Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 A mes enfants...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feather
».Fidel'
».Fidel'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1001
» Age : 20
» PUF : Feather, Fea' ou bien Frigo 8D
» Date d'inscription : 25/07/2014
» Personnages : Paprika
Femelle
12 ans
Capitaine Raeders (solitaire)

Eeno
Mâle
10 ans
Médecin Raeders (solitaire)
Célibataire

Quartz
Mâle
4 ans
Coursier Lazuli
Célibataire

Chulhei
Mâle
3 ans
Canonnier Raeders (solitaire)
Célibataire

Daehwan
Mâle
3 ans
Médecin Raeders (solitaire)
Célibataire

Luna
Femelle
3 ans
Nakhu


» Feuille de perso'
» Points: 437

MessageSujet: A mes enfants...   Dim 02 Avr 2017, 11:58


Il se passait beaucoup de choses ces derniers temps et pourtant, on aurait dit que Quartz n'en avait rien à faire. Il continuait à chasser ses fantômes dans la nature ou la bibliothèque, ne s'intéressait pas beaucoup aux choses et surtout, n'avait toujours pas fait son épreuve de glowstick malgré l'approche imminente de ses deux ans, même son frère y était allé pour tout dire. Mais la fontaine qu'il avait choisi avait été sujette à un étrange et glauque message, ce qui l'avait bien refroidi disons. Et puis il y avait eu un appel des alphas, enfin d'un alpha, bref une drôle d'histoire qui impliquait sa mère. Le jeune loup à plume s'y était rendu car c'était « un devoir de membre de meute », enfin, il y était surtout aller pour ne pas se faire râler dessus par son père. Sauf que son père avait été absent, rien d'exceptionnel par là, il n'était pas rare que le vieux mâle blanc s'endorme et rate des choses. Quartz en avait profité pour se sauver rapidement, c'est qu'il y avait une affaire de jeune renarde morte noyée dans le ruisseau du coin, il fallait qu'il aille voir ça. Cependant quelque chose dans son cœur lui disait que l'insouciance prendrait bientôt fin.

Ether avait traversé des difficultés tout le long de sa vie et pourtant, il avait toujours vécu simplement. Il acceptait les choses comme elles arrivaient et surmontait les épreuves comme on monte une marche d'escalier. Loup a l'expression toujours neutre, on aurait pu croire que rien ne l'ébranlait et pourtant, il était arrivé qu'il lâche tout à certains instant comme de l'intense tristesse à la mort de sa mère ou de l'amour cet après-midi là avec Tatsu dans la forêt. Ether avait connu l'amour deux fois dans sa vie mais finalement ce fut avec Tatsu qu'il eut ses deux fils.
Ether n'avait pas eu beaucoup de chance avec sa famille. Son père était tombé malade et avait fini par mourir tôt alors que sa mère elle, était partie, il ne l'avait retrouvé que le temps pour lui dire qu'il ne lui en voulait pas, elle était morte quelques semaines plus tard, elle aussi. Son frère de portée avait disparu et il n'avait jamais vraiment fait connaissance avec Sekmêt. Il avait des demi-frères et des demi-soeur de chaque côté pourtant ils ne dépassaient pas forcément le stade de simple connaissance, certains étaient même morts sans qu'il n'est appris à les connaître. Le loup blanc s'était toujours dit qu'il ferait tout pour créer une famille qui ne soit pas aussi désunie, il y était presque parvenu mais sur le peu qu'il y avait, ça lui suffisait. Il avait élevé ses fils avec le maximum d'attention qu'il pouvait avoir pour eux malgré Everbloom, les malades et sa vieillesse qui contenait de moins en moins bien son pouvoir, il avait essayé d'être suffisamment présent pour que l'absence de leur mère ne pèse pas trop aux deux petits.

En prenant du recul, Quartz trouvait que son père se comportait assez bizarrement ces derniers temps. C'était comme s'il atteignait enfin la fin tant attendu de quelque chose, il avait commencé à briser son visage neutre et froid pour s'accorder quelques sourires. Il ne s'occupait plus beaucoup de ce qu'on lui demandait également, il avait entendu un savant râler pour ça une fois pourtant son père était toujours sérieux, il ne rendait pas ses travaux en retard. Quartz avait mis ça sur le compte de la fatigue, le loup blanc dormait énormément. Oh il l'avait toujours fait, ça avait toujours amusé le jeune emplumé de pouvoir échapper à sa surveillance grâce à ça mais... là c'était différent, il dormait de plus en plus et pourtant, il semblait de plus en plus fatigué.
Quartz essayait de se convaincre qu'il se faisait des idées, qu'il n'y avait rien du tout et qu'à force de lire toutes ses histoires de fantôme, il était probablement devenu un peu parano. Cependant, dans le doute, il préféra tout de même se rendre à l'atelier de son père.

Ether s'était aménagé une tanière atelier à l'écart des autres très rapidement lorsqu'il avait débuté son rang d'herboriste à défaut d'avoir celui de savant. Le loup blanc avait toujours eu un peu d'amertume au fait que le pouvoir que lui avait accordé Mido lui avait refusé le droit d'avoir ce rang. Trop risqué pour qu'on lui file des patients, il n'avait le droit qu'aux plantes. Pourtant, au début, Ether utilisait très peu cet atelier, il cherchait surtout toute les vertus de toutes les plantes possibles et finalement, passait surtout beaucoup de temps à la bibliothèque. Oh bien sûre il ramenait des choses aux savants quand il ne s'endormait pas, le début de la fabrication de médicaments, il l'avait commencé lorsqu'il eut un peu plus d'expérience, au même moment où il avait commencé à noter des choses, à ce même moment il avait commencé son herbier.

Quartz avait toujours aimé se rendre à l'atelier de son père, il était rempli de plantes en tout genre et sentait incroyablement bon. C'était certes entêtant pour les non habitués mais le jeune loup avait passé de longues heures à jouer ici pour ne être sous la surveillance des maternels. Il y avait passé tellement de temps qu'il aurait presque pu devenir herboriste lui aussi mais il avait toujours eu l'imagination débordante et le vieux loup à plume n'avait jamais été un bavard. Il y avait beaucoup de bazar dans cette tanière mais c'était plutôt bien ranger, chaque chose avait sa place, c'était comme se rendre chez un sorcier, parfois Quartz s'amusait à imaginer que son père en était un. En se rapprochant de l'atelier, le jeune loup à plume sentit l'odeur des plantes lui envahir la truffe, étrangement, ça le rendit nostalgique sans qu'il ne sache pourquoi.

« Papa ? Tu es là ? »

Ether avait commencé son herbier il y a des années. Il avait tout noté dedans, toutes les connaissances qu'il accumulait au fur et à mesure, il y inscrivait toute les informations de toutes les plantes que l'on pouvait trouver sur Punk Wolf. C'était le travail d'une vie, bien que parfois les événements l'aient obligé à le mettre sur le côté. Plutôt axé sur la médecine, Ether y avait surtout mis les propriétés médicinales des plantes ainsi de comment les récolter, à quelle saison et où on les trouve. Il y avait aussi noté des recettes de médicaments et quelques astuces. Son herbier n'était pas un livre véritablement scientifique, plus un guide personnel, un concentré de savoir d'un seul loup.

Quartz s'attendait rarement à une réponse lorsqu'il demandait à son père s'il était là. En général, soit il dormait, soit il sortit, il travaillait surtout en fin d'après-midi dans son atelier, pas le matin comme actuellement. Le jeune loup passa la tête à l'entrée, le vieux loup blanc était là à moitié allongé sur son bureau, le pelage couvert d'encre et de feuilles comme souvent. Il avait du s'endormir la veille sur son travail comme à chaque fois, cette scène était si habituelle... Pourtant quelque chose changeait, tout était silencieux. D'habitude, Quartz entendait la respiration endormie de son père mais là rien, juste le brouhaha naturel du camp dehors. Inquiet le jeune loup se rapprocha de son père pour le secouer un peu dans l'espoir de le réveiller.

« Papa ? »

Ça n'avait de toute façon jamais marché, jamais en étant aussi léger. Quartz essaya de le secouer un peu plus fort mais sous ses pattes, il ne sentait pas la chaleur habituelle du loup blanc, ni la mollesse du corps endormi, non, il n'y dégageait qu'un rien du tout rigide.

« Papa ! Réveilles-toi aller ! Il fait grand jour ! »

Parfois lorsqu'il le secouait, son père poussait de longs soupirs ou des râlements de vieux loups qu'on réveille mais là non, rien, même pas un soupir. Son père restait effroyablement silencieux et rigide. Quartz commença à paniquer, ce n'était pas normal ça, vraiment pas. Dans la panique, il regarda autour de lui, il devait bien y avoir quelque chose pour réveiller son père non ? Il y avait tellement de plantes dans ce foutoir, il y avait forcément quelque chose ! Sauf que Quartz n'y connaissait rien, parce qu'il n'écoutait jamais et parce que le loup blanc ne disait jamais rien. Le jeune loup à plume sortit alors en pleine panique de l'atelier, son cœur n'avait jamais battu aussi vite. Il se dirigea à toute vitesse vers les endroits les plus propices à contenir des Savants, eux sauraient quoi faire, eux connaissaient les plantes.

« A l'aide, mon père ne va pas bien du tout, je n'arrive pas à le réveiller ni rien ! »

Aux yeux verts du jeune loup perlait déjà des larmes. Si son esprit refusait de voir, son cœur lui avait déjà reconnu l'évidence.

Ether avait fini hier son herbier. Enfin il y avait recensé tout son savoir, toute les plantes de ces terres et il s'était même accordé la petite folie d'y ajouter quelques mutantes d'Everbloom. Le vieux loup blanc avait l'impression d'avoir accompli toutes les choses importantes de sa vie. Ses enfants avaient atteint l'âge adulte, ils n'avaient plus besoin de leurs parents, ils étaient grands maintenant, prêt à voir leur glowstick et leur propre tanière. La fin de son herbier ne faisait que confirmer ce sentiment d'accomplissement et ce fut peut-être ça qui incita son pouvoir à le faire somnoler, à moins que ce ne soit l'heure tardive ? Doucement, il sentit ses yeux se fermer alors qu'il écrivait une toute dernière chose. Puis la tête lourde, il finit par s'endormir sur son travail, sur son herbier encore ouvert comme ça arrivait si souvent maintenant. La seule chose qui changea fut probablement la lueur de son glowstick qui vacilla avant de s'éteindre et cette brise qui vint souffler la bougie alors que l'encre des dernières lettres séchait.

A mes enfants...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A mes enfants...   Mar 04 Avr 2017, 16:47



    Lorsque Quartz déboula dans la caverne, Tatsu s'y trouvait, légèrement en retrait des autres.

    La passation inopinée de pouvoir s'était déroulée au plus mal, si bien que la louve ne savait plus trop si elle devait rester ici ou s'en aller. Elle se remettait difficilement de la perte de sa mère que ces événements arrivaient sans crier gare, sans que Leemoncello ne lui ait dit quoique ce soit et que la meute prenne la nouvelle de la manière la plus agressive possible. A vrai dire, Tatsu se méfiait presque de certains des siens qui, ayant démontré une animosité aussi grande, n'auraient pas été très difficiles à imaginer en train de lui tendre un piège. Toutefois, elle persistait à croire que ces idées paranoïaques n'étaient que le fruit de sa psyché fragile et tentait tant bien que mal de les ignorer. Néanmoins, à l'heure actuelle, elle n'avait aucune idée de si rester était la meilleure des idées.

    Les dires de son fils l'extirpèrent de son sombre mutisme et firent pointer ses oreilles vers l'avant alors ses mâchoires se resserrèrent d'un cran. Le visage tendu, la poitrine martelée par son cœur battant la chamade, elle se releva dans un crissement de griffes contre le sol de grès et suivit le jeune loup, la fourrure de l'échine hérissée par l'angoisse. Elle le savait pertinemment, Ether était plus âgé que lui. C'était en grande partie ce pourquoi elle l'avait choisit. Sa maturité, sa connaissance du monde avaient été tout autant d'attraits que son charme, sa beauté et la connexion inexplicable qui s'était tissée entre eux au fur et à mesure que Tatsu avait grandi. Intimement, elle avait toujours su qu'il partirait avant lui, à moins que le pouvoir maudit qu'elle subissait ne lui arrache toute son énergie vitale. Même si son glowstick brillait encore, les âmes s'étaient tues depuis la mort de Valka. Elle soupçonnait la malédiction d'être toujours là, simplement endormie et prête à se réveiller d'un instant à l'autre. Mais pour l'instant, elle ne courrait aucun danger.

    Elle avait remarqué que son amant s'isolait de plus en plus et avait respecté cela. Ils se voyaient au moins tous les jours, même s'ils passaient peu de temps ensemble. Ils s'aimaient en se foutant la paix et rien n'aurait pu la rendre plus heureuse. Toutefois, lorsque Quartz vint donner l'alerte, un profond sentiment de culpabilité l'envahit. Elle aurait dû faire plus attention à lui. Elle aurait dû l'ausculter discrètement, pour s'assurer qu'il n'était pas malade, qu'il ne souffrait de rien. Le trajet pourtant extrêmement court entre la grotte et la petite caverne d'Ether lui paru atrocement long. Elle dépassa Quartz au dernier moment pour y entrer la première, et son souffle se coupa net.

    Ether était allongé au sol, la tête posée sur son fameux herbier qu'elle l'avait vu constituer au fil du temps. Il semblait étonnamment paisible et détendu. Son glowstick ne brillait pas et ses flancs ne se soulevaient plus. Dans son sommeil, le loup noir et blanc était parti vers des cieux plus cléments. Malgré l'aspect incroyablement doux et bienheureux d'Ether, la vision de son amant privé de la vie fut insupportable pour Tatsu. Elle voulu conserver les apparences devant son fils, mais c'était trop, beaucoup trop lui demander. Elle avait déjà perdu sa mère. Puis elle avait perdu le respect de sa meute, sans avoir rien fait de mal, sinon avoir été choisie pour la mener. Et maintenant, voilà qu'elle perdait ce qui lui était le plus cher. Celui qu'elle aimait.

    C'était trop. Beaucoup trop.
    Ses yeux grands ouverts se mirent à déverser un flot de larmes ininterrompu. Dans le plus grand des silences, la louve se mit à pleurer toutes les larmes de son corps. Sa mâchoire inférieure tremblait par moments de manière incontrôlable, et ses flancs étaient secoués de spasmes, mais pas un bruit ne s'échappa de ses lèvres. Elle le pleura longtemps, si longtemps que Sethek les rejoignit, immédiatement ébranlé par le spectacle de Quartz au visage empreint d'inquiétude et de celui de sa mère, trempé par les larmes. A lui aussi, le souffle lui manqua, lorsqu'il posa les yeux sur le cadavre de son père et comprit instantanément ce qui était en train de se passer, même si toute sa conscience essayait tant bien que mal de repousser l'hideuse réalité. Il fut prit de tremblements convulsifs et tomba assis, incapable de détourner le regard.

    - Non ... Non ...

    Il n'avait même pas l'énergie de chercher le réconfort chez son frère ou chez sa mère, comme il l'aurait fait en temps normal. Là, il était seul avec sa blessure, face à face avec un cauchemar qu'il n'avait jamais imaginé. Son père était beaucoup trop jeune pour ça, à ses yeux. Il ne comprenait pas, ne voulait pas comprendre et souffrait tellement qu'il finit par s'étendre au sol, les oreilles rabattues et l'arrière-main recroquevillé. Ses yeux se fermèrent alors qu'il posait sa tête contre le sol, mais les larmes ne s'arrêtèrent pas de rouler sur son visage déjà trempé pour autant.

    Quant à Tatsu, elle non plus n'avait pas cessé de pleurer.
    Elle ne faisait toujours aucun bruit, et n'avait pas bougé d'un millimètre, comme si elle avait été changée en statue par ce qu'elle venait de voir. Elle essayait de s'imaginer un monde sans Valka, sans les Séides, sans Ether, et ne voyait absolument aucune solution. Elle se voyait le rejoindre, essayer de le rattraper et de le retrouver, et ce destin lui paru bien plus envieux que celui qu'elle s'apprêtait à vivre. Puis elle repensa à ce jour où il lui avait sauvé la vie, et à quel point il serait déçu si elle abandonnait la vie pour lui. Il n'aurait jamais voulu ça. Il aurait souhaité qu'elle continue à se battre jusqu'au bout afin d'être fier d'elle. Et elle voulait tout donner pour lui. Elle voulait qu'il baisse les yeux vers elle et continue à l'aimer, même de là où il était. Elle voulait être là pour guider ses enfants et les rendre à son image. Elle voulait l'honorer et continuer, elle aussi, à l'aimer chaque jour, comme elle l'avait fait depuis si longtemps. Elle courba lentement l'échine et poussa un profond soupir. Quelques minutes plus tard, elle redressa la tête. Ses yeux rougis s'étaient enfin taris. Elle ouvrit la gueule, non pas sur une longue tirade, non pas sur un hommage à n'en plus finir, mais sur une simple phrase.

    - Allons l'enterrer. Il mérite la plus belle et la plus fleurie des sépultures.

    Son hommage, ce serait sa vie. Elle le rendrait fier et s'inspirerait de lui pour devenir quelqu'un de meilleur. Elle serait plus présente pour Sethek et Quartz, s'il n'était pas déjà trop tard, et ferait de son mieux pour qu'ils deviennent de bons Séides, même si la meute n'en voudrait probablement pas sous prétexte qu'ils étaient les enfants de Tatsu. Leur animosité, leur haine gratuite, leur incapacité à la comprendre n'avait plus le moindre sens. Sa blessure saignait trop.
    Il n'y avait plus qu'elle qui comptait, désormais.

    Littéralement ravagée de souffrance, elle s'approcha du corps de son aimé et déploya ses ailes translucides et lumineuses pour pouvoir le hisser sur son dos avec la plus grande délicatesse, en grimaçant à cause des séquelles de la blessure reçue au cours du combat contre Everbloom. D'un pas incertain, le visage flouté par les larmes, elle sortit de la caverne pour pouvoir l'amener vers la terre, où il reposerait tranquillement, entouré par les fleurs et les plantes qu'il avait tant aimé de son vivant. Sethek la suivit d'une démarche lente et gauche, la queue trainant dans la poussière. Puis il s'arrêta et se retourna vers l'herbier, dont il se saisit avec les plus grandes précautions pour ne pas l'abîmer, inquiet que quelqu'un passe par là et ne le prenne ou ne le détériore. Il glissa un regard obscurcit par le chagrin à Quartz, et se pressa contre lui avant de suivre les traces de sa mère.

    Sa mère qui, pourtant muette, hurlait compulsivement de l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
 
A mes enfants...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...
» Aide speciale aux enfants du president Rene Preval!
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Haiti : protéger les enfants, une nécessité
» Dominicanie: Proposition sur les enfants d'immigrants illega

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: