Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Le sable sous les pattes [Crow ξ Gabryël]

Aller en bas 
AuteurMessage
Crow
». Timid'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 63
» Age : 21
» Date d'inscription : 15/05/2018
» Personnages : CROW
Mâle
7 mois [né le 17/05/2018]
Apprenti chez les Lazulis
Célibataire
Communique en #FA5858


» Feuille de perso'
» Points: 272

MessageSujet: Le sable sous les pattes [Crow ξ Gabryël]   Sam 26 Mai 2018, 00:23

Le sable sous les pattes
Crow ξ Gabryël


Crow marcha seul jusqu’aux côtes de Nacre. Le jeune loup n’appréciait aucunement gagner le large sans Saitan, mais l’intrus était bien conscient que, pour espérer s’intégrer au sein de la meute des Lazulis, il n’avait nul autre choix que d’y mettre du sien. En effet, ce dernier devait développer des habiletés; il devait devenir débrouillard, apprendre à chasser seul, s’informer sur la faune et la flore des terres, etc.  Aspirant à devenir herboriste, la dernière de ces trois habiletés était de loin celle qui avait la plus grande importance à ses yeux. Dans quelques mois, il espérait avoir les connaissances qui lui permettraient de porter fièrement ce rang. Ainsi, il serait certifié avoir le bagage suffisant pour prendre soin du loup qui lui avait sauvé la vie sept mois plus tôt. Ce loup blanc qui avait maintenant besoin, plus que quiconque, qu’on sauve la sienne. Effectivement, si Crow découvrait davantage de nouvelles plantes, quoiqu’elles furent rares vu le climat, le loup pourrait certainement en apprendre davantage sur leurs propriétés médicinales et ainsi guérir les blessures maladroites que Saitan se faisaient sans cesse.

Comme il prenait l’habitude de faire avant toutes ses expéditions, le loup s’était assuré d’avoir suffisamment mangé et bu avant de quitter les terres Lazulis. De plus, il avait apporté un peu d’eau avec lui. Ce climat désertique s’était installé quelques mois seulement avant la naissance de Crow. Le loup des sables n’avait donc jamais connu autre chose que cet hostile environnement et en était désormais fortement accoutumé. Il avait entendu bon nombre de rumeurs sur ce qu’étaient les terres de Punk Wolf avant la désertification, mais il n’avait jamais pu en vérifier la véracité. Le loup avait donc bien hâte de voir toute cette verdure par lui-même. Il avait espoir que, s’il se débrouillait à l’aide des plantes rares des temps désertiques actuels, il aurait une longueur d’avance sur les futurs herboristes qui n’auraient pas eu à survivre sous ces conditions extrêmes…

Le jeune corbeau ne connaissait pas les côtes de Nacre. Il n’avait jamais visité ces lieux et ne savait aucunement s’il allait trouver des espèces qui l’intéresseraient là-bas. En fait, le loup avait choisi cet endroit pour trois différentes raisons. Premièrement, c’était l’un des seuls endroits qu’il avait eu l’autorisation d’explorer vu les dangers de la désertification. Cette côte était en effet l’un des quelques territoires qui ne s’était pas fait voler toute son eau depuis le début de cette grande sécheresse, ce qui la rendait moins dangereuse pour ses visiteurs. Deuxièmement, la bête À force de vivre dans un désert permanent, avait appris à détester le chaud. Le loup souhaitait simplement se rafraîchir un peu le pelage, pelage noir, rappelons-le, qui attirait le soleil avec une ardeur triomphante. L’eau qui se trouvait aux Côtes de Nacre permettrait certainement au loup de s’y rafraîchir un peu. Et troisièmement, nombreux étaient les loups qui ventaient la beauté des Côtes de Nacre lorsque le soleil laissait place à la nuit. On racontait que les coquillages normalement banals qui couvraient le sol scintillaient les couleurs de l’arc-en-ciel au crépuscule. Curieux comme Crow était, il n’était pas étonnant du tout que ce dernier voulait assister à ce spectacle.

Après avoir marché un bon moment sous le soleil, la bête noire était enfin arrivée à la plage. Les grains de sables étaient très chauds sous les pattes du loup, mais puisque le soleil commençait à baisser, ces derniers n’étaient pas assez chauds pour blesser les coussinets de la bête. Après tout, le soleil allait se coucher d’ici une heure ou deux.

Crow n’avait pas pris le temps d’observer les environs, il déposa ses gourdes un peu plus loin avant de se mettre les pattes dans l’eau. Le sable, affaibli par l’eau, s’effondrait légèrement sous les pattes du loup, laissant ainsi des empreintes derrière lui. Et cette eau, qu’est-ce qu’elle était rafraichissante. Le loup avança dans l’eau, pas à pas, jusqu’à ce sa tête seulement soit en dehors de l’eau. La température ambiante était si intense que le contraste entre l’extérieur et l’intérieur de l’eau donnait l’impression que celle-ci était beaucoup plus froide que ce qu’elle était réellement.

L’eau était si confortable qu’il se demandait pourquoi il n’y avait pas plus de loups aux alentours et pourquoi aucune meute n’avait réquisitionné le territoire.


Revenir en haut Aller en bas
Uneth
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 73
» Age : 22
» Date d'inscription : 20/11/2017
» Personnages : » Gabryël |
| 7 y-o [22/03/18]


» Symphonie |
| 1½ y-o [23/06/18]


» Feuille de perso'
» Points: 150

MessageSujet: Re: Le sable sous les pattes [Crow ξ Gabryël]   Ven 01 Juin 2018, 09:02





    Gab’ déambulait de terres en terres en prenant le soin de ne pas aller sur celles des clans qui n’étaient pas le sien. Ces derniers temps, il avait besoin de solitude. Beaucoup succombaient à la chaleur, et peu de couples s’adonnaient à la création de nouvelles générations. Il les comprenait quelque part, et il priait Moiro chaque jour, chaque nuit que tout redevienne comme avant. Son territoire n’était plus qu’un endroit désolé, à ses yeux.

    Le problème de la sécheresse était également la disparition de nombreuses plantes et minéraux médicinaux, et il devenait véritablement compliqué de pouvoir s’occuper de chaque patient arrivant, et le cas le plus fréquent était la déshydratation, des carences, enfin bref, plein de trucs qui normalement restaient exceptionnels.

    La côte de nacres restait sublime malgré le soleil aride qui tapait. Gabryël s’en brûlait les pattes ! Le sable était devenu des braises, et il fallait creuser et espérer pour trouver un peu de frais. Ce qui attirait le mâle ici, c’était un coquillage particulier. La disparition progressive de l’eau apportait au moins l’aubaine de faire remonter plus rapidement les êtres vivants sous l’eau à la surface, et ils s’échouaient à-même le sable. Donc, il semblait plus facile de trouver une certaine espèce de crustacé à ce moment-là.

    Le blanc marchait, voire même dansait quand il avait le malheur de piétiner un caillou, et faisait sa récolte tranquillement. Il s’approchait de plus en plus de l’eau, et Ô bonheur, il y avait du vent ! Du vrai vent, qui ébouriffait sa crinière rouge ! Il en profitait, et continuait d’aller vers l’eau salée. En relevant son nez du sol, il vit une masse sombre. Un gros poisson ? Un dauphin ? Une baleine ? Curieux, il trottinait jusqu’au bord de l’eau.

    Gaby s’arrêta net à quelques mètres et il devina une forme canine. Les quelques vagues lui apportèrent l’eau au contact de ses griffes, et il se prétexta qu’après tout, dans ces temps de crises, il fallait bien faire équipe avec plus ou moins n’importe qui (bien-sûr, ce n’était pas lui qui aurait fait le premier pas face à un pur inconnu). Avant de faire trempette, il retira sa sacoche, et la posa sur la rive.

    Belle saison pour piquer une tête, n’est-ce pas ?




Revenir en haut Aller en bas
Crow
». Timid'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 63
» Age : 21
» Date d'inscription : 15/05/2018
» Personnages : CROW
Mâle
7 mois [né le 17/05/2018]
Apprenti chez les Lazulis
Célibataire
Communique en #FA5858


» Feuille de perso'
» Points: 272

MessageSujet: Re: Le sable sous les pattes [Crow ξ Gabryël]   Mar 05 Juin 2018, 04:53



Il avait plongé la tête sous l'eau, histoire de se rafraîchir un peu le crâne. Le loup se laissait emporter par les vagues doucement. La bête relava la tête pour prendre une bouffée d'air lorsqu'on lui parla.

Belle saison pour piquer une tête, n'est-ce pas ?

Sur ces paroles, Crow se retourna vers la source du bruit. Un loup était debout sur la rive, les pattes légèrement calées dans l'eau. Le pelage blanc de la bête lui rappelait celui de son père adoptif. De loin, comme ça, avec sa tête rouge et tout ce poil blanc, il avait légèrement les airs de Saitan. -Très peu, avouons-le, mais Crow ne pouvait s'empêcher de l'imaginer partout, celui-là.- La vision d'un loup qui ressemblait tant à son père fit remonter chez lui ses intentions de repartir de cette plage afin de le rejoindre... Ce q'il ne fit pas tout de suite, évidemment. On lui avait tout de même appris le respect. Après un certain moment qui sembla être une éternité, Crow s'était souvenu qu'on lui avait parlé.

Euh oui.

Crow était resté bref dans son discours. On lui avait dit à de nombreuses reprises d'être bien prudent avec les loups qu'il ne connaissait pas. Les plus vieux lui avaient dit de rester loin des bêtes solitaires et des celles du clan Etelkrus, ils avaient dit qu'il fallait se méfier d'eux. Le nageur regarda autour de lui à la recherche d'un endroit pour s'enfuir lorsque ses yeux se posèrent derrière son visiteur. Sa gourde d'eau y était encore. Si ce dernier aurait voulu être malhonnête, il aurait déjà filé avec ses vivres.

D'ailleurs, tu devrais venir toi aussi. Il fait beaucoup trop chaud pour rester en dehors... Si tu restes sous cette chaleur tu pourrais avoir la nausée et je crois pas qu'il y ai de plantes dans les environs qui puissent m'aider à te soigner si ça arrive.

Le loup avait été imprudent en lui parlant autant, mais il était lui aussi conscient que les clans devraient éventuellement s'allier s'ils espéraient survivre à ce climat aride. En s'avançant vers lui, le loup lui demanda d'un ton enjoué :

D'ailleurs, tu viens d'où, toi ?

La bête noir espérait que cette créature devant lui n'était pas l'un des membres d'un clan qu'on lui avait longtemps suggéré d'éviter.
Revenir en haut Aller en bas
Uneth
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 73
» Age : 22
» Date d'inscription : 20/11/2017
» Personnages : » Gabryël |
| 7 y-o [22/03/18]


» Symphonie |
| 1½ y-o [23/06/18]


» Feuille de perso'
» Points: 150

MessageSujet: Re: Le sable sous les pattes [Crow ξ Gabryël]   Ven 22 Juin 2018, 08:52






    Un petit moment séparait deux paroles. Le jeune loup semblait s’être perdu entre le moment où Gab’ avait parlé et où il s’était retourné. D’ailleurs, l’Etelkru aurait pu chanter le thème de Jeopardy dans sa tête pendant ce même instant … Et il avait l’impression de sentir le gaz ou d’avoir une sale tête suite aux réactions de l’inconnu. Qu’à cela ne tienne, Gab’ écouta son comparse et entreprit de mettre uniquement le bout de ses pattes à l’eau. Mon dieu qu’elle est froide !

    J’ai ce qu’il faut dans ma sacoche, d’entre nous deux, je dois être le plus à même de te sauver …

    Gab’ pestait intérieurement sur la qualité de l’eau. Trop sale, un peu froide, salée … Jamais content. Il avançait encore un peu, jusqu’à avoir le niveau de l’eau juste en dessous du ventre. Frisquet qu’il était, il ne fallait pas trop lui en demander non plus, c’est juste pour se rafraichir après tout.

    Je suis un guérisseur Etelkru.

    Il huma l’odeur de la mer. C’était agréable quelque part … Jusqu’à ce qu’il marche sur un coquillage. Il grogna très doucement contre lui-même.

    Et toi, qui es-tu ?



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sable sous les pattes [Crow ξ Gabryël]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sable sous les pattes [Crow ξ Gabryël]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand tu tiens même plus sur tes pattes. [PV Douce Plume]
» BALOU CROISE GRIFFON/CANICHE 13 ANS 4 PATTES SOUS UN TOIT
» [Help] Demande avis pour une team Tempête de Sable
» SOS ASSO 4 PATTES SOUS UN TOIT
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: