Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Hello, how low ? | Ft. Jolitemps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haku
» Modo'
» Modo'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1516
» Age : 18
» PUF : Haku, Hakiwi, Nuage de Kiwi
» Date d'inscription : 11/09/2015
» Personnages : ~

Némésis
Femelle
13 ans [née le 06/08/2015]
Raeder / Seconde
Attirée par Agravain
Murmure en #932B1B


Hyozan
Mâle
7 ans [né le 08/08/2016]
Raeder / Cannonier
Marié à Thyara <3
Gueule en #465DD0


Noroi
Femelle
4 ans [né le 31/01/2017]
Etelkrus / Prêtre / Glow' jaune
Célibataire / Bisexuelle
S'émerveille en #C68B01


Mylo Xyloto
Mâle
3 ans [né le 02/04/2017]
Raeder / Cannonier
Célibataire / Homosexuel
S'amuse en #FE01C3


Oruka
Mâle
2 ans [né le 02/05/2017]
Lazulis / Coursier / Glow' Bleu
Célibataire / Bisexuel
Philosophe en #010101


Callisto
Femelle
2 ans [né le 25/05/2017]
Lazulis / Herboriste / Glow' Bleu
En relation forcée avec Messala
S'exprime en #5300A5


Yogan
Mâle
6 mois [né le 23/09/2017]
Solitaire
Célibataire / ??
Grogne en #B03500


Gurebi
Femelle
0 ans [né le 26/11/2017]
Raeder / Mousse
Célibataire / Homosexuelle
S'exprime en #D73CFE


» Feuille de perso'
» Points: 439

MessageSujet: Hello, how low ? | Ft. Jolitemps   Mar 19 Sep 2017, 11:38


Oru devait être un des rares loups qui n'avaient absolument pas été affectés par les récents changements. Il avait suivit la voie de son Glowstick en rejoignant les Lazulis, accopagné par sa sœur Nimueh encore sans Glowstick et ignorant le choix de sa mère, peu étonné qu'elle ait préféré suivre son Glowstick elle aussi plutôt que ses enfants. Kisame, son père lui, avait carrément fait le choix de partir. Grand bien lui fasse, de toute manière Oru ne l'avait jamais aimé, lui et sa putain de mère... L'hybride s'était toujours sentit appart en fait, laissé de côté dans tous les domaine. Il ne se sentait pas tisser des liens avec les autres et c'est sans doute pour cela qu'aujourd'hui il n'avait aucun ami. Peut-être qu'il était trop différent pour avoir des amis... Et puis au fond, c'était sans doute mieux ainsi, non ?

Plongeant peu à peu son corps dans le fleuve chantant, il s'immergea rapidement dans l'eau claire pour remonter en amont le cours d'eau. Avec les changements de territoire, Oru avait perdu les seuls amis qu'il avait vraiment : les orques. Il se rendait souvent aux Criques avant pour passer du temps avec eux et profiter des seules minutes de sa vie où il pouvait s'amuser. Pourtant maintenant que les Criques n'étaient plus qu'un souvenir, Oru savait qu'il ne reverrait plus jamais les orques et qu'ils devaient sans doute être tous morts. Il en rencontrerait peut-être de nouveau un jour malgré tout, mais ça ne sera pas pareil...

Après une bonne dizaine de minutes à remonter le fleuve, Oruka a émergé de l'eau, se rapprochant de la rive pour sortir. Il ne s'ébrouait pas en sortant car l'eau lui était bénéfique étant donné que son corps s’asséchait rapidement. Il devait donc garder son corps humide le plus longtemps possible, de nombreuses gouttes tombaient alors de son pelage peu épais alors qu'il regardait le fleuve comme pour considérer le trajet qu'il venait de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Jolitemps
».New'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 54
» Age : 22
» Date d'inscription : 09/09/2017

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Hello, how low ? | Ft. Jolitemps   Mar 19 Sep 2017, 22:38

Hello, How Low ?

Ft. Oruzan.

Fin été 2017/début automne 2017.
RP III - A peine sevrée.


La différence forgeait l'exclusion.
Peu de monde aimait les araignées. Elles avaient huit pattes, autant d'yeux que les étoiles d'une nuit sans lune, elle était noire comme la neige sale. Et voilà que déjà, on prenait peur. A y regarder de plus près, pourtant, on pouvait apprécier la grâce de leur pas, la légèreté de leur voix, la méticulosité de leurs toiles. C'est pourquoi tu ne les rejetais pas, toi. Tu en abritais même une derrière ton oreille, et peut-être aussi quelque part à ton plafond, te dirait les plus mauvaises langues, de celles qui n'ont pas bons goûts.
Tu ne rejetais personne. Tu acceptais tout le monde.
Tu étais ouverture. Mais pourtant, tu n'étais pas amour. Comme cet introspection du loup-orque, toi non plus, tu n'avais pas du tout d'amis. Ou peut-être que si ? Tu avais fait des bonnes rencontres, et pourtant, ton cœur restait vide, sans place à combler, comme si le néant de cet espace se suffisait à lui tout seul.

C'est par hasard que tu l'avais rencontré, ce loup-orque. Tu t'étais juste éloigné de Maman pour aller boire, et c'est pour ça que tu avais été à ce fleuve. Ce n'étaient pas vos terres, ici, c'étaient les terres de quelqu'un d'autre. Comme si on pouvait décider que tout ça appartenait à quelqu'un, alors qu'il n'y avait finalement personne vraiment dessus ? Les frontières étaient un concept flou, pour toi, enfant libre et sans soucis, pas même de fleurs. Alors, tu allais partout, et ton pass-bébé te rendait intouchable.
Doucement, ta petite langue rose vient lécher l'eau qui chante, et tu bois jusqu'à ce que ta gorge te dise "Ça suffit !".
Et alors que tu bois, tu vois passer une ombre noire, dans l'eau. Tu te demandes si c'est une tâche de nuage, alors tu la suis du regard, tu t'amuses à marcher à côté d'elle. Toi sur la terre ferme, elle toujours dans l'eau.
Ou peut-être est-ce un Perdu, le petit avorté du Léviathan prêt à sortir de l'eau ?
Il y reste longtemps, et c'est presque avec surprise que tu vois un corps matériel s'extirper de l'eau, et s'ébrouer.
C'est un loup-poisson !
Tes yeux se plissent, comme si tu le jugeais, derrière ce bleu transcendant. Et tu lui donnes ton constat, immédiatement, pour ne pas faire languir le silence.

« Tu es en retard ! Plus personne ne t’espérais, tu sais. »

Il est comme le lapin blanc, il a oublié sa montre, Darwin ne l'attend plus depuis longtemps. Il s'était complait trop longtemps dans ce milieu inadapté pour toi, à ne remettre pattes sur terre qu'en ce soir. Alors, tu le lui fais signifier, sans gêne, car pour toi la ponctualité est une chose importante, faut-il croire.
Tu n'es jamais absente aux rendez-vous que tu n'as pas, après tout, toujours pile à l'heure lorsqu'il n'y a rien de prévu.


Dernière édition par Jolitemps le Dim 24 Sep 2017, 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Haku
» Modo'
» Modo'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1516
» Age : 18
» PUF : Haku, Hakiwi, Nuage de Kiwi
» Date d'inscription : 11/09/2015
» Personnages : ~

Némésis
Femelle
13 ans [née le 06/08/2015]
Raeder / Seconde
Attirée par Agravain
Murmure en #932B1B


Hyozan
Mâle
7 ans [né le 08/08/2016]
Raeder / Cannonier
Marié à Thyara <3
Gueule en #465DD0


Noroi
Femelle
4 ans [né le 31/01/2017]
Etelkrus / Prêtre / Glow' jaune
Célibataire / Bisexuelle
S'émerveille en #C68B01


Mylo Xyloto
Mâle
3 ans [né le 02/04/2017]
Raeder / Cannonier
Célibataire / Homosexuel
S'amuse en #FE01C3


Oruka
Mâle
2 ans [né le 02/05/2017]
Lazulis / Coursier / Glow' Bleu
Célibataire / Bisexuel
Philosophe en #010101


Callisto
Femelle
2 ans [né le 25/05/2017]
Lazulis / Herboriste / Glow' Bleu
En relation forcée avec Messala
S'exprime en #5300A5


Yogan
Mâle
6 mois [né le 23/09/2017]
Solitaire
Célibataire / ??
Grogne en #B03500


Gurebi
Femelle
0 ans [né le 26/11/2017]
Raeder / Mousse
Célibataire / Homosexuelle
S'exprime en #D73CFE


» Feuille de perso'
» Points: 439

MessageSujet: Re: Hello, how low ? | Ft. Jolitemps   Ven 22 Sep 2017, 12:40

Oru posa son regard vide sur le petit être qui l'avait interpellé d'une manière assez insolite.
Une petite louve aux chevaux blonds et à la robe verdâtre, une lueur étrange mais intéressante dans son regard. Oru fixa la créature de manière neutre mais profonde, comme s'il tentait de lire en elle. Il ne se demanda même pas comment une petite louve à pu se retrouver seule en pleines terres Lazulis, au fond ça n'avait pas tellement d'importance pour lui. Une petite louve comme ça ne pouvait pas faire de mal et ce n'était pas son problème de savoir si elle était abandonnée ou non.
Non, Oru préféra réfléchir profondément aux paroles de la petite, comme si cette enfant était une oracle aux dons extraordinaire.
Ça ne lui est pas venu à l'esprit qu'elle pouvait avoir un problème mental ou quoique ce soit qui ferait peur au premier abord, tout ce qui l’intéressait c'était ses paroles étranges qu'il répéta dans sa tête comme s'il cherchait une interprétation profonde.

"Je ne vois pas pourquoi je serais en retard, il n'y a personne susceptible de m'attendre."


Il s'assit face au cours d'eau, le regard se détachant enfin de la petite louvette pour venir se perdre dans l'horizon de la forêt de l'autre côté du fleuve. Il resta comme ça quelques instant puis se tourna de nouveau vers la petite chose à côté de lui.

"Oh, toi tu m'attendais peut-être ? Si c'est le cas je m'excuse, je ne fais pas vraiment attention à l'heure..."


Jour, nuit, aube crépuscule... Au fond tout se ressemblait... La seule différence était la luminosité c'est tout... Surtout que Oru n'avait pas vraiment de cycle de sommeil. Il s'endormait où il pouvait quand il était fatigué et se réveillait quand il ne l'était plus. Il vivait de jour comme de nuit et ça s'arrêtait là... Peut-être était-ce la raison pour laquelle il ne dormait jamais avec ceux qu'il devrait appeler "camarades". Il les trouvait trop différents de lui pour les côtoyer même si au fond, c'était lui que ces derniers trouvaient bizarre...
Revenir en haut Aller en bas
Jolitemps
».New'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 54
» Age : 22
» Date d'inscription : 09/09/2017

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Hello, how low ? | Ft. Jolitemps   Sam 23 Sep 2017, 22:41

Hello, How Low ?

Ft. Oruzan.

Fin été 2017/début automne 2017.
RP III - A peine sevrée.


Il te regarda, et tu le laissas faire, n'ayant rien à reprocher à ces yeux de poissons qu'il posait sur toi. Et puis, ce n'est pas comme si toi, tu ne le regardais pas. Tu t'étonnais de son poil si humide, et tu te déciderais sans doute à le toucher avant la fin de votre rencontre, toi qui aimait le contact des autres, juste pour la curiosité du rendu de leurs poils. Et puis il te fait entendre sa voix, sur laquelle tu n'émettras aucun avis. Ni belle, ni moche, elle te rendait aussi neutre qu'à l'ordinaire. Pas de petites notes qui s'entrecroisent et qui s'entrecochent.
Tu l'écoutes. Il ne savait pas, qu'il était en retard, c'est toi qui a dû le lui apprendre. Heureusement que tu avais été là pour lui, oh oui. Tes oreilles s'agitent, tu t'approches et tu souris. Pour enfin venir le toucher, toi qui en avais tant envie.
Son poil est gras, humide, mais il ne sent pas le poisson. Tu enfouies ton museau plus profondément dans ses poils, rien que pour voir si ça peau n'est pas d'écaille.

« Mais moi, je peux t'atteindre, alors je peux bien t'attendre. »

Personne susceptible de l'attendre, ou personne susceptible de l'atteindre... Une lettre, une sonorité différente, un mot différent. Rien pour l'attendre, même pas le temps pour l'atteindre.
Il s'excuse et ça te fait rire, un peu.

« Il n'y a que les lapins blancs pour faire attention à l'heure. Les poissons n'en ont pas besoin, ils oublient tout. »

Ça te fait rire, alors que tu viens un peu plus enfouir ton museau dans ses poils. Et puis le bleu de tes yeux se fondent avec le bleu de son glowstick, avant que tu ne préfères regarder ces petites gouttes qui tombent de son poil. Plic, ploc.

« Tu perds ton eau, tu vas devenir glaçon en hiver ! »

Et tu souris, en l'imaginant immobilisé par le froid, à ne plus pouvoir bouger d'une patte sans menacer de se briser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hello, how low ? | Ft. Jolitemps   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hello, how low ? | Ft. Jolitemps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Lazulis
 :: → Fleuve Chantant
-
Sauter vers: