Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 The Story That Never Starts [Bree]

Aller en bas 
AuteurMessage
Feather
».Fidel'
».Fidel'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1235
» Age : 20
» PUF : Feather, Fea' ou bien Frigo 8D
» Date d'inscription : 25/07/2014
» Personnages : Quartz
Mâle
9 ans
Coursier Lazuli
Célibataire

Chulhei
Mâle
8 ans
Canonnier Raeders
Célibataire

Daehwan
Mâle
8 ans
Médecin Raeders
Célibataire

Luna
Femelle
7 ans
Solitaire

Safran
Femelle
1 ans
Chapardeuse Raeders



» Feuille de perso'
» Points: 1462

MessageSujet: The Story That Never Starts [Bree]   Jeu 11 Jan 2018, 17:31



C'était une drôle de vie tout de même. Une vie en marge du commun mortel des loups d'ici, c'était de famille, ça avait commencé avec ses grands-parents semblent-il. Ils n'étaient qu'un groupe de pure blague, il les connaissait bien les vieilles histoires. Un monde où la moitié des êtres vivants n'étaient qu'ajout artificiel d'un dieu puissant dans un autre qui se mourait. Dieu que les autres firent tomber pour se réapproprier le pouvoir, c'était tout à fait logique qu'une famille persistante de cet autre dieu n'ait pas le bon œil des dieux restants. Et Pontos dans tout cela ? Ils s'étaient encore fait avoir en accordant une dernière fois la confiance à des êtres puissants mais le crabe s'était envolé... Ce n'était pas très marin comme comportement, lui non plus ne devait pas être très naturel.
Et les voilà maintenant, prisonniers d'une terre battue par le vent en marge du monde. Les Damnés du divin condamné au châtiment et à l'errance, c'était marrant, ça sonnait un peu texte religieux. Oh après tout les malédictions ne le sont-elles pas un peu ? On entre dans la légende mais l'histoire n'est pas terminée, on cultive le mal pour le relâcher ensuite, ils finiront peut-être par être la cause d'une nouvelle destruction du monde qui sait ?
Pour le moment ils étaient coincés sur cette île, nouvellement maudits, ils pouvaient tous tirer une trait sur leurs projets de vie à long terme. Illidan, Capitaine tout neuf, devait apprendre le métier en commençant avec une situation difficile sur les bras, les sangs les plus chaud s'appropriaient chaque pierre juste pour le plaisir de posséder mais au final, pour l'instant tout le monde se lançait dans une sorte d'exploration de leur nouveau monde.

Chulhei n'avait pas trop d’objectif dans sa vie, il avançait dans le moment présent sans regarder trop loin demain. Il avait rapidement laisser les autres pour aller à sa propre aventure, là échoué sur les récifs comme s'il avait été maudit lui aussi par ses propres alliés, un immense navire à la coque crevé sur les pointes rocheuse, battu par le vent et rejeté par la mer. C'était un pauvre hère, un naufragé oublié mais qui avait encore tellement de prestance. Chulhei était canonnier, il aimait bricoler et les petits bijoux de construction comme ce navire.
Atteindre le navire n'était pas chose facile en soit. Perché sur des dents minérales acérées, il fallait le vouloir pour y aller. Mais avec une peine de quelques bonds sur des pierres coupantes et un peu d'escalade hasardeuse pour accéder aux premières planches de bois pourri, le loup brun fini par se hisser dans le navire. Le bois et les cordages grinçaient sous l'action du vent, l’intérieur était complètement humide et un joyeux bazar avait été laissé à l'abandon. Chulhei voulu un instant visité la chambre du capitaine mais celle-ci était pour le moment inaccessible, la porte était verrouillée et encore suffisamment solide pour garder les secrets qu'elle cachait. C'était une bonne chose, la pièce était peut-être encore en état. Avec quelques un peu de travaux, quelques réaménagement et des petits pièges bien placés, il était possible que Chulhei puisse faire de ce navire son propre territoire personnel, éloignant le trio infernal d'Angelica, Gurebi et Teddy de ses affaires.

Remontant jusqu'au pont, un vent fort vint l'accueillir, chassant sa longue mèche bouclée en arrière, dévoilant sa moitié de visage déformée par les cicatrices d'enfance. Si le loup brun ne cachait pas sa patte comme son frère, il l'avait toujours rejoint au niveau du visage beaucoup plus à sujet de mauvais regard, la coupe choisie pour le duo n'étant pas anodine. Aujourd'hui le vent en avait décidé autrement mais de toute façon, il n'y avait que la famille sur cette île, qui d'autre traverserait la mer pour venir jusqu'ici au risque de ne plus pouvoir repartir ?
Le pont avait été abîmé par le temps mais malgré quelques vermoulures et salissures de mouettes, il semblait encore assez solide. Chulhei alla jusqu'à la proue du navire, appuyant ses deux pattes avant sur le bossoir, son regard se posant sur le paysage. Il n'y avait rien, juste la mer et l'horizon, promesse éventuelle de nouvelles vies. Ils étaient maudits des terres de Punk Wolf mais l'étaient-ils aussi de celles qui se trouvaient Au-delà de la Ligne du Monde ? Ce bateau venait probablement de là bas.
Chulhei prit une grande aspiration salée, l'air était frais et le vent rendait inutile l'épaisseur des pelages hivernaux. Le ciel était gris, un gris de saison, un temps mauvais et sur cette île il n'y avait pas d'arbres, juste de l'herbe et de la roche. Les jours de pluie ou de tempête allaient être infernaux mais pour le moment, le loup brun alla jouer avec le destin. Il posa une patte sur le mât de Beaupré, puis une autre, un petit bon risqué pour faire le pas de sa patte inutile, les griffes glissant sur le bois mouillé. En dessous de lui, la mer qui s'écrasait contre la roche taillée en pique mais le mâle avait envie d'être tout au bout du bateau, juste pour profiter de cette sensation lorsqu'on avait le vide en dessous de nous et le vent sur le visage.
Une sensation de maître du Monde... et un rappel cruel qu'il n'y avait qu'un pas pour que tout se termine, ça serait tellement simple n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4984
» Age : 23
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
12 ans (21/05)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
10 ans (23/04)
Lazulis - Herboriste
Vert
(+1 Rajeunissement)

Méléagant
12 ans (29/05)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
7 ans (11/04)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
6 ans (14/05)
Etelkrus - Garde
Futur rouge

Azkaban
3 ans (14/04)
Nakhu - Adepte

Bree
4 ans (21/05)
Lazuli - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 500

MessageSujet: Re: The Story That Never Starts [Bree]   Dim 14 Jan 2018, 09:43

    Ainsi donc, les rumeurs avaient dit vrai.
    Une île était bel et bien apparue soudainement, au large des Côtes de Nacre, comme surgie des eaux sans raison apparente. Bree n'avait pas la prétention de connaître comme le creux de sa patte chacun des terres du continent - d'autant que si elle avait visité les terres lazulis et les terres libres, elle n'avait jamais mis les pattes encore sur celles appartenant aux Etelkrus - mais elle était déjà venue sur ces plages immenses et n'y avait jamais aperçu cet îlot. Les yeux accrochés aux silhouettes rocheuses lointaines qui émergeaient de l'océan, elle avançait d'un pas mesuré, savourant la solitude de cet instant. L'air frais et salé de la mer, les embruns qui emplissaient ses poumons et fouettaient son pelage, étaient un bonheur après l'ambiance étouffante dans la tanière où elle s'était éveillée ce matin. Elle s'était sentie presque nauséeuse, et avait profité de la première occasion pour s'éclipser. Le regard expert de sa mère lui avait diagnostiqué ses premières chaleurs, et elle ne pouvait pas vraiment dire qu'elle le vivait bien. Cependant, la découverte de cette île avait détourné ses pensées de l'état désagréable et assez inexplicable dans lequel elle se trouvait, ce qui était pour le mieux. Solidement emmitouflée entre son épaisse écharpe et son bonnet, elle s'arrêta sur la grève, face au gué qui lui semblait mener là-bas. Un regard autour d'elle lui confirma qu'elle était seule. c'était un risque à prendre, mais pour une fois que quelque-chose piquait sa curiosité - ce qui se faisait hélas de plus en plus rare - elle ressentait l'envie d'aller y aventurer ses coussinets. Et puis cela la garderait occupée.

    A petites foulées, elle entra dans l'eau et fut saisie par sa froideur. C'en était presque douloureux, si bien qu'elle serra les dents et força l'allure. Une chance, la marée était basse et elle n'eut à nager que sur une très courte distance avant de retrouver pied. Elle se hissa sur la plage de sable aussi vite qu'elle le put, tremblante. Il fallait qu'elle se garde active, sous peine de se retrouve de nouveau inconsciente. Sans attendre, elle accéléra et longea la côte. Son souffle projetait dans l'air froid des nuages de vapeur à intervalles serrés, saccadés. L'endroit était désert, ou au moins paraissait l'être. La jeune louve avait parfois la sensation fugace qu'un regard invisible glissait sur elle, sans toutefois qu'elle ne puisse en apercevoir le propriétaire. Cette impression s'estompa lorsque, sous ses pattes, le sol se mua peu à peu en pierre. Son avancée fut ralentie par le relief naissant d'une falaise, au pied de laquelle moult récifs crevaient la surface comme les dents d'un énorme requin. Quelque-chose se trouvait là, quelque-chose dont elle ne connaissait pas le nom. Une sorte de bâtiment entièrement fait de bois, à moité éventré par la pierre. De larges troncs semblaient pousser de sa surface, avec pour toute feuilles des pans de toile déchirés. L'apparition avait quelque-chose de majestueux, bien qu'elle soit visiblement détruite depuis longtemps déjà.

    Il lui fallut quelques instants pour distinguer la silhouette brune qui s'y trouvait. Ses oreilles furent agitées d'un frémissement. Etait-ce là l'un des habitants de l'île ? Avait-il avec elle surgi des fonds marins ? La blanche décida de s'approcher avec prudence - chose que le relief environnant obligeait ceci dit. Elle s'aventura à pas précautionneux sur les rochers humides et finit par être en mesure de bondir sur la surface boisée du bâtiment. Il y eut un léger grincement lorsqu'elle y atterrit et elle serra les dents. Ses yeux s'accrochèrent à la silhouette devant elle, qui avait gravi le tout pour se percher en équilibre précaire sur une poutre qui se tendait vers l'avant, au-dessus du vide. Un éclat perplexe passa dans ses yeux. Que faisait-il donc là-bas, ce loup ? Sauter le conduirait immanquablement à la mort, au vu de la violence avec laquelle les vagues, en dessous, se jetaient contre les dents de pierre. Elle eut un étrange frisson à la pensée que c'était peut-être là ce que le loup voulait. Devait-elle le laisser faire alors ?
    L'hésitation s'empara d'elle et enserra son esprit. Les muscles tendus, elle finit par signaler sa présence d'un jappement léger, pour ne pas trop le surprendre au risque qu'il chute par inadvertance. Elle s'approcha un peu plus, prudente.

    "Vous devriez revenir." Lança-t-elle, un peu fort pour couvrir le bruit de la mer en contrebas.
Revenir en haut Aller en bas
Feather
».Fidel'
».Fidel'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1235
» Age : 20
» PUF : Feather, Fea' ou bien Frigo 8D
» Date d'inscription : 25/07/2014
» Personnages : Quartz
Mâle
9 ans
Coursier Lazuli
Célibataire

Chulhei
Mâle
8 ans
Canonnier Raeders
Célibataire

Daehwan
Mâle
8 ans
Médecin Raeders
Célibataire

Luna
Femelle
7 ans
Solitaire

Safran
Femelle
1 ans
Chapardeuse Raeders



» Feuille de perso'
» Points: 1462

MessageSujet: Re: The Story That Never Starts [Bree]   Dim 14 Jan 2018, 13:52

Les yeux fermés, le museau levé en avant pour profiter du vent, les cheveux envoyé en arrière par le souffle et le poil en bataille. Il avait l'impression d'être comme ce navire fut autrefois, crevant vagues, fendant air et tout voiles déployés pour un voyage loin, très loin d'ici. Il pouvait le rêver ce voyage ces océans infinis que l'on parcourait, affrontant tempêtes et disettes pour atteindre ces nouvelles terres. Les yeux rivés vers l'horizon jusqu'au moment où une mouette passe au dessus de vos tête pour signaler la présence d'une bande de terre à découvrir.
Mais pour l'instant, Chulhei était comme les autres Raeders, coincé sur cette île. Oh pour le moment ce n'était pas dérangeant, un peu de sel vis à vis du fait actuel mais pour l'instant, ils avaient à explorer et découvrir mais ça ne les occuperait pas bien longtemps, et que deviendraient-ils ensuite ? Un îlot comme prison, ce n'était jamais bon. Boaf, au pire ils auraient le rhums pour oublier les journées et effacer le futur.

C'est alors que ses oreilles se dressèrent au son d'un jappement derrière lui, l'incitant à quitter rêverie et sensation d'esprit libre pour le faire revenir loin, très loin au tout début de son voyage fictif. Suivie alors une voix douce, qui s'efforçait à parler fort mais qui était bien loin de celles affirmées de la gente féminine de sa meute. En tournant la tête le brun vit sur le pont une silhouette blanche sur le bois noircie par l'humidité ambiante et ce n'était pas celle d'Illidan et son pelage d'hiver. La voix avait une petite pointe d'inquiétude, suggérant de quitter le perchoir actuel. Ohoh, depuis quand les inconnus s'inquiétaient-ils du sort des vauriens ?
Faisant demi-tour, Chulhei refit son jeu d'équilibre pour revenir sur un sol non plus stable mais au moins plus large. Le retour s'avéra un peu plus difficile que l'aller, ses griffes bleues glissant sur la poutre humide, le vent le poussant et envoyant ses mèches bouclées devant le visage. A cause de sa patte inutilisable, le brun perdit l'équilibre à quelques pas de la fin, en sentant son corps basculer, il détendit les muscles de ses pattes arrière pour un bond en avant, attrapant de justesse le bossoir. Remonter ses pattes arrière ne fut pas plus compliqué que ça et il se retrouva rapidement sur le plancher du bateau.
L'exercice passé, il s'intéressa tout de suite à l'inconnue propriétaire de la voix.

« Oh je ne savais pas qu'il y avait de jolie sirène avec cette île, Bonjour Demoiselle. »


Il se rapprocha de la louve blanche, d'un pas léger et agile malgré la patte en moins, un grand sourire illuminant son visage. Malgré qu'il regardait l'inconnue, ses oreilles restaient à l'écoute du bois craquant et de sa fragilité, il se retrouva finalement en face de la jeune dame sans qu'une seule planche de se brise dans sa fragile usure.
Malgré l'odeur marine de l'air et avec son habitude, Chulhei put déceler une odeur connue sur la louve blanche, il en était un peu déçu, elle venait du continent.

« ...Ou peut-être pas finalement. »

Et plus que l'odeur qui devait appartenir à quelconque meute, un air familier qui lui titillait l'esprit, pourtant impossible de se rappeler de la provenance. Ne pas remettre quelqu'un est toujours d'un agacement terrible alors Chulhei se permit la question.

« J'ai l'impression que vous ne m'êtes pas inconnue... Est-ce que nous nous serions déjà croisés chère Ange ? »

Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4984
» Age : 23
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
12 ans (21/05)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
10 ans (23/04)
Lazulis - Herboriste
Vert
(+1 Rajeunissement)

Méléagant
12 ans (29/05)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
7 ans (11/04)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
6 ans (14/05)
Etelkrus - Garde
Futur rouge

Azkaban
3 ans (14/04)
Nakhu - Adepte

Bree
4 ans (21/05)
Lazuli - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 500

MessageSujet: Re: The Story That Never Starts [Bree]   Ven 19 Jan 2018, 13:12

    Ce fut avec un demi-soulagement que la jeune louve vit le brun se tourner vers elle, puis amorcer un volte-face dans un équilibre précaire. Tendue, elle le regarda s'avancer doucement, sans trop savoir si elle devait se tenir prête à l'aider au cas où. Mais que pourrait-elle faire, s'il trébuchait ? Elle se demanda s'il elle aurait le temps de faire le bond qui l'amènerait au pied du cylindre de bois, puis de se précipiter vers lui pour le retenir. S'il parvenait à ficher ses griffes dans le bois pour ne pas chuter directement, il y aurait un espoir. Elle pourrait peut-être utiliser son écharpe comme corde pour l'assurer, le temps qu'il fasse la torsion nécessaire pour remonter ses pattes arrières. Elle se tendit un peu plus lorsqu'elle le vit chanceler légèrement, et fit un bond en avant lorsque ses pattes ripèrent. Mais d'un saut agile, il se remit sur ses quatre pattes, et la jeune louve s'immobilisa aussitôt. Maintenant qu'il était plus proche, elle pouvait détailler un peu plus l'individu qui se trouvait en face d'elle. Plutôt grand - en tout cas plus qu'elle - il avait un pelage aux teintes variant entre le brun et le crème orné de motifs divers, des accessoires surtout autour du cou et une épaisse tignasse noire qui cachait une partie de son visage. L'une de ses pattes avant, sur laquelle il ne semblait que très peu s'appuyer durant ses déplacements, était rachitique, comme sans muscles, et ornée de profondes cicatrices. Elle n'y accorda qu'un regard fugace, consciente qu'un coup d'oeil trop insistant pourrait mettre l'autre sur la défensive et agressivement. Certains individus détestaient voir ainsi lorgnées leurs différences, et elle ne tenait pas à commencer cette rencontre en terre inconnue par un coup de griffes dans le museau.

    Ses oreilles frémirent de surprise lorsqu'il s'adressa à elle d'un ton léger, presque charmeur, et un grand sourire étirant son museau. Elle avait déjà connu des étrangers un peu moins cordiaux. Toutefois, il en fallait d'avantage pour la mettre en confiance et elle garda sur lui un regard teinté de méfiance. Méfiance exacerbée par la période qui bouleversait son organisme et mettait ses émotions un peu plus en vrac que d'ordinaire. Elle prit la décision de faire fi de la spontanéité des compliments qu'il lui faisaient et fut prise de court par sa question. Elle observa un peu plus précisément l'individu en question, mais elle n'avait déjà presque aucun doute sur la question. Elle n'avait jamais croisé ce loup de sa vie. L'air légèrement perplexe, elle finit par répondre :

    "Je crains que non, ou alors j'étais trop petite pour m'en souvenir."

    Il y avait bien cette hypothèse également. Après tout, elle ne connaissait pas complètement toutes les connaissances plus ou moins proche de ses parents, et il était possible que ce loup l'aie vu quand elle était encore dans le couffin. Il ne correspondait à aucune des descriptions qu'elle avait parfois entendu de ces connaissances ou amis en tout cas.

    "Qui êtes-vous ?" Demanda-t-elle tout de go.

    Elle tâcha de paraître un peu moins méfiante, sans trop savoir si cela était vraiment efficace. Ce n'était pas spécialement un don inné chez elle, l'art de paraître chaleureuse. Chose dont était visiblement pourvue le loup brun, puisqu'il inspirait sans doute bien d'avantage la confiance qu'elle avait son sourire et son regard presque malicieux sous ses mèches ébène.
Revenir en haut Aller en bas
Feather
».Fidel'
».Fidel'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1235
» Age : 20
» PUF : Feather, Fea' ou bien Frigo 8D
» Date d'inscription : 25/07/2014
» Personnages : Quartz
Mâle
9 ans
Coursier Lazuli
Célibataire

Chulhei
Mâle
8 ans
Canonnier Raeders
Célibataire

Daehwan
Mâle
8 ans
Médecin Raeders
Célibataire

Luna
Femelle
7 ans
Solitaire

Safran
Femelle
1 ans
Chapardeuse Raeders



» Feuille de perso'
» Points: 1462

MessageSujet: Re: The Story That Never Starts [Bree]   Sam 20 Jan 2018, 15:09

La jeune louve semblait un peu nerveuse, le regardant avec méfiance alors que lui, gardait son habituel caractère ouvert et confiant. Ah à la première rencontre, les louves semblaient toujours un peu hostile bien que le mâle avait le chic pour les faire dans des situations qui ne donnaient pas l'avantage à la confiance rapide. La blanche se retrouvait sur un navire à l'équilibre fragile, dans un endroit qu'elle ne connaissait pas et avec un parfait inconnu plus âgé qu'elle, Chulhei ne pouvait pas lui donner tord dans la méfiance naturelle, c'était à lui que revenait le rôle de mettre en confiance.
Elle répondit négativement à sa question, elle, il n'y avait aucun doute dans son regard, aucun sentiment familier mais ça ne fit que renforcer celui du mâle brun. Ces traits, ce pelage blanc immaculé, ils lui rappelaient vraiment quelqu'un et il essaya de faire tourner des noms dans sa tête en vain. Un parent peut-être ? Ça faisait longtemps qu'il n'avait pas vu de loups blancs en plus, Illidan et son pelage d'hiver mis à part, ça devenait une évidence qu'il n'avait jamais vu la jeune demoiselle avant non plus.

Pour échapper à l'agacement du non savoir, Chulhei s'intéressa plutôt à la question posée par la blanche, dressant ses oreilles en avant, stoppant ses recherches intérieurs. Il afficha un large sourire, se présenter, c'était la base de toute rencontre mais ces derniers temps, les siens avaient fait parler d'eux, tout le monde les connaissait au moins pour quelques faits et ils n'avaient pas une très bonne réputation. Mais l'Ange blanc était sur l'île de leur condamnation, elle ne pouvait que tomber sur eux et tant pis pour la mise en confiance.

« Je m'appelle Chulhei, Raeders de mon état »

Et habitant définitif de ce lieu maudit.
Gardons le secret de malédiction pour le moment, ce n'était pas ce genre d'information qui allait attirer les touristes et si personne ne venait leur rendre visite, ce lieu allait cruellement manquer d'occupation et de jolies louves.
Le mâle fit quelques pas pour se rapprocher de la louve, le bois craquait accompagnant le vent qui faisait grincer les mâts. Il baissa un peu sa tête pour avoir ses yeux aux niveaux de ceux de l'inconnue, prenant l'air le plus amical possible malgré la petite lueur scintillante que Chulhei avait toujours.

« Et vous très chère ? Quel est votre nom ? »


Il laissa une demi seconde de pause, il avait toujours cet impression de déjà vu.

« Et qui sont vos parents ? Peut-être que nous sommes de vieilles connaissances ? »
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4984
» Age : 23
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
12 ans (21/05)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
10 ans (23/04)
Lazulis - Herboriste
Vert
(+1 Rajeunissement)

Méléagant
12 ans (29/05)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
7 ans (11/04)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
6 ans (14/05)
Etelkrus - Garde
Futur rouge

Azkaban
3 ans (14/04)
Nakhu - Adepte

Bree
4 ans (21/05)
Lazuli - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 500

MessageSujet: Re: The Story That Never Starts [Bree]   Ven 26 Jan 2018, 20:30

    Le loup sembla réfléchir longuement après sa réponse négative, qui ne semblait pas l'avoir énormément satisfait. Puis finalement il étira les babines en un sourire si large et soudain qu'il est était aussi surprenant que déconcertante pour la blanche et dissipa le mystère sur son identité. Ce n'était pas foncièrement étonnant qu'il fasse partie du groupe qui habitait désormais cette île sortie des flots, mais savait-on jamais. Elle aurait pu tomber sur un visiteur tout comme elle, ou découvrir que cette histoire de pirates et de loups maudits qui courait sur les langues n'étaient que des racontars. Visiblement, ça n'en était pas, au moins pour ce qui était de l'existence de la population Raeder en question. L'air amical et la nonchalance confiante que le brun affichait finit par faire se dénouer les noeuds de la méfiance dans les yeux de Bree, et son expression prit doucement un air un peu plus doux et un peu moins farouche. Elle le laissa approcher, tacitement, et dressa les oreilles vers lui plus attentivement à son interrogation. Mais avant qu'elle ait pu répondre quoi que ce soit, il enchaîna sur une autre plus curieuse. Peut-être l'hypothèse qu'elle avait faite de cette histoire d'amis de parents n'était pas si absurde, après tout.

    "Je m'appelle Bree." Répondit-elle finalement, après avoir lorgné un regard profond sur l'inconnu. "Je suis Lazuli, et mes parents se nomment Hikotsu et Roy."

    Même si son paternel n'en parlait que très rarement et avait clairement montré que ce n'était pas là sons ujet de prédilection, elle avait glané par sa mère et autour d'elle qu'il avait été un chef, pendant un temps. Ou quelque-chose du même acabit que l'étaient Anastasia et Morrow dans sa meute. Certains loups, plus nombreux qu'elle ne l'aurait cru, connaissaient son nom et le rôle qu'il avait joué alors. Peut-être était-ce de là que le connaissait le brun, une figure qu'il avait croisée un jour au carrefour de l'histoire de Punk-Wolf. Car même si elle ne connaissait pas son nom, il n'était pas exclu que ce Chulhei ait pu jouer un rôle dans les chroniques qui avaient précédé sa naissance, lui aussi. Tant de choses s'étaient passées, tant de ruptures avec un monde bien plus ancien et qu'elle ne connaîtrait jamais.

    Alors qu'elle modifiait légèrement la répartition de son poids sur ses quatre pattes, une écharde lui chatouillant désagréablement un coussinet en menaçant de venir s'y planter, elle entendit le bois craquer sous elle. Ses oreilles se rabattirent dans sa tignasse et elle baissa légèrement la tête pour jeter un regard inquiet sur les vieilles planches qui la soutenaient. Les soutenaient, d'ailleurs, puisque la dernière avancée du brun l'avait mis sur grosso modo les mêmes tranches boisées qu'elle. Avec précaution, elle fit quelques pas de côté pour changer de support, et lança :

    "Peut-être devrions-nous trouver un endroit plus... stable. Si vous souhaitez continuer notre conversation."

    Elle lui jeta un regard oblique à travers ses mèches blanches.
Revenir en haut Aller en bas
Feather
».Fidel'
».Fidel'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1235
» Age : 20
» PUF : Feather, Fea' ou bien Frigo 8D
» Date d'inscription : 25/07/2014
» Personnages : Quartz
Mâle
9 ans
Coursier Lazuli
Célibataire

Chulhei
Mâle
8 ans
Canonnier Raeders
Célibataire

Daehwan
Mâle
8 ans
Médecin Raeders
Célibataire

Luna
Femelle
7 ans
Solitaire

Safran
Femelle
1 ans
Chapardeuse Raeders



» Feuille de perso'
» Points: 1462

MessageSujet: Re: The Story That Never Starts [Bree]   Mar 06 Fév 2018, 00:00

Si ses oreilles étaient pointées vers l'avant, signe qu'il écoutait et qu'il s'intéressait à l'information venue qu'était le nom de Bree, celui que portait le petit ange blanc, elles semblèrent vibrer au nom de Roy. Le brun eut une sorte de petit rire, peut-être un peu nerveux. Roy, dans sa famille, il faisait parti des êtres connus, comme le loup blanc. Son destin avait été étroitement lié malgré lui avec celui des Raeders. Tout avait commencé avec l'oncle Reno qui était devenu une sorte de grand rival avec le blanc pour le cœur de Maisie. Puis il avait été une des causes de ce qui allait finir en meute de pirate, prenant le pouvoir d'Alpha à la place d'une Tatie Paprika qui n'avait pas été prête à le donner. Il avait aussi eu une histoire avec Heever, Chulhei ne connaissait rien des détails et n'avait pas réussi à vraiment suivre mais on avait sorti le nom de Roy à un moment. Mine de rien, une grande partie du sang Raeders se partageait à celui du loup blanc, Thyara était sa nièce après tout.
Ah Roy, il avait aussi été un peu le médecin traitant de son frère et lui lors de leur jeunesse fragile de siamois séparés. A chaque pavé d'histoire on buttait sur le loup blanc, à se demander pourquoi il n'était à se retrouver avec eux enfermé et maudit sur cette fichue île . Peut-être parce qu'il portait déjà une malédiction sur ses épaules, celle qu'ils avaient fini par lui refiler à force de se rencontrer.
Et Bree, venait à le rencontrer, lui Chulhei de la branche Aeno, elle fille de Roy et d'Hikotsu. Le nom de cette dernière lui était familier, suffisamment pour qu'il se souvienne d'elle comme séide, ou du moins squatteuse chez eux mais pas assez pour qui retrouve son visage. Ah il était jeune loup encore à l'époque après tout.

« Ohoh, je me disais bien que ce petit air m'était familier. Heureusement que ce très cher Roy a eu une fille, le monde serait passé à côté de quelque chose s'il n'avait pas eu de version féminine »


Petit sourire moqueur, fier de ses propres bêtises bien qu'il repassa sur l'expression plus chaleureuse pour la jolie demoiselle.

« Enchanté Bree ! »


Mais les présentations risquaient fort bien de prendre fin. Sous l'assaut du vent et le poids non habituel des deux loups sur sa surface, le bateaux craquait, grinçait, gémissait comme un vieux loup de mer plein de rhumatisme. Le pont était une des choses qu'il fallait impérativement réparer, surtout si on voulait garder les étages inférieurs et l'architecture du bâtiment en état, mieux valait avoir une bonne protection au dessus. Mais pour le moment, tout semblait être prêt à s'effondrer au moindre instant... au moindre choc.
Une envie soudaine de connerie à faire traversa l'esprit du brun, comme lorsqu'il voulait mettre le feu à quelques bruns d'herbes secs ou faire exploser des trucs. Il lança un petit regard joueur et malicieux à la demoiselle, reculant de quelques pas. Il dosa ensuite l'appuie de ses pattes, testant les planches sur lesquelles il était actuellement, jugeant l'état de celles sur lesquelles étaient Bree.

« Ce que Louve désire... »

Un bond, pas très haut, pas très bien travailler, un peu à la façon des renards pour atterrir pile devant la blanche. Ce n'était pas grand chose mais c'était déjà trop pour les planches qui sous le choc s'affaissèrent de quelques décimètres... juste avant de céder complètement, envoyant les deux loups traverser les étages, emportant avec eux cordages, vieux hamacs et tonneaux vides, descendant jusqu'aux étages les plus épargner des intempéries, ceux qui pouvaient encore supporter le poids des deux loups et surtout le choc de la chute.

« … Louve obtient. »


Complètement emmêler dans un amas de cordes et vieux tissus, il se tenait à moitié à l'envers, pendouillant dans le vide, à quelques centimètres au dessus de la louve. Chulhei avait un sourire si grand qu'on pourrait limite croire que sa bouche remontait jusqu'aux oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4984
» Age : 23
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
12 ans (21/05)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
10 ans (23/04)
Lazulis - Herboriste
Vert
(+1 Rajeunissement)

Méléagant
12 ans (29/05)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
7 ans (11/04)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
6 ans (14/05)
Etelkrus - Garde
Futur rouge

Azkaban
3 ans (14/04)
Nakhu - Adepte

Bree
4 ans (21/05)
Lazuli - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 500

MessageSujet: Re: The Story That Never Starts [Bree]   Dim 04 Mar 2018, 19:04

    L'effet que fit le nom de son père au mâle brun fut pour le moins... inattendu. Tout comme la phrase qui en découla et face à laquelle la jeune louve ne sut trop ni quoi dire, ni quoi faire. Ni trop comment interpréter les mots de Chulhei, d'ailleurs. Visiblement, il connaissait en effet son père et ne semblait pas foncièrement l'apprécier. Ou alors il y avait derrière cet espèce de sarcasme une sorte de blague qu'elle ne pouvait pas comprendre. Mais elle avait beau remuer dans un sens et dans l'autre les mots du brun, elle avait bien du mal à parvenir à y trouver quelque-chose d'autre, d'un peu plus positif. Son paternel n'avait jamais été un grand bavard, et elle devait bien plus aux autres loups qu'au mâle blanc le récit de son histoire ainsi que de celui de sa mère. Qu'elle ne connaissait que morcelée, elle aussi. Ils étaient une bien étrange famille, après tout, mais cela lui convenait. Peut-être parce qu'elle n'avait jamais rien eu d'autre et avait toujours vécu dans cette atmosphère. Son frère Irwell savait rattraper le manque de chaleur paternel par l'affection sans borne qu'il lui vouait. Affection réciproque, bien qu'elle soit bien moins démonstrative que lui.

    Le sourire un peu moqueur que lui adressa le brun ensuite la conforta dans l'idée qu'il lui manquait quelques clés pour comprendre la situation et si elle devait choisir d'afficher l'ombre du'n sourire ou un regard outré. Dans le doute, elle se contenta de garder ses prunelles glaces sur l'autre, qui n'avait visiblement pas fini son numéro. Dans ses yeux, la lueur moqueuse se fit plus malicieux, et cette lueur, Bree la connaissait bien. Elle était sortie de l'enfance et de ses facéties relativement peu de temps avant cette scène, et ce regard était tout à fait identifiable pour quelqu'un à qui on avait déjà joué quelques tours. Le regard qui précède la bêtise. Elle se tendit légèrement lorsqu'il recula de quelques pas, piétina les planches qui grinçaient sous eux, sans se départir de cette mine mutine. Il n'avait pas répondu à sa proposition, et elle sentait venir une action qui ne lui inspirait rien qui vaille dans les instants à venir. Elle prit son courage à deux pattes et entrouvrit les babines pour dire quelque-chose avant que ladite action ne se passe.
    Mais hélas trop tard.

    Elle vit le loup effectuer un bond sur lui-même, et comprit une fraction de seconde avant que l'impact n'ait lieu ce qui allait se passer. Elle n'entendit pas la fin de la phrase, qui se perdit dans le fracs de bois du sol qui cédait sous leurs pattes. Avec un glapissement, elle fut précipitée entre les planches qui s'effondraient, les cordes qui claquaient et des objets divers qui se trouvaient plus bas. Elle finit sa course en crevant une caisse pourrie par le temps et l'humidité. Sonnée, il lui fallut quelques instants pour remettre ses idées dans l'ordre. Elle cligna des yeux pour chasser les étoiles qui dansaient dans son champ de vision. Pour avoir un mouvement de recul en constatant que le brun se retrouvait suspendu juste au-dessus d'elle. Mouvement complètement vain, puisqu'il ne servit qu'à l'écraser un peu plus au sol. Prise d'un léger malaise face à cette proximité inattendue, elle secoua la tête et se glissa sur le côté pour se dépêtrer des planches brisées qui l'entouraient. Dans la chute, son bonnet était tombé, libérant une cascade désordonnée de cheveux blancs autour de son museau. Son écharpe était bonne à nettoyer avec application, tout comme sa tignasse, chargée d'éclats de bois et de fibres de corde.

    Elle finit par se redresser sur ses quatre membres, les testa l'un après l'autre et constata avec soulagement que rien ne semblait trop abîmé. A part quelques coupures qui striaient d'un rouge pâle son pelage blanc, elle s'en sortait relativement indemne. Son regard remonta lentement jusqu'à la silhouette du loup brun. Mais qu'est-ce qui lui était passé par la tête, bon sang ? Ele le jaugea avec méfiance, sans aucune envie d'aller l'aider à se démêler du pétrin dans lequel il s'était fourré.

    "Vous devriez peut-être revoir votre vision de la galanterie." Lâcha-t-elle en s'ébrouant. "Ainsi que votre sourire."

    Ses yeux papillonnèrent jusqu'à tomber sur la forme recroquevillée de son couvre chef. Elle s'en saisit et le secoua, mais inutile de songer à le remettre dans cet état. Elle finit par le poser à ses pattes d'un air un peu contrit, et en se demandant à quel moment il était apparu que c'était une bonne idée d'aller visiter cette île et ses mystérieux habitants.
    Un coup d'oeil autour d'elle lui dessina rapidement l'endroit où ils se trouvaient. C'était une sorte de salle sombre - seul le flanc à demi-crevé du bateau, qui donnait sur les flots, laissait entrer un peu de lumière. Le bruit des vagues était étouffé et résonnait gravement à ses oreilles, en un son presque dérangeant.
    Comme le battement sourd d'un rituel étrange auquel elle n'avait pas prévue d'être conviée.
Revenir en haut Aller en bas
Feather
».Fidel'
».Fidel'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1235
» Age : 20
» PUF : Feather, Fea' ou bien Frigo 8D
» Date d'inscription : 25/07/2014
» Personnages : Quartz
Mâle
9 ans
Coursier Lazuli
Célibataire

Chulhei
Mâle
8 ans
Canonnier Raeders
Célibataire

Daehwan
Mâle
8 ans
Médecin Raeders
Célibataire

Luna
Femelle
7 ans
Solitaire

Safran
Femelle
1 ans
Chapardeuse Raeders



» Feuille de perso'
» Points: 1462

MessageSujet: Re: The Story That Never Starts [Bree]   Mer 04 Avr 2018, 21:19

Lorsqu'il comprit que la femelle blanche ne daignerait pas à venir l'aider, s'offusquant dans une sorte de bouderie pour avoir été ainsi secouer, Chulhei entreprit à se démêler les pattes des cordages qu'il avait emmené avec lui. Par habitude, il se servit de sa patte atrophiée, profitant de ses longues griffes pour essayer de défaire les nœuds. Puisque cette patte ne le portait pas, il avait fini par lui donner des utilités plus minutieuses bien qu'avec ces gros cordages, il en vint rapidement aux crocs.
Même s'il ne s'occupait plus de l'enfant perdue, il continuait à la surveiller, faisant attention au bruit de chacun de ses pas, gardant la tâche blanche dans une vision périphérique. Au fil des années, même si ça ne se voyait pas vraiment, il avait appris certaines choses et garder instinctivement un œil discret sur les inconnus à proximité, même s'ils étaient de jolis ange, faisaient parti des acquis. Et pour faire la conversation en attendant de se démêler, il répondit aux paroles de Bree, la corde entre les dents.

« Lorchqu'on a une vie chan foi ni loi, la galanterie est probablement quelque une chose qui che perd fachilement. »


Ah moins qu'il n'en ait jamais vraiment eu ? C'est vrai qu'il était un peu autodidacte sur le sujet. Des parents assez peu présents, certes mais élevé surtout par un oncle et en partie une tante, deux êtres qui avouons le, avaient un langage de chien. Enfant des rues, à traîner dans les pattes de tout le monde, à voler les goûter dans la réserve sans jamais se faire remarquer et à accumuler les bêtises. A un an il se retrouvait propulser dans une vie de paria avec sa famille et rien ne vint pour venir lui faire une éducation. Hé, t'étais simplement tomber sur le mauvais loup ma jolie et encore, le côté enjôleur de Chulhei lui avait probablement aider à être quelqu'un d'assez sympathique auprès des demoiselles, bien qu'un peu lourd probablement.

Débarrasser des nœuds, le mâle brun se libéra des cordes, glissant agilement vers le sol quoique ayant besoin de quelques coups pour libérer une patte arrière des derniers cordages. Il laissa sa truffe humer l'air et le plancher, tournant un peu dans la pièce pour l'inspecter, explorant les lieux qu'il voulait faire siens avant de revenir s'asseoir en face de la blanche, affichant le même air narquois.

« Et sinon, que vient faire la fille de Roy sur cette terre maudite ? A venir voler si prêt de l'enfer, l'ange ne risque t-il pas se salir les ailes ? »

Et il lui poqua le haut du crâne d'une griffe de sa patte atrophié, comme une réprimande sympathique ou alors une tentative de souillure, au choix, après tout le brun était un être maudit non ?
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4984
» Age : 23
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
12 ans (21/05)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
10 ans (23/04)
Lazulis - Herboriste
Vert
(+1 Rajeunissement)

Méléagant
12 ans (29/05)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
7 ans (11/04)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
6 ans (14/05)
Etelkrus - Garde
Futur rouge

Azkaban
3 ans (14/04)
Nakhu - Adepte

Bree
4 ans (21/05)
Lazuli - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 500

MessageSujet: Re: The Story That Never Starts [Bree]   Sam 26 Mai 2018, 08:40

    Le brun finit par se dépêtrer de lui-même des cordages dans lesquels il s'était accroché pour revenir se planter vers elle. Les paroles qu'il avait lancées avaient répondu à une partie des interrogations silencieuses de la blanche, toutefois pas exactement comme elle l'imaginait. Dans son imaginaire, lorsque l'on parlait de loups qui vivaient sans foi ni loi, il lui venait à l'esprit des lupins endurcis par une vie sauvage, à l'allure à la fois solide et sèche, striés de cicatrices et au regard noir. Chulhei en était une sorte de version édulcorée et sans doute plus maligne que brute. Il était potentiellement dangereux, c'était un fait, puisqu'elle ne le connaissait pas. Mais il était un peu tard pour se faire de manière claire cette réflexion, maintenant qu'elle était plus ou moins coincée avec lui dans la cale d'un énorme bateau. Un coup d'oeil rapide aux alentours lui confirma qu'il n'y avait pas vraiment de sortie facile à atteindre autour d'eux. Certes, une ouverture menait sur une sorte de couloir sombre duquel s'échappait l'écho du bruit des vagues, mais à part ça il n'y avait que la possibilité de tenter une grimpette dans l'autre sens pour sortir de là. Une situation assez peu enviable, en somme.

    Avant qu'elle ait pu envisager un véritable plan pour s'échapper d'ici, l'autre revint se planter devant elle comme il l'avait fait un étage au-dessus et comme si de rien n'était. Décidément, cet énergumène était des plus intriguants. Il affichait le même sourire qu'auparavant, dans une version peut-être encore plus dérangeante. Un peu comme si c'était elle qui avait décidé de couper leur conversation en les précipitant dans les bas-fonds et qu'il essayait de lui transmettre une sorte de "Bien essayé". Certes, la proposition de base de changer d'endroit venait effectivement de son encéphale, mais entre quitter un sol très instable pour éviter de chuter et provoquer brutalement ladite chute, il y avait quand même un monde. Elle s'efforça de soutenir de ses prunelles glace le regard du brun, songeant que cela asseoirait un peu plus son absence d'effroi complet face à la situation.

    "Besoin d'occupation." Répondit-elle à sa question. "Les rumeurs disaient qu'une île était apparue ici. Je suis venue vérifier."

    D'ailleurs les créatures maléfiques que les rumeurs lui prêtait comment habitants ne semblaient visiblement pas être apparues avec elle, puisque cela faisait deux fois que le brun insistait sur le nom de son paternel. Alors qu'elle allait enchaîner, le brun fit jaillir une patte vers elle pour lui donner une sorte de petite tape sur le haut du crâne. Elle eut un mouvement de recul, aussitôt arrêté par les longues mèches qui venaient de se prendre dans les griffes bien longues que le lupin portait sur sa patte atrophiée. Allons bons. D'un geste de la patte, elle essaya de les dégager, et finit par lancer un regard ennuyé à Chulhei. Il est vrai que son bonnet avait l'avantage de garder à peu près disciplinée la cascade de neige qui coulait de son crâne et le long de son cou. L'absence du couvre-chef et la chute violente avaient réduit à néant son semblant de coiffure, et elle se retrouvait avec une crinière entremêlée et dont une partie avait décidé de prendre le large en s'accrochant à la patte du brun.

    "Puis-je solliciter votre aide ?"
    Demanda-t-elle, la tête inclinée d'une manière un peu forcée.

    De toute manière, la situation ne devait pas être sympathique pour lui non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Feather
».Fidel'
».Fidel'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1235
» Age : 20
» PUF : Feather, Fea' ou bien Frigo 8D
» Date d'inscription : 25/07/2014
» Personnages : Quartz
Mâle
9 ans
Coursier Lazuli
Célibataire

Chulhei
Mâle
8 ans
Canonnier Raeders
Célibataire

Daehwan
Mâle
8 ans
Médecin Raeders
Célibataire

Luna
Femelle
7 ans
Solitaire

Safran
Femelle
1 ans
Chapardeuse Raeders



» Feuille de perso'
» Points: 1462

MessageSujet: Re: The Story That Never Starts [Bree]   Jeu 07 Juin 2018, 22:09

Il ne s’apprêtait pas à retrouver la chevelure d'ange de la louve coincée entre ses griffes. Elle le regardait en biais après avoir tentée en vain de se dégagée, peinée de la situation alors que le mâle lui, fit basculer sa tête sur le côté, sa patte toujours tendue et prisonnière des mèches blanches, assez dubitatif sur ce qui était en train de se passer. Il était vrai, la demoiselle avait été secouée et sa coiffure ne ressemblait plus à grand chose. Chulhei avait lui aussi les cheveux longs ais sa tignasse était épaisse et s'il devait passer des heures après ce genre d’événement à démêler ses mèches noires, il n'avait pas pour habitude de se retrouver coincer de la sorte.
C'était de sa faute, il se devait de réparer le tord causé. Mine de rien ça l'arrangeait bien au vu de la suite qu'il envisageait. Il referma ses griffes sur les mèches blanches de rapprocher son museau souriant proche du visage de la blanche.

« Bien sûr chère Ange, laissez moi réparer le mal qui a été fait. »


Clopinant sur ses trois pattes avec aisance, le mâle brun fit le tour de la femelle, toujours son morceau de mèche en griffe avant de s'arrêter derrière elle. Il l'obligea à s'asseoir d'une pression sur la fin du dos puis il se dressa sur ses pattes arrière pour entreprendre de démêler un peu le bordel de la jeune louve. Oh ça ne faisait pas très pirate comme activité certes mais pendant ce temps, il pouvait profiter de la proximité féminine, prenant en otage la longue chevelure de celle-ci pour la dissuader de partir trop rapidement, n'hésitant pas à reprendre un certain équilibre perdu en posant sa patte atrophiée sur son épaule lorsqu'elle se décalait un peu trop.
A l'aide d'un vieux morceaux de bois provenant d'une des planches détruit, Chulhei fit une sorte de chignon histoire de délivrée la belle de sa chevelure et une fois tout ceci fait, il la laissa tranquille, reculant un peu pour voir le résultat. Ce n'était pas parfait certes, mais ça lui donnait un petit air de princesse sauvage qui ne plaisait pas. Satisfait le brun se permit un étirement, passant de l'avant aux pattes arrière non sans échapper un bâillement comme à la sortie d'une sieste.

« Vous ne devriez pas rester trop longtemps ici chère amie. Cette île, on peut y aller mais on sait jamais si on peut en repartir. »

Revenant en face de la louve, il soutint son regard glacé, se tenant droit lui donnant l'impression d'^être un peu plus grand qu'elle, les deux yeux dégagée de toute cascade ondulée bien que l'un des sien était à l'ombre de sa tignasse noire. Il lui poqua la truffe, cette fois en toute sécurité d'éventuelle agression capillaire.

« Surtout que notre famille a tendance à porter la poisse à la tienne, ça serait dommage que vous ne puissiez rentrer chez vous. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Story That Never Starts [Bree]   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Story That Never Starts [Bree]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The story starts laying in the dark with someone new. ? Saejin.
» Maple story
» Love et Story
» Maple Story ^^
» Les Ombres du Pays de Bree

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Libres
 :: → Île de Morne-Oeil :: → La Carcasse
-
Sauter vers: