit-je en lançant un court clin d’œil au jumeaux, clin d’œil camoufler par ma tignasse.

Aussi, si jamais Paprika apprenait le poteaux rose, j’allais en entendre parler pendant des semaines. Les choses étaient déjà assez dur ces derniers temps, aussi bien faire deux bien d’un coup. Entrainer les jeunes et mettre à terme une mission. Brusquement, je sursautai, me trouvant à penser à autre chose, vingt fois, cent fois je me répétai que ce n’était pas possible. Il était maintenant deux. Deux contre trois, ça faisais chaud pour réussir la mission. Jeta un regard à la dérobé, presque accusateur envers le mâle bien en cher qui partageait le même type de crinière noir et longue au cou et qui, cloquerait des chaines même sans bouger. Une odeur de musc et de menthe me pinça le nez. Il n’était pas possible de ne pas avoir pu le remarquer. Je mis ça sur la faute du vent, il était à l’envers, voilà. Plus tard, j’accuserai les jumeaux de l’avoir attirer avec leur poudre qui produit du feu ou je sais pas trop. Ça ferais de moi un père un peu plus responsable, j’imagine. Faudrait regarder avec Sonic ou lui donner la lourde tâche de s’arranger avec les merveilleux jumeaux alors que je me prélasserais la pilule au soleil AWESOME by susu Vraiment, tout un père responsable que je suis, être quelqu’un d’autre, je me prendrais en exemple AWESOME by susu

«Déjà, faudrait être dans une meute pour considérer qu’on trépasse un territoire, mon cher….»

Je trépassais la suite en entendant Chilhei sous entendre qu’il connaissait probablement l’un des relatifs du mec qui se trouvait devant nous, toujours trop protectrice de la jeune femelle. Cela pourrait énormément nous aider.

«C’est Eeno si jamais ça intéresse encore les inconnus les formes de politesse au lieu des agressions» maugréait-je en roulant les yeux, un peu insulté, quelque part. Au finale....quelque part, les enfants retenait ce côté un peu artistique, mélodramatique de mon arbre à moi....
Revenir en haut Aller en bas
O-Shana
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 303
» Age : 22
» PUF : O-Shana, LittleNouss
» Date d'inscription : 23/01/2017
» Personnages :
E
ZHEKIEL
Ethelkrus [J] - Alpha
5 ans (21/09/17)

#ccffff


M
AYURI
Nakhus - Adepte
2 ans (15/10/17)

#cc3366


N
EPHTHYS
Ethelkrus - Louveteau
2 an (19/11/17)

#9933cc

» Feuille de perso'
» Points: 690

MessageSujet: Re: La chose ! [Libre]   Dim 19 Nov 2017, 23:29

NEPHTHYS
La surprise face à leur leur réaction dut probablement se voir sur mon faciès, mais l'attitude détendue qu'ils affichaient tous me décontenançait. L'arrivée dAlthelstan fut un soulagement certain pour mon pauvre petit cœur qui palpitait depuis mon arrivée. Sans chercher volontairement à le faire, je sentis que je me décalais pour me rapprocher un peu plus de lui. Sa carrure en imposait bien plus que la mienne, et j'étais trop désemparée pour ne pas profiter de son entrée en scène bienvenue.

Les inconnus étaient ... Imprévisibles. Et les deux jeunes semblaient un peu exaspérants. Mais cela ne m'empêcha pas d’écarquiller les yeux quand le plus âgé asséna un petit taquet au malotru qui avait eu un geste déplacé. Eh bien dis donc, on pouvait dire que ce qui se passait ici dépassait totalement ma capacité de compréhension. Je penchais la tête à la manière d'un cabot, étonnée que cet individu fasse preuve d'autant de galanterie. Après tout c'était un solitaire lui aussi, et les deux autres spécimens qui l'accompagnaient collaient plus facilement à la représentation que je m'étais faite de ce groupe.
Mais au moins, il semblait qu'une possible discussion puisse suffire à calmer les esprits et à les inciter à rentrer chez eux avec leur poudre maudite.

" Je suis Nephthys, et bien que la politesse me soit importante, je ne peux nier que ça ne soit pas avec ravissement que je vous rencontre. La Rougelande pue littéralement la poudre, et je ne souhaiterai pas la voir perdre sa couleur si magique à cause de quelques individus malintentionnés."

Je décidais ensuite de rebondir sur la petite réflexion qu'il avait lancé à mon compagnon de route du jour. Après tout, même s'ils n'appartenaient pas à une meute, ils connaissaient les limites qu'ils n'étaient pas censés outrepasser.

" En ce qui concerne les territoires, je pense qu'il serait plus sage d'aller vous amuser sur les terres libres ou mêmes celles où votre présence n'est pas rejetée par la meute, tel que chez les Nakhus. Je pense que vous avez un assez grand terrain de jeu, sans que vous ne preniez le risque de vous faire malmener sur les autres. Evidemment, loin de moi la volonté de vous menacer, il s'agit plutôt d'une mise en garde. Je préférerai que vous compreniez le message et partiez sans que nous ayons besoin de nous entre-déchirer bêtement. D'autant plus que la raison de votre présence ici ne paraît pas très claire."

J'étais de celles qui préféraient parler à me battre. Plus douée pour fuir et esquiver que d'affronter, bien que s'il le fallait je savais me montrer explosive. Mais si la discussion et l'échange pouvaient suffire, cela m'arrangerait grandement. Je m'étais sentie pousser quelques ailes avec la présence d'un des miens à mes côtés, peut-être était-ce également pour cette raison que j'avais pris tant de peine à expliquer mon point de vue.

Si jamais la pluie ne tombait pas rapidement pour laver le sol, je devrai demander de l'aide à la fratrie au plus vite pour faire appel à notre élément fétiche. Non décidément, l'effort ne serait pas de tout repos, pourquoi diantre ces deux imbéciles avaient-ils cru bon de semer de la poudre comme on sème des graines ? Stupides.


Revenir en haut Aller en bas
Luona
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 796
» Age : 25
» PUF : Luona
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages :
Churro
Femelle
3 ans [née le 15/04/2017]
Etelkrus/ Garde/Glow' Orange
Célibataire/ Bisexuelle
Parle en #e69a15

Kvahn
Mâle
1 ans et demi [née le 03/08/2017]
Nakhus/ adèpte/Glow' Violet
Célibataire/ Bisexuelle
Parle en #db2204



» Feuille de perso'
» Points: 745

MessageSujet: Re: La chose ! [Libre]   Mar 21 Nov 2017, 19:15

HRP:
 

On peut plus dormir tranquil ici ?.

Churro, Nephtys, Athelstan & la bande à Pontos.

La Rougelande était l’un des lieux favoris de notre belle rouquine sarcastique. C’est là qu’elle était d’ailleurs venue pour se détendre aujourd’hui après avoir effectué un premier tour de garde. Elle prenait juste une petite pause et elle y retournerait ensuite.

C’est au détour d’un embranchement rocheux qu’elle s’était alors étendue les pattes un peu endolories suites à ses longues marches. La brise fraiche de fin d’automne ne faisait pas de mal au contraire c’était plutôt revigorant. La rousse en profita pour faire appel à ses fameuses bulles à ce moment là. Être dans ce monde à part la détendait vraiment et cela l’amena même à s’assoupir progressivement tout en douceur. Les sons étouffés, cette impression d’être comme sous l’eau, avait un dont fou pour l’apaiser, la bercer.

Son sommeil était assez profond au début, mais l’effet de son pouvoir s’estompa. Elle put tout de même en profiter assez largement. Après la fin des effets aussi d’ailleurs. Elle s’était assoupie non loin de la grotte aux vers à soie, et les vociférations de plusieurs voix commencèrent alors à la réveiller même s’ils étaient étouffés et lointain. Ils résonnaient à ses douces oreilles de façon assez désagréable. Une grimace se forma alors sur le museau de la belle encore à moitié endormie, et elle papillonna de ses jolis yeux bleus. Elle émergea alors les sourcils froncés tout comme son museau. Les voix venaient de la grotte et sonnaient de façon tendue, voir pleine de méfiance. Elle sentait l’état conflictuel dans certaine d’entre elles, dont l’une lui était familière. Les autres semblaient plus détendu, mais n’avait absolument rien de familier..

Intriguée, et cherchant à savoir ce qu’il se passait la garde Etelkrus se leva après quelques étirements calculés. Elle passa la tête à l’entrée de l’antre s’exclamant d’un air bougon avant même d’avoir détailler la scène

« C’est pas bientôt fini ce boucan non ?! Que se passe-t-il ici ? »

Laissant les sons se propager dans l’acoustique de la cavité. La scène qui se dévoilait à ses yeux, l’interpela. Monsieur cheveux soyeux était là, protecteur comme toujours. Elle lui accorda un regard interrogatif, et salua l’autre femelle de son clan d’un mouvement de tête. Mais le plus irritant dans la scène c’était les trois intrus qui se trouvaient là. Elle les dévisagea longuement un à un sans aucune gêne. De drôle de pignoufs à n’en pas douter. La garde abaissa légèrement ses oreilles et se maintint sur ses gardes attendant d’en apprendre un peu plus sur la situation pour décider de comment réagir. Elle tenta quand même quelques mots tranchants dans leurs sous entendus à l’attention des étrangers.

« Peut-être avez vous besoin qu’on vous raccompagne ? Vous vous êtes perdu c’est ça ? »

Son regard de glace étincela dans la pénombre, impartial. Ce n'est pas elle qui allait au travail c'est le travail qui venait à elle maintenant. Mais où allait le monde dites moi...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chose ! [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La chose ! [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tiens, c'est pas comme ça qu'on m'avait décrit la chose...[libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Etelkru
 :: → La Rougelande
-
Sauter vers: