Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Nuit sauvage [Anastasia]

Aller en bas 
AuteurMessage
Oysteria
» Modo'
» Modo'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 653
» Age : 20
» Date d'inscription : 04/02/2017
» Personnages :
ÉLAINE
4 ans (13/05)
Etelkru | Alpha


ARLESTON
6 ans (27/01)
Lazuli | Combattant


BETH
1 an (18/12)
Nakhu | Adepte


MADELEINE
2 ans (23/01)
Lazuli | Combattant


MARS
2 ans (18/03)
Solitaire | Chef de gang


» Feuille de perso'
» Points: 115

MessageSujet: Nuit sauvage [Anastasia]   Jeu 25 Jan 2018, 15:51


    Madeleine

    L'hiver semble moins rude aujourd'hui, les lunes durent moins longtemps, rendant les sorties nocturnes de Madeleine de plus en plus courtes. Il ne fuit pas la lumière, il n'est pas un vampire, il ne dort pas toute la journée mais il aime l'air frais de la nuit, quand les autres loups s'adonnent à d'autres activités. Il se sent maître des bois quand le mutisme du sommeil s'empare de la forêt, un seul bruit persiste, celui de l'écoulement régulier du fleuve. Madde s'en approche, la lune est haute et pleine, elle se reflète sur l'onde pure devant lui. Le ciel est étoilé, magnifique, il n'y a aucun bruit, il est entièrement seul. L'albinos s'avance vers l'eau à pas feutré, tel un fantôme, la silhouette blanche se mouve avec lenteur, sa lourde queue se balance derrière lui dans un geste las. Il se penche pour happer quelques gorgées et il sent l'eau fraîche couler le long de sa gorge, un frisson le parcourt. Il fait encore froid, et malgré le besoin d'hydratation que sa queue lui demande, il hésite à se baigner. Il soupire et un léger brouillard s'échappe de sa gueule entrouverte, ses longs crocs solides et sa babine scintillent à cause de l'eau qui s'attarde. Il rentre une patte puis une deuxième, reste ainsi pendant quelques instants en fermant les yeux. Il n'y a aucun bruit, seul le clapotis de l'eau. Il retire ses pattes massives et dans un saut mesuré, il saute sur un rocher proéminent. Il s'allonge dessus, laissant traîner sa queue crocodilienne dans l'onde. Les écailles blanches semblent se réjouir de ce contact, sa peau se décontracte, se fait plus douce. Il ferme les yeux, le cou droit, ses deux grosses pattes devant lui.

    D'un coup, il entend un bruit sourd, comme un arbre heurtant le sol. Il sursaute, ouvre les yeux et son cœur se met à pulser plus vite, il toise autour de lui, mais il n'y a rien. Madde a perdu en opacité, le bout de sa queue qui trempe est devenue presque invisible. Il hausse les épaules, et referme les yeux, se plongeant dans une méditation particulière. Il pense à son arrivée récente parmi les Lazulis, il n'a pu apercevoir que certaines gueules, mais il n'a encore discuté avec personne. Sa langue percée le démange, il a envie de parler, de débattre. Il passe sa langue sur ses babines pour récupérer quelques gouttelettes tardives, projetant une lumière verte vacillante grâce au liquide divin contenu dans la bille de son piercing, il fronce les sourcils en entendant des pas. Ainsi perché sur son rocher, il est plus que visible, il espère juste que ce ne soit pas un intrus ou quelque chose de plus fort que lui. Agacé d'être interrompu une seconde fois, il ouvre ses deux prunelles et observe la source du bruit. Une grue s'abreuve tranquillement, elle ne semble pas prêté attention à Madde. Il hausse son arcade sourcilière percée et contracte ses babines, dévoilant ses crocs jaunâtres, un faible grognement s'échappe de sa gueule. La grue lève sa longue tête et regarde d'un œil la curieuse bête devant ses yeux. Elle ne semble pas inquiète, et Madde imagine que c'est à cause de sa couleur. Dans le règne animal, les animaux qui savent se camoufler sont les meilleurs prédateurs. Lui est visible, même pour un bigleux. Il soupire et pose sa gueule sur ses pattes aux longues griffes. Il tend ses doigts et les détend, observant le cliquetis produit par le choc de ses longues griffes entre elles. Ainsi affalé sur son rocher, on dirait presque une baleine blanche échouée.
Revenir en haut Aller en bas
Vekah
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 3279
» Age : 24
» PUF : Vekah / Amneshia
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages :
    bulletorange Heinrich.
    ~ L’indépendant
    7ans - 31/03/2017
    Solitaire
    N'aura jamais de Glow'
    Célibataire | Asexuel
    #ff9966

    bulletgreen Anastasia.
    ~ Fougère urticante
    6ans - 13/05/2017
    Lazulis & Chef
    Bleu
    Célibataire | ???
    #00cc00


» Feuille de perso'
» Points: 970

MessageSujet: Re: Nuit sauvage [Anastasia]   Mar 27 Fév 2018, 21:36

    bulletgreen Lentement son thorax se soulevait avec rythme pour créer le bruit de sa respiration qui cadencé son insomnie. Anastasia, bien loti dans son lit de mousse, n'arrivait pas à fermer l’œil. Ses prunelles émeraudes fixaient déjà depuis quelques temps le plafond de sa modeste tanière. Tant de chose à penser et à faire. Pourtant, même si les journée de la Chef de meute était bien trop courte à son goût, ses dernières étaient déjà très fourni. Logiquement, elle devrait s'endormir sans souci, mais il n'en était rien. Cela devait être la faute de ses micro siestes qui lui arrivaient de temps à autre, malgré elle. Ana' mettait cela sur le compte des nombreuses tâches qu'elle avait à faire en plus de sa journée, mais elle était bien loin de se doutait que son pouvoir se mêler aussi à cela. Passif et insidieux, il lui voler chaque jour un peu plus d'énergie.

    bulletgreen Un tourbillon de mot lui envahissait la tête, il ni avait plus moyen de trouver le sommeil pour le moment. La meilleure des solutions serait de s'aérer les idées. C'est avec hésitation qu'Anastasia quitta la chaleur de son lit, il fallait dire qu'il ne faisait pas bien chaud. Un long bâillement s'échappa d'entre ses crocs pendant qu'elle s'étirait avec vigueur et sans plus attendre à cela, la louve tricolore sorti de sa tanière. Contrairement à son habitude, Ana sorti sans avoir pris soin de tresser ses cheveux et sa queue. Un peu de flemme c'était mêler à la certitude de ne pas croiser grand monde. La femelle arborait une tignasse dance aux ondulations délicate, il en était de même pour son épais plumeau qui lui servait de queue.

    bulletgreen Ses pas l'avait menait bien plus loin que ce qu'elle avait pu imaginer. Cela ne devait être qu'une simple balade dans la zone du Gouffre aux Faucons histoire de penser à autre chose, mais le sommeil ne revenant pas elle avait continué. Le décor avait radicalement changer, des falaises, elle était passée au Fleuve chantant. Anastasia longeait la berge de celui ci, tantôt sur le sable humide, tantôt de retour sur l'herbe froide. Son reflet dans l'eau active se mêlait à la pleine lune. C'était une nuit où normalement Neït devait rencontrée Ao, mais la Chef de meute n'était pas vraiment sur que la prestesse remplisse correctement son rôle. La louve agita son crâne, chassant encore une pensée qui risquerait de la tenir éveiller encore longtemps. Quand une large ombre passa au dessus d'elle avec rapidité. Étonner, Ana s’arrêta et pointa le museau vers le ciel. Ce n'est qu'une grue qui volait bas, surement allait-elle atterrie dans le fleuve un peu plus loin. C'est l'oreille tendu, que la Chef de meute attendit que les remous de l'eau se fassent entendre. Elle avait vu juste, quelques secondes plus tard, l'amerrissage de l'oiseau retentit dans le silence de la nuit. Discrètement, Anastasia se rapprocha des joncs pour guettait le volatil. La grue avançait lentement le long de la rive, les pattes dans l'eau. Hélas, les deux animaux allaient dans le même sens. La louve ne pourrait donc pas attendre sagement que l'oiseau arrive à sa hauteur pour lui bondir dessus par surprise, elle allait devoir la suivre et attendre une ouverture.

    bulletgreen Après un moment à se balader, chasser ou boire la grue se figea nette. Un léger grondement venait de résonner. L'oiseau leva le bec vers un large rochet. Anastasia ne pu s'empêcher de faire la même chose, toutes deux curieuses de se grondement. Là, un loup aussi blanc que la neige si trouvait, passif. Le mâle et la grue se regardèrent un temps. Rien ne se passa. Le prédateur ne sauta pas sur la proie, celui ci finit même par si désintéresser. La grue même si curieuse de voir un loup blanc aussi passif finirait par reprendre son envole. La tricolore ne laisserait pas cela arriver, pas après tout le mal qu'elle s'est donner à la suivre discrètement.

    bulletgreen Ni une ni deux, elle profita que l'attention du volatil soit détourné pour surgir de la végétation. Son attaque surprise ne surprendrait surement pas que la grue, mais cela elle sens soucier peu. Son premier bond là fit atterrir sur le bord de l'eau, l'oiseau n'était pas encore à porter. De ce premier saut en naquit un second, celui ci plus puissant avec l'élan. Anastasia arriva sur l’échassier, la proie de ses crocs n'était pas la tête ou le cou de l'animal. La louve n’étant pas la plus expérimenté des combattants, ils y avaient de grandes chances qu'elle rate un coup fatal. Alors plutôt que compter sur la chance, elle préféra couper les chances de fuite de sa cible. Sa mâchoire se referma sur l'aile de la grue pour la broyer. L'oiseau paniqua et s’agita, finissant par les faire tomber dans l'eau du fleuve. L'impacte de l'eau sur le visage de la louve lui fit l’effet d'une claque geler, pourtant elle ne lâcha pas prise.

    bulletgreen Sens suivit quelques secondes de débats mouvementés dans le liquide limpide, puis à nouveau le silence revient. Anastasia trempée jusqu'au os sortit de l'eau, une patte après l'autre. Dans sa gueule ses crocs seraient la gorge de la grue, de fin filets de sang coulait sur son torse blanc illuminé par son glowstick bleu pour finir par se diluer dans son pelage humide. Un regard amusé bien que dur se leva vers le mâle blanc. Nul mot pour lui. La chef de meute ne dis rien, mais n'en penser pas moins. Il avait eu l'occasion de faire une proie pour sa meute, pourtant, il n'en fit rien. Ce n'était pas comme si en cette saison hivernal les proies étaient facile à trouver. Un petit rire moqueur s'étouffa dans les plumes de l'oiseau mort. Elle n'avait cas se dire qu'il avait volontairement pas attaquer juste pour faire diversion et l'aider à attraper sa proie. Après un moment à le regarder dans le blanc des yeux, elle tourna les talons et pris route vers le Gouffre aux Faucons, sans rien dire encore une fois. Elle partait comme elle était venue.
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t5408-8594-vekah-s-pero-8592
 
Nuit sauvage [Anastasia]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuit sauvage - Rigel Black
» Nuit sauvage. (bea)
» la nuit est chaude, elle est sauvage ? 31.03.11 à 01h42
» Luciole jument de la nuit
» La nuit du renouveau.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: