Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 A la poursuite de Zizana [Aro - Zizana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Garion
»1.Averto'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 248
» Age : 20
» PUF : Hexx - Yamishin
» Date d'inscription : 23/10/2016
» Personnages : Aro
Compagnon de Zizana
Six Ans
Seide- Zélote
Se réveille XD

» Feuille de perso'
» Points: 120
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: A la poursuite de Zizana [Aro - Zizana]   Mer 21 Déc 2016, 10:11

Il avait entendu la louve à travers sa corneille et c'est sans doute pour cela qu'elle l'avait chassé de son corps afin qu'il reprenne le sien. D'abord un peu déboussolé, il avait rapidement vu la silhouette de la louve s'éloigner dans le brouillard. Un soupir lui avait alors échappé avant que l'ancien voyageur ne se mette à sa poursuite. Pas question qu'elle se blesse à nouveau ! En voyant la direction qu'elle prenait à l'aveuglette, il avait compris qu'elle fonçait tout droit sur les Criques du Soleil. C'est pour cela qu'il avait prit un passage qu'il avait découvert par accident pour arriver avant elle et pouvoir l'attendre. Il avait alors très vite remarqué qu'avec la marée et l'orage passé, les criques étaient plongées dans un nuage de brume épaisse où on ne voyait plus le bord des falaises. Et avec la mer qui frappait contre les rochers en contre bas l'endroit était devenu dangereux et également inquiétant ainsi plongé dans le brouillard.

Alors qu'il reprenait vainement son souffle, il entendit un pas rapide et dressa les oreilles. Là bas à quelques mètres de lui il vit la silhouette de sa dulcinée arriver comme une furie la tête légèrement basse. Il remarqua alors rapidement qu'elle courait sans regarder où elle allait et qu'elle fonçait tout droit sur le précipice qui la mènerait dans l'eau si ce n'est pas sur les rochers ... L'instinct prit le dessus sur la raison. Poussé par une force invisible, il s'élança vers elle et la repoussa violemment et loin du bord des falaises.

"Attention !" Lui avait-il crié pour qu'elle comprenne bien qu'elle serait tomber dans le vide si elle avait continué d'avancer.

Il savait que la violence de son coup avait été brutale. Il l'avait vu tomber un petit mètre en face de lui. Mais au moins elle ne risquait pus de foncer droit dans le vide et de s'écraser ou de se noyer quelques mètres plus bas. Il entama un pas vers elle mais se figea quand il entendit un craquement. Il se redressa et plaqua ses oreilles sur son crâne avant de voir une fissure se former entre lui et la femelle à environ cinquante centimètre de chacun d'eux. Sans qu'il n'est le temps de réagir il sentit le sol disparaître sous ses pattes arrières et une vague lui lécher le poil tandis que son postérieur l'entraînait vers le bas. Il tenta frénétiquement de se raccrocher au bord de la falaise encore intacte, mais c'était trop tard.

"Zizana !" hurla-t-il alors qu'il tombait inéluctablement dans le vide.

Il sentit le vent fouetter son pelage et ses ailes et décida de s'enrouler dans son plumage. Il ne sentit pas l'eau mais un choc violent contre son dos et ses vertèbres qui lui coupa la respiration. Sonné, il sentit ses ailes se déplier d'elle même. Il était surpris de ne pas sentir d'eau, et se demanda où il avait atterrit. En fait il était tombé huit à dix mètres plus bas sur le chemin qui remonte la falaise contre le flanc de celle ci.
Revenir en haut Aller en bas
Combo
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 853
» Age : 19
» Date d'inscription : 10/11/2013
» Personnages :
  • Zizana
    - Décédé à l'âge de 12 ans

  • Sweeney
    - À venir ...


» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: A la poursuite de Zizana [Aro - Zizana]   Jeu 22 Déc 2016, 02:21

Zizana courrait à travers l’épaisse brume et ne faisait aucunement attention à l’endroit où elle mettait les pattes, elle ne pensait qu’à Aro et ne songea pas une seconde au danger que la brume causait. Elle se heurta à plusieurs reprises contre des racines, des branches et des cailloux mais elle n’y portait pas attention malgré les petites coupures qui se formaient dans sa chaire. Elle courrait et courrait toujours sans jamais prendre garde au profond précipice qui était à seulement quelque mètre d’elle. Elle avait les yeux plein d’eau ce qui lui embrouillait la vue en plus du fort brouillard qui habitait l’espace.

Soudain, Zizana se fit plaqué violemment et glissa sur le flanc quelque mètre plus loin. Elle eu le souffle coupé et une forte douleur survint sur son flanc qui avait été brutalement bousculé. Elle s’empoigna le côté à l’aide de l’une de ses pattes et tentait de reprendre son souffle. Avec difficulté, elle réussit finalement à retrouver une respiration normale et à distinguer une forme familière à travers le brouillard qu’il y avait dans ses yeux. Aro … Son cœur se remplit de joie mais ça ne dura pas. En un claquement de patte, elle vit le beau disparaitre dans un nuage de poussière. Ses yeux bleus devinrent ronds et elle arrêta de respirer. Le nuage se dissipa et par chance, Aro n’avait pas tombé et il s’accrochait désespérément au rebord de la falaise. C’était la première fois que Zizana voyait la peur dans les yeux rouge du mâle et ça la dévastait. Elle se propulsa vers Aro malgré la douleur qu’elle ressentait sur son flanc et au moment où elle allait attraper les pattes du beau brun, celui-ci tomba dans le grand vide du précipice sous les yeux effrayé de la louve.

Aaaaaaarrrooooooooo !!! Cria-t-elle la voix apeurée et paniquée.

Zizana était maintenant à plat ventre sur le bord de la falaise, les pattes dans le vide, le regard fixé sur Aro qui venait de se fracasser contre le fond du précipice, neuf mètres plus bas. Elle se leva paniquer et courait dans tout les sens en laissant de grande trace de griffe sur le sol. Elle allait à gauche, à droite, encore à gauche, une autre fois à droite … Elle était déboussolé et ne savait plus où se diriger. Elle se dirigea à nouveau sur le bord de la falaise et cherchais désespérément un endroit pour pouvoir descendre rejoindre le beau qui faisait battre son cœur et semblait… mort. Elle ne pouvait pas être certaine vue de cette hauteur mais elle ne pu s’empêcher d’y penser. Elle ravala sa salive et aperçu sur la paroi du précipice, une façade de petites roches étroites sur lequel elle allait pouvoir s’appuyer et descendre. Les petites roches avaient l’air tranchantes mais elle n’avait pas le choix d’emprunter cette route sinon elle allait devoir sauter… Bien sur, elle n’avait pas envie, mais pour lui, elle ferait n’importe quoi !

D’un pas prudent, elle se dirigea vers la façade composée de petites roches étroites et elle s’élança en prenant une grande inspiration. Avec douceur et prudence, elle posa une patte à la fois contre les roches et regardait en bas à quelque reprise ce qui lui donnait de bonne sueur froide dans le dos. Finalement, elle arriva en bas avec seulement quelque petites écorchures sur les coussinets mais rien de bien douloureux à comparer de se que Aro devait vivre en se moment.

Avec une frousse énorme, elle galopa vers Aro et s’arrêta net à ses côté. Il semblait respirer mais c’était vraiment faible. Zizana le contourna et appuya sa tête contre sa poitrine pour entendre son cœur qui battait faiblement également. La louve était bouleversée et elle ne savait pas quoi faire. Tout ce qu’elle savait faire était de lire de vielles archives et ce n’était pas ça qui allait l’aider à sauver Aro. Elle regardait partout cherchant de l’aide mais elle ne voyait personne à part la corneille à trois yeux qui dessinait de grand cercle au dessus d’eux. Zizana se coucha contre le beau brun en lui léchant le museau, les oreilles et les pattes. Elle se frottait contre lui et se dit qu’il ne restait plus qu’à garder espoir et attendre un miracle.

Aro … ne me quitte pas… Souffla-t-elle avec une voix fragile et détruite. Si tu pars, je pars avec toi.

Suivant ces paroles, Zizana enfouit son museau dans l’épaisse fourrure d’Aro et laissa couler une larme sur sa joue. Si il partait, elle allait partir avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Garion
»1.Averto'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 248
» Age : 20
» PUF : Hexx - Yamishin
» Date d'inscription : 23/10/2016
» Personnages : Aro
Compagnon de Zizana
Six Ans
Seide- Zélote
Se réveille XD

» Feuille de perso'
» Points: 120
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: A la poursuite de Zizana [Aro - Zizana]   Jeu 22 Déc 2016, 11:34

Il avait entendu la voix de Zizana lui vriller les tympans. Elle avait crié si fort qu'il en avait presque mal au coeur. Il avait senti la panique, l'inquiétude et l'angoisse dans la voix de la belle rousse. Et cela lui avait retourné le coeur. Le jeune mâle ignorait encore comment il avait fait pour échapper à la mort. Mais il avait réussi à survivre et à envoyer son esprit dans une corneille aux alentours pour échapper à la douleur. Poser sur une branche loin de là, en entendant les croassements incessants de la corneille à trois yeux il se décida à s'envoler et passa au dessus du lieu de sa chute. Il vit Zizana commencer sa descente et l'inquiétude le prit. Au début il voulut l'arrêter par tout les moyens, mais il se rappela que s'il la surprenait elle risquait de tomber et de se tuer, alors il se posa sur une corniche et attendit avec le stress dans l'âme.

Quand elle arriva prêt de son corps inerte il secoua ses petites ailes et la fixa longuement avant de pencher sa tête dans un angle droit. Qu'était-elle entrain de faire au juste ? Il se serait bien approché, mais il avait peur de se heurter à la douleur intense de son véritable corps. Mais quand il la vit se coucher contre lui, il comprit qu'il était tant pour lui de retourner dans son corps d'origine. Il secoua alors ses ailes avant de faire le trajet du retour.

Une fois dans son propre corps il sentit le froid lui parcourir tout les os, et il sentit la douleur dans ses omoplates, dans ses ailes et dans son crâne. Rapidement il sentit aussi le sang dans sa bouche et dans sa gorge. Il sentit aussi la douleur à chacune de ses respiration et les battements douloureux de son coeur qui avait bien failli s'arrêter quand il avait heurté le sol... Quelques longues secondes s'écoulèrent durant lesquels il n'arrivait pas à revenir à la conscience. Mais quand il y parvint il fut prit d'une quinte de toux douloureuse qui fit couler son sang le long de ses mâchoires.

Il souleva à peine les paupières, son regard rouge devenu vitreux, il y voyait très mal les formes autour de lui. Un peu déboussoler il releva péniblement la tête et poussa un couinement de douleur avant de sentir enfin la présence de Zizana contre lui.

"Tu n'as rien ?" s'inquiéta-t-il d'une voix blanche et éteinte.

Oui, même dans son état il s'inquiétait plus pour elle que pour sa propre santé. Quand il sentit sa gorge le gratter il détourna la tête et cacha son museau derrière sa patte avant de tousser encore plus violemment que la première fois, son corps secouer par les soubresauts de sa toux. Le jeune mâle attendit que ça se calme avant de tester les réponses de ses pattes en se contentant simplement de tendre et détendre ses muscles. Ouf, il semblait ne s'être rien cassé. Mais il était totalement sonné et sentait une douleur atroce dans tout son flanc.

Reposant la tête sur ses pattes avec calme, il posa ses yeux rougies sur la belle louve à ses côtés. Elle semblait vivante et plus inquiète qu'autre chose.

"Ne me refait jamais une peur pareille" articula-t-il "Si tu étais tombée tu n'aurais peut être pas eus la même chance que moi" continua-t-il d'une voix à peine audible et cassée.

Il avait encore du sang dans la gorge. C'était très désagréable mais il n'avait pas d'autre solution. Il se sentait mal et espérait néanmoins qu'il arriverait à se lever et à partir avec elle. Car en vu de l'étroitesse de la corniche il avait peur que celle ci ne s'éfrite comme le haut de la falaise. Mais pour le moment ils étaient coincés par les vagues et il savait qu'il serait incapable de prendre le petit chemin. Il devait attendre que la marée basse revienne et qu'il puisse prendre le chemin que tout le monde utilisait pour venir ici et qu'il avait prit quelques semaines plutôt avec Morokei. Le stress et la douleur dans tout le corps; il sentit son dos être secoué par un violent tremblement. Il avait froid... Il était complètement gelé malgré la présence de Zizana.
Revenir en haut Aller en bas
Combo
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 853
» Age : 19
» Date d'inscription : 10/11/2013
» Personnages :
  • Zizana
    - Décédé à l'âge de 12 ans

  • Sweeney
    - À venir ...


» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: A la poursuite de Zizana [Aro - Zizana]   Dim 25 Déc 2016, 18:10

Zizana était toujours paniqué et affolé par l’événement qui venait de se produire. Elle ne sentait toujours pas qu’Aro voulait revenir à lui même et la respiration de celui-ci ne c’était toujours pas améliorer. Elle se collait constamment contre le brun en lui jetant des regards fort en émotion espérant de minutes en minutes qu’il ouvre les yeux et qu’il lui parle. Elle sentait que son cœur était lourd et qu’il pesait dans sa poitrine. Voir son beau étendu ainsi sur le sol, presque sans vie, était très douloureux pour elle … Elle tentait avec difficulté de retenir ses larmes mais elle en était incapable, la tristesse était trop forte. Ses yeux lui chauffais et c’était désagréable mais elle se disait qu’il y avait bien pire que d’avoir les yeux bruler par le sel des larmes… Comme tomber d’une falaise de neuf mètre.

Au moment où Zizana croyait qu’Aro avait perdu sa bataille, elle l’entendit tousser et elle sentit la respiration difficile de celui-ci devenir plus confortable, sans être redevenu normal. Elle leva rapidement la tête et approcha son nez près du museau d’Aro. Le savoir en vie et finalement de retour à lui, la rassurait énormément et ses larmes se transformèrent en larmes de joie. Mais lorsqu’elle aperçu le sang qui coulait de sa gueule, elle fut à nouveau inquiète. Et s’il avait une hémorragie interne ? Si jamais c’était le cas, les événements allaient prendre une toute autre tournure et Aro serait alors en danger. Cette pensé inquiétante la fit blanchir de frayeur et elle se retrouva avec les pattes engourdit par le manque de circulation sanguine causé par son angoisse.

À son plus grand étonnement, il lui demanda si elle allait bien. Tout d’abord elle se laissa caresser par la voix du mâle avant de s’inquiéter à nouveau. Zizana avait l’impression qu’il ne prenait pas le temps de se rendre compte de ce qu’il lui arrivait à lui avant de s’inquiéter d’elle. De toute façon, il n’avait pas de quoi se soucier, elle n’avait que quelques petites coupures peu profondes qui la démangeaient. Mais bien sur, Aro voulait toujours le bien de Zizana et ce, même dans des circonstances comme celle-ci. Pourtant, c’était de lui qu’il devait s’inquiéter, lui et seulement lui.

Je vais bien … Lui dit-elle d’une voix submergé par l’inquiétude. Mais pour l’instant c’est de toi qu’il faut s’occuper. Il est hors de question que je te perde !

Emporter par son émotion, elle cacha son museau dans la fourrure brune d’Aro. Elle ne voulait vraiment pas le perdre et même si elle ne savait pas quoi faire, elle ferait tout pour lui. Elle sentit alors le corps d’Aro prit par de nombreux soubresauts et elle crut qu’il était en train de faire une crise. Heureusement, ça c’était calmer en peu de temps et le beau brun s’emblait tenter de bouger un peu. Zizana laissa alors paraitre un petit sourire. Elle le regarda poser sa tête entre ses pattes et croisa son regard rouge qui lui réchauffa le cœur.

Elle eu du mal à comprendre ce qu'il voulu lui dire mais avec beaucoup d’attention elle y était parvenu. Il était vrai que de courir comme ça comme une folle et de rien n’y voir avait été une très mauvaise idée. Par sa faute, Aro avait passé à deux poils de la mort et se trouvait désormais dans une position très inconfortable. Zizana se sentit idiote … Pourquoi devait-elle toujours mettre les autres dans le pétrin. Elle était folle d’Aro et pourtant, elle avait faillis le tuer… Sans le vouloir bien évidemment. Et lui, il tenait à elle plus que tout car jamais il ne l’avait laissé tomber et toujours il avait été là pour elle. Il avait jusque risqué sa vie pour elle … Son cœur se serra.

Je suis désolé Aro … S’enquit-elle d’une voix honteuse.

Elle constata qu’Aro avait froid lorsque qu'elle le sentit trembler. Zizana savait qu’elle ne pourrait pas le réchauffer avec son petit corps alors elle pensa à un passage d’un bouquin qu’elle avait lu et se dit que ça pourrait lui être fort utile pour pouvoir générer un peu de chaleur dans le corps du mâle. Elle se leva doucement et donna un petit coup de langue affectueux sur le museau d’Aro avant de se diriger au pied d’un grand rocher sur lequel y poussait une mousse à la texture pâteuse. Elle en arracha une petite quantité et retourna auprès du beau brun. Une fois à ses côté, elle lui appliqua l’espèce de mousse pâteuse sur les coussinets et lui jeta un regard doux et amoureux.

Je ne connais rien à tout ça je l’avoue … mais j’ai lu une fois dans un bouquin que ça avait la capacité de réchauffer le corps un minimum pour pouvoir survivre. Sois ça va te réchauffer, sois ça va tout simplement ne rien faire. Ça dépend à quel point ton corps est blessé et refroidis.

Sur ces mots, elle se coucha à nouveau contre Aro, espérant que ce qu’elle avait lu, allait fonctionner pour son prince. Comme il l'avait déjà fait au par-avant pour elle, Zizana lui lécha les oreilles avec douceur en attendent la réaction ou bien la non réaction de la mousse.
Revenir en haut Aller en bas
Garion
»1.Averto'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 248
» Age : 20
» PUF : Hexx - Yamishin
» Date d'inscription : 23/10/2016
» Personnages : Aro
Compagnon de Zizana
Six Ans
Seide- Zélote
Se réveille XD

» Feuille de perso'
» Points: 120
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: A la poursuite de Zizana [Aro - Zizana]   Dim 25 Déc 2016, 19:30

Encore dans les vapes, il entendait la femelle d'une oreille lointaine, comme si la louve était à des kilomètres d'elle. Il agita les oreilles d'un mouvement imperceptible, fatigué et les muscles ankylosés, il rassembla toute ses forces pour essayer de lui répondre. Un sourire effleura ses babines avant qu'il ne coule sur elle regard doux.

"La seule raison pour laquelle je ne veux pas mourir, c'est que j'aurais peur que tu sois en danger ensuite" s'amusa-t-il

Il était vraiment amoureux d'elle. Il avait peur que si elle venait à partir elle soit totalement détruite. Il s'inquiétait pour elle peut importe sa situation. Elle était devenue essentielle et vitale pour elle, et il avait largement plus peur pour elle que pour sa propre existence. Quand elle s'excusa il baissa un peu les oreilles. Il ne voulait pas lui faire de la peine, ni lui causer du tord, et il n'avait pas non plus désiré l'inquiéter ou qu'elle se sente responsable. Alors savoir qu'elle s'en voulait lui fesait mal au coeur. Il avait la sensation qu'à chaque fois qu'il agissait il lui faisait de la peine ou lui causait un quelconque tord. Et dire qu'il était follement amoureux d'elle... Quelle honte de lui faire autant de mal sans le vouloir le moins du monde.

Puis, les yeux mis-clos et l'esprit embrumé, il sentit le froid se faire plus important et comprit que la louve s'était éloignée. Il sentit l'inquiétude et la tristesse lui ronger les os et lui faire baisser les oreilles. Mais elle revint et s'occupa de lui avant de se replacer à ses côtés. Il l'avait écouté et comprise et agita timidement les oreilles pour lui faire signe qu'il avait comprit. Après quoi il releva la tête, un craquement se fit entendre et il serra les dents. Ses ailes avaient bougé dans son mouvement et cela lui avait lancé une douleur dans tout le corps. Mais il l'ignora et posa son regard vers le vide en contrebas, là où la mer venait se frapper contre les rochers.

"Dans une demi-heure à trois quart d'heure on pourra redescendre et prendre l'autre chemin pour rentrer... Tu peux m'aider à rester éveillé jusque là ?" demanda-t-il

Même si son corps tout entier lui était douloureux il avait toute sa tête et la douleur lui gardait les idées biens en places. Mais il savait sans mal que la douleur et le froid viendrait vite le prendre pour qu'il s'endorme. Hors s'il s'endormait là il n'était pas sur de se réveiller un jour. Il fallait qu'il bouge mais la corniche était trop petite pour qu'il se déplace sans risque. Alors il fallait que la femelle l'aide à se maintenir éveiller jusqu'à ce que l'eau décide enfin de leur laisser la liberté de partir.

Alors qu'il réfléchissait il sentit un peu de chaleur dans ses pattes et comprit que ce qu'avait fait Zizana marchait. Il agita les oreilles, l'obligeant une seconde à arrêter de les lui lécher. Puis il leva les yeux vers elle et chercha à la voir. Mais sa touffe de cheveux en pagaille l'empêchait d'y voir bien loin. Il la remerciait intérieurement d'être archiviste et d'avoir ce peu de connaissance médicale. La chaleur qu'elle avait réussi à lui apporter, aussi infime soit-elle, était vraiment un cadeau du ciel. Car il savait que s'il avait été seul et frigorifié il aurait finit par entrer en hypothermie et par mourir. Mais grâce à la rousse ça n'était pas le cas.

"Je crois que ton truc avec la mousse ça marche" annonça-t-il de sa voix rauque.

Il détestait cette voix. Il avait l'impression d'avoir pris dix ans et d'être tout vouté tant sa voix était graveleuse et rocailleuse. Mais bon s'il avait le temps de râler mentalement sur l'écho de sa propre voix ce n'était pas pour s'amuser, mais pour se changer les idées et tenter d'oublier la douleur qui se diffusait dans son organisme.
Revenir en haut Aller en bas
Combo
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 853
» Age : 19
» Date d'inscription : 10/11/2013
» Personnages :
  • Zizana
    - Décédé à l'âge de 12 ans

  • Sweeney
    - À venir ...


» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: A la poursuite de Zizana [Aro - Zizana]   Mar 27 Déc 2016, 00:53

Zizana s’inquiétait encore. Une fois la marée descendue, Aro allait déjà être prêt à partir. Elle doutait un peu et se demandait sérieusement si le mâle allait être capable de tenir sur ses pattes alors qu’il avait peine à rester éveillé. Elle lui jeta un regard doux et lui sourit. De toute façon, ils ne pouvaient pas rester ici à la merci de tout. Zizana était prête à venir en aide à son prince charmant si jamais il ne parvenait pas à se déplacer tout seul. Elle le laisserait s’appuyer contre son flanc pour l’aider à se tenir debout. Elle doutait, mais en même temps, elle se disait qu’Aro n’avait jamais abandonné et que si elle restait près de lui et l’encourageait, il allait y parvenir.

Conte sur moi ! Il est hors de question que tu t’endormes ! Tu dormiras lorsqu’on sera en sécurité. Lui dit-elle, sérieusement et doucement.

Elle observa longuement le beau brun tout en continuant de lui lécher affectueusement les oreilles puis elle dut arrêter lorsqu’il bougea. Elle l’observa avec tendresse tendit que lui, essayait de trouver une ouverture à travers ses cheveux pour bien apercevoir la louve. Elle poussa un petit rire amusé sans trop être excité et pencha sa tête sur le côté en ne quittant pas Aro du regard. Elle posa ses pattes rayées sur celle du mâle en souriant et lui donna un petit cou de langue doux et aimant sur son nez humide. Zizana avait de la chance d’avoir un Aro dans sa vie, elle se disait sans cesse qu’elle avait eu de la chance de tomber sur lui et qu’il était parfait. Ce n’est pas comme si elle avait déjà rencontrer une grande quantité de loup mais pour elle, la perfection c’était son Aro.

Oh ! Ce qu’elle avait lu était donc vrai. Cette mousse pâteuse et étrange qui pousse sur les parois rocheuse pouvait donc belle et bien réchauffer le corps d’un loup gelé. Zizana ne pouvait pas cacher sa joie et se leva d’un bon au sautillant partout tel un petit lapin. Jamais elle n’avait crue être capable de sauver un membre de son espèce, et pourtant, elle avait réussi. La petite trouillarde d’avant avait changé et vivait désormais beaucoup mieux que dans les 8 dernières années. Grâce à qui ? Grâce à son prince. Elle l’aimait beaucoup et ne s’imaginais pas vivre loin de lui. Finalement, elle était presque heureuse d’avoir attendu toutes ces années avant de sortir, car sinon, elle ne l’aurait jamais connu. À bout de souffle, elle arrêta de sauter dans tout les sens et retourna auprès d’Aro en riant.

T’as pas idée à quel point je suis heureuse ! Jamais je n’aurais crut être capable d’une tel chose. S’enquit-elle difficilement entre chaque respiration.


Elle se laissa choir doucement près de son beau et se roula sur le dos tout en restant bien coller contre lui. Elle balançait ses pattes dans les airs comme si elle tentait d’attraper quelque chose et ne cessait de sourire. Tête à l’envers, elle jeta un regard brillant à Aro et lui donna un léger coup de fesse pour le réveiller un petit peu. Il ne devait pas s’endormir et elle comptait bien le lui en empêcher. Si jamais il s’endormait, Zizana allait probablement le pincer sans lui faire trop mal. Elle savait que ce n’était pas bien, mais pour le garder en vie, elle l’aurait fait sans regret et elle se disait également que ce n’était pas une morsure mais bel et bien un simple petit pincement désagréable suffisant pour réveiller un loup endormie.

Revenir en haut Aller en bas
Garion
»1.Averto'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 248
» Age : 20
» PUF : Hexx - Yamishin
» Date d'inscription : 23/10/2016
» Personnages : Aro
Compagnon de Zizana
Six Ans
Seide- Zélote
Se réveille XD

» Feuille de perso'
» Points: 120
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: A la poursuite de Zizana [Aro - Zizana]   Mer 28 Déc 2016, 00:02

Il savait qu'il pouvait compter sur elle, il le sentait. Il y avait quelque chose entre eux. Un amour étrange, quelque chose d'un peu irréel, surtout que Zizana a l'âge d'être sa mère et que le fait de l'aimer d'amour faisait un peu bizarre à Aro. Mais il s'en fichait. Il l'aimait cette vieille louve qui ne lui paraissait pas vieille du tout. Il étira un faible sourire quand elle lui répondit, puis elle parti faire la sauterelle un peu plus loin sur la corniche. La tête mollement posée sur les pattes le brun lutta pour ne pas fermer les yeu et sombrer. Mais dieu soit loué elle revint rapidement et se remit à lui parler.

"En même temps tu as de quoi être fière" souligna-t-il en agitant les oreilles.

Quand elle se dandina à son côté il se crispa. Si il se prenait un coup, avec le poids de son corps et de son aile qui pendait mollement dans le vide, il risquait bien de refaire une chute. Sinon il aurait probablement terriblement mal dans tout le corps car ses os en avaient prit un sacré coup. Mais alors qu'il stressait, elle lui donna un petit coup. Il savait qu'elle l'avait voulu affectif, mais elle était beaucoup plus vive que lui, et à cet instant elle avait également d'avantage de force. Un couinement douloureux lui échappa alors que son postérieur fit un mouvement pour se déplacer. Ses oreilles plaquées sur son crâne.

"Doucement Zizana ! J'ai mal partout moi !" couina-t-il

Il lui lança un regard dans lequel c'était logé la souffrance. Ses yeux noyés de larmes. Il était en train d'user de toutes ses forces pour lutter contre le mal qui s'était répandu dans son corps. La seule chose à laquelle il rêvait était un endroit sec, chaud et confortable où il pourrait se mettre. Il était absolument et littéralement angoissant. Il était au bord de vide, et de l'autre côté de son corps se tenait Zizana coincée entre lui et la paroie rocheuse. Même s'il ne voulait pas qu'elle soit à sa place, il n'avait pas non plus envie de finir à la flotte. Il lança d'ailleurs un léger coup d'oeil en bas avant de voir que les rochers couverts de mousses s'étaient dévoilés et que la mer c'était d'avantage retirée. Ouf, ils allaient bientôt pouvoir rentré.

Il reposa alors sa tête sur ses pattes, essayant d'oublié le vide, il ferma les yeux et se concentra sur les bruits que provocait le corps de Zizana à côté de lui. Mais alors qu'il était concentré là dessus il constata que son rythme cardiaque avait considérablement ralenti et qu'il ne sentait presque plus son propre corps. Il comprit alors qu'il était en train de quitter à nouveau sa propre enveloppe charnelle. Il rouvrit alors vivement les yeux et banda la totalité de ses muscles en dressant les oreilles. Seigneur il avait été sur le point de s'endormir.

Mais heureusement il avait su revenir avant. Il poussa un soupira rassuré avant de reposer son regard sur Zizana qui ne le quittait pas. Elle était sale et trempée. Son beau pelage d'habitude si soyeux était pateux gras et sale. Sa chevelure était complètement trempée et des mèches lui tombaient dans les yeux, mais pourtant qu'elle était belle. Pour ne pas s'endormir il chercha un sujet de conversation, histoire d'occuper son esprit et de ne pas penser au sommeil qui l'appelait. Puis il se rappela de ce qu'elle avait dit et mit les oreilles à l'horizontal.

"Dis... Hum... Quand tu disais que tu m'aimais... Tu étais sincère ?" demanda-t-il timidement.

il avait peur de la façon dont elle prendrait sa question. Mais il ne voulait pas être méchant, c'était simplement qu'il avait dû mal à y croire car hormis son frère et Stargate personne ne l'avait jamais vraiment aimé. Et on ne lui avait jamais présenté le moindre signe d'affection ou d'attachement.
Revenir en haut Aller en bas
Combo
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 853
» Age : 19
» Date d'inscription : 10/11/2013
» Personnages :
  • Zizana
    - Décédé à l'âge de 12 ans

  • Sweeney
    - À venir ...


» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: A la poursuite de Zizana [Aro - Zizana]   Dim 01 Jan 2017, 05:28

Lorsqu’Aro couina sous son cou de fesse pour le garder éveillé, Zizana se sentit mal. Elle ne voulait pas lui faire de mal et elle le savait qu’Il le savait. Cette petite pensée la rassura. Après tout, dans l’état dans lequel Aro se trouvait, tout allait lui être douloureux. Elle plongea ses yeux dans le regard souffrant du mâle et lui fit un sourire comme pour le rassurer. Elle l’aimait énormément et lui faire du mal n’avait pas été sont but mais son petit geste n’avait rien de méchant, il avait seulement été pratique.

Pardon Aro… J’y suis peut-être aller un peu fort mais c’était pour ton bien. Lui dit-elle en souriant gentiment.

Zizana se retourna sur le ventre et jeta un coup d’œil à la marée en même temps que le brun et constata qu’elle avait beaucoup baissé. Elle se colla à Aro et pu sentir qu’il était rassuré, le simple fait d’être près de lui et de sentir son corps contre le sien lui faisait énormément de bien. Mais au moment où elle se laissait envelopper par ce moment agréable près de son prince, elle sentit la respiration de celui-ci diminuer rapidement. Elle leva alors brusquement la tête et lui jeta un regard inquiet. Elle constata qu’il avait les yeux fermé et elle n’apprécia pas du tout. Son cœur se serra et ses yeux se remplir de larmes. Il ne devait pas partir, c’était trop tôt ! Elle se leva, et se recoucha de nombreuse fois ne sachant plus quoi faire. Heureusement, il su revenir dans son corps par lui-même et Zizana pu se remettre à respirer correctement. Cette fois-ci elle avait vraiment eu peur de le perdre.

La question qu’Aro lui posa par la suite la figea. Bien sur que c’était sincère et qu’elle l’aimait. Jamais elle ne lui aurait mentit à se sujet et lui avoir avoué avait été difficile car elle avait eu peur de la réaction qu’il aurait pu avoir. Mais dans le fond de son cœur elle savait qu’Aro l’appréciait beaucoup lui aussi. Juste ses actions envers elle lui prouvait qu’il l’aimait et ça, Zizana en aurait pris encore et encore. Elle frotta son museau de façon amoureuse dans le cou du beau brun et lui répondit doucement :

J’étais beaucoup plus que sincère Aro. Je t’aime comme une folle et je passerais le reste de ma vie à tes côté. Je t’adore énormément et tu as conquis mon cœur.

Sur ses paroles, Zizana approcha son museau de celui d’Aro et lui lécha la joue. Elle le regarda un moment et lui sourit. Elle était angoisser de la réaction que le mâle pouvait avoir mais elle garda son calme et resta coller contre lui. Elle faisait un mouvement délicat avec ses pattes rayés, comme un mouvement de confort et de bien être. Encore une fois, si elle avait pu ronronner, on aurait pu l’entendre très fortement. Zizana était extrêmement bien ainsi coller contre son prince, mais ils devaient partir maintenant. La marée avait complètement disparu et le chemin c’était dégagé.

Tu crois pouvoir arriver à te lever ? Lui demanda-t-elle avec un fond d’inquiétude dans la voix. Je ne veux vraiment pas que tu empire tes blessures alors si je dois t’aider, n’hésite pas. Et s’il le faut, on arrêtera à chaque mètre pour que tu puisses prendre le temps de reprendre ton souffle et pour être certaine que aille bien.
Revenir en haut Aller en bas
Garion
»1.Averto'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 248
» Age : 20
» PUF : Hexx - Yamishin
» Date d'inscription : 23/10/2016
» Personnages : Aro
Compagnon de Zizana
Six Ans
Seide- Zélote
Se réveille XD

» Feuille de perso'
» Points: 120
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: A la poursuite de Zizana [Aro - Zizana]   Dim 08 Jan 2017, 12:28

Il agita les oreilles à sa remarque. Il avait bien comprit qu'elle ne lui avait pas voulu de mal. Au tout début de leur rencontre il se l'était demandé. Mais maintenant il savait avec certitude qu'elle n'avait pas le désir de le blesser. Seulement, dans la situation actuelle elle avait beaucoup plus de force que lui et il avait déjà mal partout, ce qui n'arrangeait pas les choses. Mais il ne lui en voulait pas. De toute façon il n'arrivait plus à lui en vouloir. Déjà pas très rancunier, il ne risquait pas de l'être avec la louve qui avait volé son coeur. Car c'était vraiment ce qu'il c'était passé. Elle lui avait volé son coeur, et il n'arrivait pas à lui reprendre, d'ailleurs l'envie de s'éloigner d'elle était morte bien loin dans les profondeurs de son esprit.

Après son réveil un peu brutal, il avait vue l'inquiétude dans les yeux de la femelle qui avait réussi à rapidement se rassurer. Il n'avait vraiment pas voulu l'inquiéter, ni même lui faire une telle frayeur. L'abandonner l'horrifié rien que d'y penser. Il ne devait pas la laisser seule, jamais. D'abord parce qu'il l'aimait trop pour rester loin d'elle pendant trop longtemps. Ensuite parce que si il partait il serait trop inquiet pour elle. Il écouta alors attentivement sa réponse avant de couler son museau sous celui de la femelle et de lui lécher amoureusement le menton.

"Je t'aime Zizana, sincèrement" souffla-t-il

Puis il entendit sa question et sa longue remarque à la suite. Il lança alors un regard en contre bas de la falaise avant de tourner la tête pour regarder son propre corps. Il ne lui avait pas semblé qu'il s'était blessé extérieurement, mais que c'était plutôt ses os et l'intérieur de son corps qui en avait prit un sacré coup. Mais comme ses ailes cachaient une part de son corps et qu'il avait froid il ne savait pas du tout si ses pensées étaient véridiques. Il lança alors un regard à la femelle avant d'agiter doucement les oreilles.

"Je vais essayer de me lever, on verra après, je ne connais pas l'étendue de mes blessures" avoua-t-il.

Après cette courte remarque le loup tendit les muscles de ses pattes avant et redressa son buste. Il poussa un couinement de douleur tandis que sa colonne vertébrale se mettait à craquer car elle retrouvait sa place. Une fois en position assise il releva son postérieur. Mais quand il commença à se relever il sentit un liquide chaud couler le long de sa cuisse gauche, et en vue de l'odeur il comprit qu'il s'agissait de sang. Il avait du s'ouvrir la cuisse contre la roche. Mais le mouvement de ses pattes arrières fut moins douloureux. Une fois sur ses quatre pattes tremblantes il lança un regard à Zizana avant de se rappeler que le chemin qui descendait était trop étroit pour qu'ils passent l'un contre l'autre.

"Reste derrière moi tu veux bien ? Comme ça si je trébuche je te tomberais pas dessus et tu pourras me rattraper" souffla-t-il.

Après sa courte demande il fit son premier pas et s'arrêta quelques secondes. Ses ailes étaient affreusement lourdes. Il pouvait sentir la gauche. Mais la droite tombaient mollement sur le côté de son corps. Les porter était quelque chose qu'il trouva terriblement compliqué, et c'est après son premier pas qu'il constata qu'il c'était probablement tordu une cheville et cassait la première articulation de sa patte avant gauche. Mais il arrivait à s'appuyer dessus malgré la douleur, alors il devait avancer, rester debout n'était pas quelque chose de très agréable pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Combo
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 853
» Age : 19
» Date d'inscription : 10/11/2013
» Personnages :
  • Zizana
    - Décédé à l'âge de 12 ans

  • Sweeney
    - À venir ...


» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: A la poursuite de Zizana [Aro - Zizana]   Ven 13 Jan 2017, 16:36

Quel moment des plus agréables que de sentir son prince mélanger son museau dans la fourrure de son cou et de discerner également un tendre baiser amoureux sur son menton. Zizana était submergé par toute sorte de sentiments. Son Aro lui avait enfin avoué son amour après tout le chemin qu’il avait fait pour le démontrer à la belle louve. Cupidon avait passé. Zizana sentit son corps devenir mou comme un torchon et croyait qu’elle rêvait. Heureusement pour elle, tout ce qu’elle était en train de vivre, était la réalité, et si Aro avait été en plein forme, elle lui aurait sans doute sauté dessus. Mais la vraie réalité était qu’Aro devait vite rentrer au creux pour pouvoir recevoir des soins.

Laissant ses sentiments d’amour explosif de côté, (Mais pas trop) Zizana se leva en prenant bien soins de ne pas bousculer le beau brun et s’éloigna un petit peu pour lui laisser un peu plus d’espace. Le couinement du mâle et le son de ses os qui craquait fit frémir la louve puis elle sera les dents. Oh que ça ne devait pas être une situation confortable. Pensa-t-elle. Elle resta le regard fixer sur lui pour être sur qu’il aille bien et fut légèrement rassurer une fois qu’elle vit qu’il se tenait sur ses quatre pattes. Bien qu’elle fût rassurée, les deux tourtereaux n’étaient pas encore en sécurité. Zizana s’avança vers Aro et observa sa cuisse. L’entaille qu’il avait devait lui faire terriblement mal et se porter sur sa patte devait être encore pire. Elle serra les dents à nouveau et releva doucement le menton du mâle avec sa petite patte sale.

Je sais que tu dois terriblement souffrir et que c’est un moment difficile à passer mais je te jure que lorsqu’on sera rentré, je vais te traiter aux petits oignons et tu vivras comme roi.

À la suite de ses paroles, une larme de joie mélanger à la tristesse, coula sur la joue de Zizana. Elle était heureuse d’être avec celui qu’elle aimait mais elle avait également peur de devoir rentré seule car son prince pouvait quitté la piste à un moement ou a un autre … Elle essayait de ne pas trop y penser mais c’était quelque chose qu’elle devait prendre en compte. Son cœur se serra.

Oui d’accord, passe devant et je te surveillerai avec un œil de lynx ! S’enquit-elle, inquiète.

Le voir avancer ainsi avec temps de douleur lui fendit le cœur. Zizana voyait qu’Aro avait peine à se tenir debout et qu’en plus de tout ça, ses ailes lui rajoutaient un poids énorme … Elle était inquiète pour lui et ça ne la rendait pas joyeuse de devoir le laisser se déplacer seul. Il devait certainement avoir quelque chose de casser et il s’efforçait à rester sur ses pattes. Heureusement pour eux, la descente jusqu’en bas c’était bien dérouler malgré les pertes d’équilibres qu’Aro avait eu. Zizana s’inquiétait moins car le pire était derrière eux, mais il restait tout de même un grand bout de chemin à parcourir pour arriver jusqu'au creux aux loups. Elle jeta un regard à son prince, espérant de tout cœur que ses blessures n’aient pas empiré pendant la descente.
Revenir en haut Aller en bas
Garion
»1.Averto'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 248
» Age : 20
» PUF : Hexx - Yamishin
» Date d'inscription : 23/10/2016
» Personnages : Aro
Compagnon de Zizana
Six Ans
Seide- Zélote
Se réveille XD

» Feuille de perso'
» Points: 120
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: A la poursuite de Zizana [Aro - Zizana]   Dim 15 Jan 2017, 14:08

Le loup brun avait écouter sa belle mais n'avait pas répondu, plus concentré sur le chemin et sur ses mouvement qu'autre chose. Il avait réussi à descendre de la corniche où il était tombé. Une fois sur le sable il s'arrêta et s'assit pour ensuite essayer de faire bouger ses ailes. Rien a faire, elles ne semblaient pas vouloir lui répondre, ni taire la douleur qu'elles lui envoyaient. Il baissa alors les oreilles tellement bas qu'il paraissait totalement déprimé. Puis, lançant un petit coup d'oeil à Zizana, il reporta son regard sur le chemin qui montait sur la plaine, plaine qui mènerait ensuite au Creux au Loups. Il avait bien peur de ne pas y arriver, mais il tenterait. Il était fort, pas question de se laisser mourir là et de baisser les pattes.

Ainsi, il reparti d'un pas lent et lourd. Quelque chose d'un peu austère et morbide tandis qu'il avançait et forçait sur ses muscles. Le sang coulant toujours de sa plaie à la patte arrière il commençait à boitiller mais il était bien trop fier pour demander de l'aide. C'était son petit côté imbu de lui même qui lui interdisait formellement de demander de l'aide à la belle rousse qui le surveillait. Finalement il parvint à traverser la crique et par arriver devant le chemin qui le ramènerait sur les hauteurs. Il tourna alors la tête vers la femelle et lui fait signe de passer devant.

"Je préfère que tu sois devant s'il te plait. Au moins si je glisse je ne te tomberais pas dessus... observa-t-il.

Il savait fort bien que s'il glissait Zizana pourrait plus facilement l'aider si elle se trouvait devant. Car si elle se retrouvait derrière il risquait de lui tomber dessus et des les emporter tout les deux en bas du chemin sur le sable chaud. Et si cela venait a arriver lui n'était pas sur de pouvoir se relever, et n'était pas convaincue que la belle pourrait l'aider. Il souffla alors longuement et attendit qu'elle passe devant pour ensuite entâmer cette montée périlleuse qui lui demanderait un peu de repos à l'arrivé s'il ne voulait pas faire un mal aise. Il sentait déjà son souffle rauque être plus fort et plus rapide, et il savait que s'il s'arrêtait en plein milieu du chemin il verrait le monde tourner. Alors pas question de faire une pause maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Combo
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 853
» Age : 19
» Date d'inscription : 10/11/2013
» Personnages :
  • Zizana
    - Décédé à l'âge de 12 ans

  • Sweeney
    - À venir ...


» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: A la poursuite de Zizana [Aro - Zizana]   Mer 18 Jan 2017, 19:07

Zizana devenait de plus en plus inquiète face à la situation que les deux loups étaient en train de vivre. Elle regardait constamment le mâle pour s’assurer qu’il aille bien et elle avait l’impression que son état de se dégradait. Elle veillait sur lui et elle prenait soins qu’il n’aggrave pas ses blessures et pourtant, elle sentait qu’Aro s’affaiblissait de minute en minute. Elle avait peur, et le voir ainsi, les oreilles à peine visible, lui faisait comprendre que le beau brun ne parviendrait peut-être pas à la suivre jusqu’au creux. Son cœur se serra à nouveau. Elle ne cessait d’observer le mâle et tout les mouvements qu’il faisait. Elle gravait dans sa mémoire tout les bons moments passer en sa compagnie et traçait doucement le visage de celui-ci sur son cœur. Si elle le perdait, au moins elle aurait eu le temps de garder en mémoire tout ce qui la rendait heureuse.

Une larme de joie s’échappa de son œil et coula doucement sur sa joue lorsqu’elle vit Aro se relever et avancer. Heureusement, il avait encore la force de soutenir son propre poids et il était encore en mesure de se déplacer. Zizana voyait la souffrance du mâle et elle savait qu’il ne lui demanderait aucune aide. Ce n’était pas parce que la louve était trop incompétente pour lui venir en aide, mais juste qu’elle devait être trop petite pour le porter de toute façon. Ce n’était pas elle le problème et elle le savait. Ça lui faisait tout de même mal de devoir laisser Aro souffrir. Elle laissa cette pensé de côté et se mit à marcher au côté de son tendre amour. La cadence était lente et Zizana craignait toujours de voir Aro faire une vilaine chute et de ne pas le voir se relever… Elle baissa les oreilles et lui jeta un regard sensible.

C’était trop ! Il n’était pas question qu’elle se place devant lui et qu’elle ne puisse plus garder un œil sur lui… S’il tombait, elle l’entendrait, mais elle ne le verrait sans doute pas à temps. Il glisserait jusqu’en bas de la longue pante que les tourtereaux étaient en train de monter et il n’aurait sans doute plus de force pour continuer. Cette pensée fit frémir la fourrure de Zizana puis elle se secoua avant de s’arrêter. Elle pensa un moment à un bouquin qu’elle avait lue à la bibliothèque et elle était bien contente d’avoir mis la patte dessus. Grace au contenu de se livre, elle allait pouvoir aider Aro.

Tu crois être capable d’attendre un peu ? Lui demanda-t-elle avec une voix douce. Quand tu vas voir ce que je suis capable de faire en me rappelant ce que j’ai lu dans un bouquin, tu vas être content de t’être retrouvé avec une Archiviste. Finit-elle en lui souriant.

Zizana s’approcha d’Aro et lui lécha le museau amoureusement tout en passant sa patte dans la chevelure noire de celui-ci. Elle lui sourit à nouveau et se précipita d’un côté et de l’autre, arrachant aux arbres, les plus grandes feuilles qu’elle avait pu trouver. Elle les rassembla tous puis tenta de les tresser ensemble à plusieurs reprise en se souvenant du mieux qu’elle pouvait de se qu’elle avait lue. Suite à ses échecs, s’en suivit une réussite. Elle venait de créer un espèce de grand tapis en feuilles tressé auquel elle noua une liane. Elle regarda Aro et lui fit un signe de tête.

Aller, couche toi là-dessus. Lui dit-elle fière de l’idée qu’elle avait eue. C’est assez solide pour te porter et tu n’auras aucun effort à faire. Laisse-toi seulement trainer jusqu’au creux et je t’en supplie … Garde les yeux ouverts.

Suite aux mots qu’elle venait de prononcer, ses yeux plein d’amour se remplir d’eau et elle jeta à nouveau son regard inquiet sur son prince. Il était vraiment mal en point et c’était le moment ou jamais de finir leur voyage si elle ne voulait pas le perdre, sinon il allait être trop tard. Zizana prit une profonde inspiration et attrapa la liane qui était noué au tapis de feuille, entre ses dents. Il n’y avait plus de temps à perdre … leur pénible voyage devait se finir maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Garion
»1.Averto'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 248
» Age : 20
» PUF : Hexx - Yamishin
» Date d'inscription : 23/10/2016
» Personnages : Aro
Compagnon de Zizana
Six Ans
Seide- Zélote
Se réveille XD

» Feuille de perso'
» Points: 120
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: A la poursuite de Zizana [Aro - Zizana]   Mer 18 Jan 2017, 23:27

Il n'avait pas vu, et n'avait pas voulu voir non plus, qu'il lui faisait tant de peine et qu'elle avait tant d'inquiétude pour lui. Mais à sa question il pencha la tête avant de laisser son postérieur tomber dans le sable. Il la suivit du regard tandis qu'il la voyait faire des allées retour sur le sable mouillé. Elle bougeait beaucoup trop vite pour lui, pourtant il avait conscience qu'elle n'était pas si active et vive que ça. Il songea alors que c'était sans doute sa faiblesse et son manque de force qui créait cette impression. Il l'observa un long moment avant de voir la remorque de secours qu'elle venait de créer.


"Je crois ne m'être jamais sentis aussi rabaissé qu'aujourd'hui..." râla-t-il à peine entre crocs de manière inaudible.


Il releva son train arrière qui lui provoqua une puissante douleur. Mais il l'ignora, la douleur, et la louve, et se retourna vers le chemin avant de s'avancer vers celui ci. Il commença à mettre les coussinets sur les gravillons. Mais s'arrêta au bout de trois pas avant de se retourner vers Zizana et sa remorque de feuille. Il poussa un profond soupir en secoua rageusement la tête et en levant les yeux aux ciel. Il était peut être buté, mais pas encore suicidaire. Il se retourna alors vers elle et passa à côté de la rousse comme si elle n'existait pas. Il se coucha alors sur le lit de feuille avant de poser sa tête sur ses pattes en évitant de regarder Zizana.


"Si tu te blesses en me tirant je ne me le pardonnerais pas" avoua-t-il. "D'ailleurs tu as de la chance que je t'aime sincèrement, parce que du temps de Fwan je t'aurais plutôt fait bouffer les feuilles" remarqua-t-il toujours un peu râleur sans être méchant mais plutôt moqueur envers lui même.


Il releva alors la tête et posa son regard sur Zizana, réalisant finalement à quel point il avait changé depuis qu'il l'avait rencontré. Peut important qu'elle femelle ça aurait pu être, si ça n'avait pas été Zizana il aurait surement tout fait pour blesser la femelle dans son égo et la rabaisser plus bas que terre. Mais Zizana il l'aimait, et il ne pouvait pas lui refuser grand chose même s'il faisait sa mauvaise tête. Il était encore jeune après tout, et parfois il avait des réactions de louveteau boudeur. Finalement après cette pensée fugace il reposa sa tête sur ses pattes et leva ses yeux rouges vers la femelle, la regardant à travers toutes les mèces qui lui tombaient sur le visage.


"Zizana... Merci de ne pas m'avoir laissé derrière... Et merci d'avoir croisé ma route" souffla-t-il timidement avec une douceur sans faille.


Il était là en train de lui faire comprendre qu'il était content de l'avoir rencontré. Parce qu'il l'aimait sincèrement, et qu'il n'arrivait plus vraiment à imaginer sa vie sans elle.
Revenir en haut Aller en bas
Combo
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 853
» Age : 19
» Date d'inscription : 10/11/2013
» Personnages :
  • Zizana
    - Décédé à l'âge de 12 ans

  • Sweeney
    - À venir ...


» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: A la poursuite de Zizana [Aro - Zizana]   Jeu 19 Jan 2017, 19:28

Rabaissé ? Avait-elle crue comprendre à travers les dents serrer du mâle. Mais comment avait-elle pu le rabaissé ? Plusieurs questions se bousculèrent dans sa tête et elle ne savait pas trop quoi en pensé. Elle l’observa se lever avec difficulté et douleur et fit surprise de le voir complètement l’ignorer. Elle resta sur place se doutant qu’il allait finir par se retourner et laissait paraitre une expression neutre dans son visage. Lorsqu’il se retourna, Zizana lui fit un petit sourire peu visible et lui fit des yeux doux. Il soupira et passa à côté d’elle sans même lui jeter un regard ou sans même lui faire un petit sourire affectueux comme il avait l’habitude de lui faire. Elle le regarda se coucher sur les feuilles qu’elle avait tressées et leva les yeux vers le ciel en secoua légèrement la tête. Ce Aro … Parfois elle oubliait qu’il avait un cœur aussi jeune mais le voir ainsi boudé le lui rappela. Cette attitude la dérangeait un peu mais elle était tellement amoureuse du beau brun qu’elle ne pouvait pas s’arrêter à cet aspect.

Fwan ? Qui était-ce ? Cette question lui traversa l’esprit mais elle n’y s’arrêta pas. Le simple fait qu’Aro lui affirma encore qu’il l’aimait, la fit fondre de l’intérieur. Sa remarque de lui faire bouffer les feuilles ne la frappa pas et elle en trouva plutôt un côté amusent. À cette remarque elle poussa un petit rire et se retourna vers Aro. Elle secoua sa tête pour faire voler ses cheveux vers l’arrière et posa son regard bleu dans le regard rouge et vitreux du mâle. Il était si beau et elle l’aimait tellement qu’elle ne pouvait pas lui en vouloir de bouder un peu. Ce Aro était tellement parfait.

Les paroles qui sortirent de sa gueule était si douce que Zizana ne parvint pas à discerner la légère angoisse qui c’était installer dans la voix du brun. Elle embrassa chaque mots qu’Aro lui transmit et s’approcha de lui doucement en prenant soins de s’accroupir à sa hauteur. Elle approcha son museau de son oreille et lui souffla tendrement et avec amour :

Sans toi, la Zizana sauvage et craintive reviendrait et probablement qu’elle ne resterait pas sur terre bien longtemps. Tu es la moitié qui manquais à ma vie et mon cœur est désormais complet. Je te cherchais depuis longtemps sans vraiment le savoir et finalement … tu m’es apparut comme un ange. Je te remercie également. Je t’aime Aro.

À la suite de ses paroles, elle colla son nez contre la tempe du brun et ferma les yeux.

Je veux rester près de toi Aro.

Elle se redressa doucement en laissant sa chevelure rousse retomber dans son visage et prit la liane du radeau de feuilles dans sa gueule. Avec une force qu’elle ne pensait pas avoir, elle tira l’amas de feuilles tressées avec vigueur. Les muscles de ses pattes se raidirent et comme si sa vie en dépendait, elle parvint à tirer Aro jusqu’en en haut du chemin. Le voyage fut long et épuisant mais heureusement, elle avait réussi. Essoufflé par cette dur monté, Zizana se laissa choir sur le flanc et se mit à haleter rapidement. Elle releva sa tête et jeta un regard à Aro qui semblait bien aller puis elle la laissa retombé en essayant de reprendre son souffle.
Revenir en haut Aller en bas
Garion
»1.Averto'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 248
» Age : 20
» PUF : Hexx - Yamishin
» Date d'inscription : 23/10/2016
» Personnages : Aro
Compagnon de Zizana
Six Ans
Seide- Zélote
Se réveille XD

» Feuille de perso'
» Points: 120
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: A la poursuite de Zizana [Aro - Zizana]   Ven 27 Jan 2017, 22:01

Couché sur le lit de feuille tressés par sa belle, il posa sa tête convenablement sur ses pattes avant tout en observant sa belle. Puis il l'écouta avec attention et agita doucement les oreilles tandis qu'il se trouvait touché par les douces paroles qu'elle lui disait. Il se sentait heureux et d'autant plus amoureux qu'elle lui dise cela. Au moins tout ce qu'il avait fait n'avait pas servi à rien. Lui aussi voulait rester prêt d'elle encore et toujours. Il n'imaginait plus vraiment sa vie sans elle. C'était Zizana l'amour de sa vie et personne d'autre, il n'y avait pas d'autre louve dans sa vie, il n'y avait qu'elle et personne d'autre. Il étira alors un petit sourire doux.

"Moi aussi je veux rester prêt de toi ma belle" avoua-t-il

Quand ils arrivèrent enfin au sommet de la côte, il observa la belle femelle aller se coucher à quelques pas de lui. Elle semblait épuisé et bien sûr il se sentait responsable. Rassemblant son énergie, le mâle brun ramena ses pattes sous son corps pour redresser son buste. Une fois en position assise il se leva doucement et s'approcha de la femelle avant de lui lécher tendrement le museau.

"Merci Zizana, sans toi je n'auraiis pas pu arriver en haut." souffla-t-il

Puis il lui donna un petit coup de museau pleins de tendresse avant de faire quelques pas pour l'attendre. A un bon mètre d'elle il se tourna de trois quart vers la femelle avant de lui sourire doucement.

"Allez vient, on y est presque" lui lança-t-il

Il ne devait pas trop s'arrêter ni rester immobile trop longtemps sinon il avait mal partout et se mettait à voir flou. Il ne voulait surement pas avoir des vertiges. Si ça arrivait il risquait de ne pas pouvoir ce relever et sa belle ne pouvait surement pas l'aider d'avantage car il était beaucoup plus lourd qu'elle. Mais ils n'étaient plus très loin et il se sentait capable d'arriver au bout avant de pouvoir dormir et se reposer.
PS ; Dernier Post pour moi
Revenir en haut Aller en bas
 
A la poursuite de Zizana [Aro - Zizana]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poursuite d'un voleur
» Course-poursuite entre magiciens [PV:Eva,Nagi,Daisuke]
» Course-poursuite sur les toits
» [cal. event] : a la poursuite des Amis
» Course poursuite sur les toits d'Oshibana [pv Layle]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: